IWC Ingenieur : nouveautés 2013

Par The Watch Observer, le 17 décembre 2012
SIHH 2013 : IWC dévoile en avant-première la nouvelle gamme Ingenieur. Des montres de pilote automobile placées sous le signe du récent partenariat avec Mercedes AMG Petronas Formula OneTM Team. Partager cette Actualité

Diaporama = 2 photos
+ Découvrez les collections et les prix actualisés IWC

La marque de montres de luxe IWC Schaffhausen revisite sa collection Ingenieur à l’aune de son nouveau partenariat avec Mercedes AMG Petronas Formula OneTM Team.
Un contrat de trois ans a en effet été signé entre les deux marques, IWC devenant Official Engineering Partner de l’équipe de Mercedes-Benz.
L’équipe conceptrice de la nouvelle collection Ingenieur a puisé directement son inspiration dans le meilleur des matériaux utilisés dans la Formule 1TM. Il est ainsi naturel que le titane, les fibres de carbone ou encore la céramique soient utilisés dans la réalisation de ces nouvelles montres de sport que la manufacture dévoilera à l’occasion du prochain SIHH / Salon International de la Haute Horlogerie qui se tiendra à Genève fin janvier 2013.

Selon Georges Kern, CEO d’IWC, le partenariat conclu avec Mercedes AMG Petronas Formula OneTM Team réunit deux mondes partageant un savoir-faire et une maîtrise technique incontestables, cherchant sans cesse à repousser les limites de la performance.
C’est au travers de cette quête permanente de la perfection, commune aux deux partenaires, que l’expression Performance Engineering prend tout son sens.

IWC et AMG : une collaboration qui a débutée dès 2004
Cette collaboration entre les deux marques n’est cependant pas nouvelle. Faisant suite aux deux premiers modèles de montres Ingenieur – des modèles siglés AMG – sortis en 2005 et fruit du partenariat entre IWC et Mercedes-Benz, cette collaboration se perpétue naturellement en Formule 1TM, la quintessence de la précision et de la technologie.
Les performances sans cesse renouvelées en Formule 1TM de Mercedes-Benz offrent aujourd’hui un cadre idéal pour présenter la nouvelle collection de montres sportives Ingenieur.
IWC rend aussi un hommage particulier aux Silberpfeil de Mercedes­Benz, voitures de sport automobile qui dominaient les compétitions dans les années 1930, 1954 et 1955, avec la création de l’Ingenieur Chronographe Silberpfeil.

Née en 1950, la collection Ingenieur reflète les valeurs chères à IWC. Design épuré, fonctionnalité, technicité, rigueur et fiabilité font que les montres Ingenieur connaissent un succès immédiat.
Les nouveautés 2013 s’inscrivent dans la droite ligne de leurs aînées, révélant l’esprit sportif et passionné que partagent IWC et Mercedes-Benz.

Montres IWC Ingenieur : les nouveautés 2013
La nouvelle collection de montres Ingenieur présente trois caractéristiques, a expliqué Georges Kern : des mouvement de grande qualité signés IWC, des fonctionnalités d’une grande exigence et l’utilisation de matériaux propres à la Formule 1TM.

Un premier modèle, l’Ingenieur Tourbillon Force Constante (réf. 5900) se compose d’un boîtier en platine et en céramique. Sa spectaculaire marche de précision est due à son mécanisme unique – et breveté – à force constante et intégré dans un tourbillon, lui-même entraîné par deux barillets. L’énergie nécessaire au module des phases de lune est également fournit par ces deux barillets. Une technologie de pointe.
Deuxième modèle, l’Ingenieur Calendrier Perpétuel Digital Date et Mois (réf. 3792). Cette montre est, quant à elle, rehaussée d’un boîtier en aluminure de titane, munie d’un affichage digital de la date et d’un calendrier perpétuel. Dotée d’un principe de récupération d’énergie, l’énergie est prélevée et stockée puis libérée pour le changement du mois et de l’année. Une technologie qui n’est pas sans rappeler le fameux bouton « boost » hybride qui équipe les Formules 1TM. Le minutieux mécanisme des disques est observable grâce à des ouvertures en verre saphir sur le cadran. Enfin, et pour ravir les plus épris de mécanique complexe, les cinq affichages se meuvent conjointement à la Saint Sylvestre.

