Jaeger-LeCoultre - Jeu de Paume : rétrospective Garry Winogrand

Par The Watch Observer, le 16 juin 2014
Engagée dans le mécénat de l'image, la manufacture de montres de luxe Jaeger-LeCoultre s'associe une nouvelle fois au Jeu de Paume lors de l’exposition rétrospective consacrée à Garry Winogrand. Partager cette Actualité

Diaporama = 10 photos
+ Profitez-en pour découvrir les collections et les prix Jaeger-LeCoultre

Informations pratiques Exposition Garry Winogrand / Jeu de Paume :
- Dates : du 14/10/2014 au 08/02/2015
- Lieu : Jeu de Paume - 1 place de la Concorde 75008 Paris
- Horaires : Mardi de 11h à 21h / Du mercredi au dimanche de 11h à 19h / Fermeture le lundi et les jours fériés

Les amateurs des productions de la Grande Maison connaissent sans doute l'implication de
Jaeger-LeCoultre dans l'univers du cinéma : création du fonds de restauration de films anciens - le Fund for cinema ; partenaire depuis 2005 de la Mostra de Venise ; partenaire du Festival International du Film de Shanghai ; partenaire du Festival du Film D’Abu Dhabi, de New York, de Toronto...
Ses liens avec l'univers de la photographie sont en revanche sans doute un peu moins connus du grand public.
Ils ne manquent pourtant pas de légitimité et trouvent leurs racines dans l'histoire de la marque à la fin des années 30.

Quelques années après avoir dévoilé l'iconique Reverso, la Grande Maison se voit en effet confier par Noël Pemberton Billing, homme d’affaires et pilote anglais, la mission de concevoir un appareil photo qui doit rassembler un grand nombre de fonctionnalités tout en entrant dans un paquet de cigarettes.
En 1937, la maison LeCoultre & Cie donne naissance au Compass, un appareil photo exceptionnel de 55mm x 70mm x 30mm (plié).
Fabriqué à moins de 4.000 exemplaires, cet appareil totalisant 290 composants fera sensation en raison de son design avant-gardiste et des fonctionnalités qu'il proposait.

Quelques années après avoir dévoilé l'iconique Reverso, la Grande Maison se voit confier par Noël Pemberton Billing la mission de concevoir un appareil photo exceptionnel...

Cette passion de l'image au sens large n'a pas quitté Jaeger-LeCoultre qui, depuis 7 ans, soutient (entre autres) la démarche du Jeu de Paume.

Après les expositions consacrées à Cindy Sherman, Lee Friedlander, Edouard Steichen, Richard Avedon, Federico Fellini, Diane Arbus et plus récemment à Laure Albin Guillot, la Grande Maison s'associe une nouvelle fois au célèbre musée pour l'exposition Garry Winogrand qui sera présentée à Paris à l’automne 2014 - et dont Neuflize Vie est mécène principal.

Première rétrospective depuis vingt-cinq ans consacrée au grand photographe américain, Garry Winogrand (1928-1984), chroniqueur de l’Amérique de l’après-guerre, est l’un des maîtres de la photographie de rue américaine - au même titre que des artistes tels que Walker Evans, Robert Frank, Lee Friedlander ou encore William Klein.

L'artiste disparaît brutalement en 1984 en laissant derrière lui 6.500 bobines (environ 250.000 images) ainsi que des planches-contacts des années antérieures, qui avaient été annotées mais jamais tirées.
Ainsi, près de la moitié des photographies de cette exposition au Jeu de Paume n’ont jamais été montrées ni publiées à ce jour et plus de cent n’avaient encore jamais été tirées.

L’exposition que vous pourrez aller voir à compter du 14 octobre prochain est divisée en 3 parties :
- "Descendu du Bronx" = photographies prises en majorité à New York, depuis ses débuts en 1950 jusqu’en 1971 ;
- "C’est l’Amérique que j’étudie" = travaux réalisés à la même époque mais lors de voyages hors de New York ;
- "Une fin incertaine" = cette 3ème et dernière partie porte sur la période de maturité depuis son départ de New York en 1971 jusqu’à sa mort en 1984 avec des images du Texas et de Californie du Sud, ainsi que de Chicago, de Washington, de Miami et d’ailleurs.

Une exposition à ne pas manquer !