HYT primée au GPHG dans la catégorie Innovation

Par The Watch Observer, le 26 novembre 2012
Dévoilée à l’occasion de BaselWorld 2012, la marque HYT voit son concept de montres fonctionnant par fluide récompensé au Grand Prix de l’Horlogerie de Genève dans la catégorie Innovation. Partager cette Actualité

Diaporama = 8 photos

Alors qu’il s’agissait de sa 1ère participation au Grand Prix de l’Horlogerie de Genève, la marque de montres HYT a remporté le Prix dans la catégorie Innovation pour son modèle H1 Titane Black DLC.
La marque, dont nous vous avons fait découvrir en images les modèles lors de la Foire de Bâle 2012, est à l’origine d’un concept aussi surprenant que novateur : l’affichage de l’heure se fait en effet par le biais d’un fluide fluorescent, les minutes étant quant à elles comptabilisés dans un cadran situé
à 12h.
La montre H1 Titane Black DLC est ainsi arrivée première d’une catégorie regroupant pourtant des montres stupéfiantes.
En tant que CEO de HYT, Vincent Perriard a ainsi pu exprimer sa surprise et sa fierté de voir l’association de fluides et de mécanique saluée par la profession horlogère à l’occasion du
GPHG 2012.

A l’origine du concept de la H1, une idée simple qui combine la recherche et le savoir-faire d’industries telles que l’aérospatiale, l’horlogerie et le technico-médical : 2 réservoirs à soufflet se trouvent reliés à chacune de leur extrémité par un capillaire – une sorte de tube transparent et
très fin.
Dans l’un des réservoirs, on trouve un liquide aqueux qui a été chargé de fluorescéine. L’autre contient un liquide transparent visqueux. La force de répulsion de leurs molécules respectives permet de les séparer. Côté affichage de l’heure, un ménisque marque la frontière entre les 2 liquides.
Grâce à un piston, le mouvement mécanique compresse le 1er réservoir à soufflet. Simultanément, le 2nd va inversement se détendre, provoquant la circulation des fluides dans le capillaire. Plus le temps passe et plus le liquide fluorescent avance.
Au bout de 12 heures, le liquide fluorescent, dans un mouvement rétrograde, revient à sa position de départ, offrant un spectacle surprenant à l’observateur.