Une nouvelle collection résolument sportive
Deux designs différents ont été pensés pour ces deux nouveaux modèles de montres de caractère, puissantes et innovantes. Ainsi, le choix se porte entre un boîtier en acier fin, qui lui confère un style épuré et puissant, et un autre, plus sportif, inspiré des nouveaux matériaux de Formule 1TM. Pour intensifier leur côté sportif, le verre du cadran est rattaché au boîtier par des vis. On y retrouve également des éléments des cockpits des voitures de Formule 1TM - l’esthétique de la nouvelle collection Ingenieur s’inspirant bien évidemment des voitures de Formule 1TM mais aussi de la propre histoire de la marque.
- IWC Ingenieur Automatic Carbon Performance (référence 3224) : cadran et boîtier en fibres de carbone mélangées à de la résine époxydique – le même matériau utilisé pour fabriquer les cages de sécurité et les châssis des voitures de Formule 1TM. Un modèle en édition limitée.
-
IWC Ingenieur Automatic AMG Black Series Céramique (référence 3225) : véritable reflet de la collaboration entre IWC et AMG, la marque de haute performance de Mercedes­Benz.
-
IWC Ingenieur Double Chronographe Titane (référence 3865) : un double chronographe doté d’une fonction rattrapante.
-
IWC Ingenieur Dual Time Titane (référence 3264) : un double affichage de l’heure pour ne plus subir les changements fréquents de fuseaux horaires.
-
IWC Ingenieur Chronographe Racer : une montre chronographe équipée d’une échelle tachymétrique et d’un cadran représentant un bolide moderne de Formule 1TM.
-
IWC Ingenieur Chronographe Silberpfeil (référence 3785) : un cadran perlé argenté, clin d’œil au tableau de bord perlé de la légendaire Silberpfeil W25 et fond gravé figurant une Silberpfeil.
-
IWC Ingenieur Automatic (référence 3239) : une montre trois aiguilles bénéficiant d’une excellente lisibilité, d’un design intemporel et d’une protection contre les champs magnétiques - jusqu’à 40.000 ampères par mètre.

Une attention tout aussi particulière a été également donnée à la réalisation des bracelets. Le caoutchouc se revêt de textile ou de cuir, ce qui lui donne davantage de tenue et de confort. Et pour assurer un confort optimal, les cornes du bracelet ont été davantage incurvées.
La longueur du bracelet métallique de l’Ingenieur Chronographe Racer peut quant à elle s’adapter le plus rapidement possible en pressant la touche estampillée du logo IWC au centre du fermoir.

Histoire des IWC Ingenieur : des montres innovantes et dans l’air du temps
Chacune des montres de la collection Ingenieur a toujours reflété l’esprit de son époque, tout en innovant par sa technologie de pointe et son design novateur.
Lorsque la première montre Ingenieur (réf. 666) a vu le jour en 1955, l’époque se passionnait de plus en plus pour la technique et l’économie de marché battait son plein. Albert Pellaton, alors directeur technique d’IWC, mit au point le mouvement automatique à remontage bidirectionnel. C’est le mécanisme de remontage Pellaton qui donne à l’époque à IWC un avantage certain parmi la concurrence. Il en va de même de la protection antimagnétique : loin d’être un gadget, cette fonction, qui va donner par la suite son nom à cette collection, servait particulièrement à des ingénieurs travaillant près de champs magnétiques.

Le design épuré et fonctionnel prend forme, quant à lui, dans les années 1970, avec la légendaire Ingenieur SL (réf. 1832), grâce à Gérald Genta. Son signe distinctif, et qui se retrouve dans chacune des montres Ingenieur, sont les cinq fameuses perforations visibles sur la lunette.

Les mouvements automatiques plats font leur entrée dans les années 1980 en équipant notamment les nouvelles montres Ingenieur SL (réf. 3505) dès 1983 - d’une hauteur de dix millimètres seulement.
En 1985, l’Ingenieur référence 3350 innove en introduisant le titane dans la collection. Puis, en 1989, l’Ingenieur Automatic 500.000 A/m (référence 3508) réalise l’impressionnante prouesse de pouvoir résister à un tomographe à résonance magnétique nucléaire de 3,7 millions A/m.
En 2005, trois nouveaux modèles sont présentés, tous équipés du calibre 51113 avec remontage Pellaton et réserve de marche de sept jours - la Grande Ingenieur référence 5005 connaitra en particulier un succès phénoménal !
Enfin, l’Ingenieur Automatic (référence 3236), chronographe fiable et résistant, fait son entrée dans les années suivantes.

Le crû 2013 de l’IWC Ingenieur ne manquera pas de séduire aussi bien les fans de voitures de course que les amateurs de montres à complications.