Junghans max bill Chronoscope 100 Jahre Bauhaus : sublime !

Par Pierre Gisclard, le 8 avril 2019
2019 marque le centenaire du Bauhaus, cette école allemande d’architecture et d’arts appliqués fondée par Walter Gropius en 1919. Junghans lui dédie un chronographe en série limitée magnifique. Partager cette Actualité

Diaporama = 5 photos Live

Porte-étendard du catalogue Junghans, la collection de montres classiques pour Hommes max bill accueille cette année une référence qui fera date - et qui mérite à ce titre un petit retour en arrière pour en comprendre la genèse.

Fondée en 1861, Junghans, qui souhaite confier la conception d'une horloge de cuisine à un artiste, se tourne vers Max Bill au début des années 50.
Architecte, sculpteur, peintre, graphiste et designer réputé, l'artiste suisse a effectué ses études au Bauhaus de Dessau, ville d'accueil à partir de 1925 de cette célèbre école allemande d’architecture et d’arts appliqués fondée par Walter Gropius en 1919.

2019 est l'année du centenaire du Bauhaus auquel Junghans dédie un nouveau chronographe en série limitée baptisé max bill Chronoscope 100 Jahre Bauhaus. Et pour ce faire, l'horloger allemand puise directement son inspiration dans l'architecture du bâtiment de Dessau, ville d'accueil à partir de 1925 de cette célèbre école allemande.

2019 est donc l'année du centenaire de ce courant influent auquel Junghans dédie un nouveau chronographe en série limitée baptisé max bill Chronoscope 100 Jahre Bauhaus.
Et pour ce faire, l'horloger allemand puise directement son inspiration dans l'architecture du bâtiment de Dessau (voir notre diaporama).

Son cadran blanc poli évoque la façade blanche du bâtiment quand ses marquages de couleur rouge, en particulier les chiffres de son disque dateur, rappellent la porte d'entrée de l'école.
Retournez cette montre automatique et vous y découvrirez un fond partiellement ajouré représentant la façade de ce même bâtiment du Bauhaus à Dessau, avec son inscription identitaire et sa célèbre porte d'entrée rouge.

Les autres caractéristiques de cette max bill Chronoscope 100 Jahre Bauhaus, proposée à 100 exemplaires, sont dans la droite lignée de la gamme.
Enfin à une exception près. Et quelle exception !
En effet, Junghans nous livre pour la première fois un modèle doté d'un boîtier en or blanc 18 carats, marquant par là-même l'importance que la maison accorde au centenaire du Bauhaus.

Sinon, on retrouve ce design très épuré et réjouissant du Chronoscope : cadran bombé, marquages minimalistes avec points luminescents, aiguilles des minutes et des secondes dont le galbe suit ceux du cadran et de la glace saphir et bracelet en veau noir poli d'une grande sobriété.

Mon avis :

Junghans célèbre avec beaucoup d'intelligence les 100 ans du Bauhaus en éditant cette max bill Chronoscope 100 Jahre Bauhaus.

Junghans célèbre avec beaucoup d'intelligence les 100 ans du Bauhaus en éditant cette max bill Chronoscope 100 Jahre Bauhaus. D'abord parce que les amateurs y retrouveront les attributs séduisants de la gamme mais aussi parce que cette série limitée se pare de caractéristiques exclusives qui en font une pièce hautement désirable. Un coup de cœur.

D'abord parce que les amateurs de Chronoscope y retrouveront les attributs séduisants de la gamme : un design ultra sobre, un cadran minimaliste, des mensurations très agréables, une ambiance vintage à souhait (cadran et saphir bombés, poussoirs de chronographe de type champignon...) et un mouvement automatique robuste et éprouvé basé sur un Valjoux 7750.
Les amateurs se réjouiront d'apprendre que ledit mouvement arrive chez Junghans en pièces détachées pour être intégralement assemblé et réglé au sein des ateliers de la maison horlogère.

S'y ajoutent trois éléments qui font de cette série limitée à 100 exemplaires une pièce réellement exclusive et désirable : son somptueux cadran, d'un blanc immaculé - on croirait un cadran laqué ! - que viennent rehausser des petites touches de couleur rouge, sa boîte en or blanc et son fond admirablement décoré.

Cerise sur le gâteau : un prix ultra serré qui s'établit à 7.950 € seulement pour un chronographe doté d'un boîtier en or blanc...

Résultat ?
La Junghans max bill Chronoscope 100 Jahre Bauhaus est une montre réellement haut de gamme.
Sa grande élégance, qui n'a rien d'ostentatoire, et sa personnalité unique la font figurer sans nul doute parmi mes coups de cœur Baselworld 2019 !

Quant à ses caractéristiques hors norme, elles en font un modèle qui peut être amené à devenir un véritable collector à l'avenir.
Attention cependant : il n'en sera produit que 100 exemplaires...

Comme moi vous aimez les montres Junghans ?
Vous découvrirez la suite des nouveautés 2019 de la maison allemande très bientôt sur The Watch Observer.
Alors stay tuned!

Caractéristiques techniques et Prix de vente :
Junghans max bill Chronoscope 100 Jahre Bauhaus
- Réf.: 027/9900.02 / Série limitée à 100 exemplaires
- Boîtier en or blanc 18 carats
- Dimensions = 40mm (Ø) x 14,4mm (épaisseur)
- Verre saphir bombé traité antireflets double face
- Fond transparent vissé en 5 points avec motif Bauhaus laissant partiellement apparaître le mouvement
- Etanchéité = 30m
- Cadran blanc poli avec points luminescents - aiguilles avec revêtement luminescent Super-LumiNova respectueux de l’environnement / Date rouge
- Mouvement chronographe automatique J800.2 avec réserve de marche de 48h (base Valjoux 7750)
- Bracelet en veau noir poli à boucle ardillon en or blanc 18 carats
- Prix de vente = 7.950 €