IWC Portugieser Automatic 40 : une élégance indémodable

Par Pierre Gisclard, le 19 juin 2020
Renouvelant cette année sa ligne Portugieser, IWC nous propose une nouvelle Portugieser Automatic 40 que la maison décline en diverses versions peu révolutionnaires mais plus élégantes que jamais. Partager cette Actualité

Diaporama = 8 photos Live

Les maisons horlogères qui sont parvenues à hisser au rang d’icône l’un de leurs modèles ne sont pas légion.
On pense à Rolex et son Daytona, à la Reverso de Jaeger-LeCoultre, à la J12 de Chanel, à la Speedmaster d’Omega ou encore à l’Audemars Piguet Royal Oak.

Je m’arrête ici pour m’intéresser à celle dont IWC est à l’origine : la Portugaise renommée il y a quelques courtes années Portugieser.

En deux mots, l’histoire raconte que l’IWC Portugieser a été créée dans les années 30 sous la référence 325 pour répondre à la demande de marchands portugais.
Il s’agit à l’origine d’une montre-bracelet de grand diamètre abritant un mouvement de montre de poche.

Les amateurs de l’IWC Portugieser retrouveront sur ce millésime 2020 les attributs qui ont présidé au succès du modèle au fur et à mesure des collections : fine lunette, large ouverture sur le cadran, chemin de fer périphérique, index chiffres arabes ou encore aiguilles de type feuille.

Devenue au fil du temps un véritable pilier du catalogue de la marque de Schaffhausen, la ligne Portugieser a changé de dimension cette année en abritant désormais exclusivement des mouvements manufacture.

J’ai passé pour vous au crible en février dernier l’IWC Portugieser Chronograph 3716.
Je vous propose de nous intéresser aujourd’hui à la nouvelle Portugieser Automatic 40 réf. IW3583.

Cette nouvelle montre automatique se présente en 2020 sur un boîtier de 40,4 millimètres de diamètre, son épaisseur étant de 12,4 millimètres.

La finition de la boîte, qu’il s’agisse des modèles en acier ou de celui en or, est comme toujours impeccable chez IWC avec une carrure satinée alternant avec un traitement poli-miroir pour les surfaces supérieures.

Les amateurs y retrouveront d’autre part les attributs qui ont présidé au succès du modèle au fur et à mesure des collections : fine lunette, large ouverture sur le cadran, chemin de fer périphérique, index chiffres arabes ou encore aiguilles de type feuille.

Classiquement, IWC habille ces nouvelles Portugieser acier d’un bracelet alligator fermé d’une boucle déployante quand la version en or rouge se parent d’un bracelet Santoni fermé d’une boucle ardillon.

La nouveauté est en revanche à chercher côté moteur, la maison du Groupe Richemont motorisant ces nouvelles venues de son calibre de manufacture 82200.
Equipé d’un système de remontage Pellaton, ce mouvement automatique de 30 millimètres de diamètre offre une réserve de marche de 60 heures.

Vous pourrez d’ailleurs l’admirer au travers de la glace saphir dont le fond de cette Portugieser millésime 2020 est muni.

Mon avis :

Bon, il convient de le reconnaître : ces Portugieser Automatic 40 ne sont pas franchement révolutionnaires.
IWC en propose quatre versions : trois en acier (deux sur cadran argenté et une sur cadran bleu) et une version en or rouge affichant un cadran argenté.

Si elles n’ont rien de révolutionnaires, ces nouvelles IWC Portugieser Automatic 40 disposent des attributs qui leur permettront de traverser les années à venir sans prendre une ride, perpétuant ainsi la légende née dans les années 30.

Les coloris proposés sont ainsi les mêmes que ceux des versions antérieures.
Le design demeure également strictement identique, faisant de ces Portugieser Automatic 40 des modèles reconnaissables entre tous.

Les changements opérés cette année sont de fait presque imperceptibles de prime abord : réduction du diamètre et embarquement d’un calibre manufacture.

Le résultat n’en reste pas moins très séduisant de mon point de vue.

J’aurais certes bien aimé une petite pointe de fantaisie voire de folie sur une ou deux références - tout venant probablement à qui sait attendre.

En attendant, les quatre modèles introduits cette année gagnent à la fois en portabilité et en élégance grâce à des dimensions revues à la baisse et en exclusivité grâce au mouvement embarqué.

Plus que jamais, IWC nous livre une nouvelle Portugieser Automatic dont les attributs lui permettront de traverser les années à venir sans prendre une ride, perpétuant ainsi la légende née dans les années 30.

Caractéristiques techniques et Prix de vente :
IWC Portugieser Automatic 40
- Références :
     > IW358306 : boîte en or rouge 18 ct / bracelet Santoni en alligator
     > IW358305 : boîte en acier / cadran bleu soleillé - index & aiguilles rhodiés / bracelet en alligator noir
     > IW358304 : boîte en acier / cadran argenté - index & aiguilles bleuis / bracelet en alligator noir
     > IW358303 : boîte acier / cadran argenté - index & aiguilles plaqués or / bracelet alligator noir
- Dimensions = 40,4mm (Ø) x 12,4mm
- Glace saphir convexe antireflet double face
- Fond avec glace saphir
- Etanchéité = 30m
- Calibre manufacture 82200 - automatique - 28.800 alt/h - 31 rubis - 60h de réserve de marche
- Prix de vente :
     > IW358306 = 16.900 €
     > IW358305 = 7.150 €
     > IW358304 = 7.150 €
     > IW358303 = 7.150 €