GPHG 2015 : le palmarès complet et les photos

Par Pierre Gisclard, le 30 octobre 2015
Le GPHG vient de rendre publique la liste des vainqueurs de cette édition 2015 qui se tenait hier soir à Genève. Palmarès et photos : Greubel Forsey, Tudor, Piaget, Jaquet Droz, Hermès, Hublot... Partager cette Actualité

Diaporama = 20 photos des montres primées au GPHG 2015

L'édition 2015 du GPHG s'est tenue hier soir au Grand Théâtre de Genève pour une remise des prix qui, comme chaque année, a réservé son lot de surprises - palmarès complet catégorie par catégorie en fin d'article.

Pour mémoire, le Grand Prix d’Horlogerie de Genève a pour vocation de contribuer à sa manière au niveau mondial au rayonnement de l’horlogerie suisse et des valeurs qui lui sont chères : innovation, quête de l’excellence et transmission du savoir-faire.

Au rang des belles surprises de ce GPHG 2015, il convient de noter la victoire de la Maison Hermès qui rafle le Prix de la Montre Calendrier avec sa très réussie Slim Quantième Perpétuel, l'une des pièces phare de sa nouvelle collection Slim lancée à Bâle cette année.

Le Grand Prix d'Horlogerie de Genève, créé en 2001 sous la houlette de la Fondation du Grand Prix d'Horlogerie de Genève depuis 2011, comporte 5 membres : La République et Canton de Genève ; la Ville de Genève ; le Timelab (Laboratoire d’Horlogerie et de Microtechnique de Genève) ; le MIH (Musée International de l’Horlogerie de la Chaux-de-Fonds) et le groupe Edipresse.

Si le jury de l'édition précédente avait attribué le Grand Prix de l’Aiguille d’Or à Breguet (explorez les collections et les prix Breguet) pour sa sublime Classique Chronométrie 7727, c'est une Manufacture moins connue du grand public - mais néanmoins très prestigieuse - qui remporte le prix phare de cette édition 2015 : Greubel Forsey.

Le jury de ce 15ème GPHG a en effet primé le modèle Tourbillon 24 Secondes Vision dévoilé à l'occasion du SIHH 2015 par la Maison fondée par Robert Greubel et Stephen Forsey en 2004.

Parmi les autres lauréats, on se réjouira de voir que la très élégante Piaget Altiplano Chronographe, elle aussi dévoilée cette année lors du SIHH, remporte le Prix de la Montre Chronographe.

La Maison Piaget signe d'ailleurs un doublet bien mérité en remportant par ailleurs le Prix "Revival" avec l'Extremely Piaget Montre Manchette Recto Verso.

Tudor et sa nouvelle Pelagos motorisée par son premier mouvement manufacture, le MT5621, remporte le Prix de la Montre Sport, confirmant une nouvelle fois le retour en force de la marque sur le devant de la scène horlogère.

Dans la catégorie Montre Dame, c'est Hublot qui est primée cette année avec sa très originale Big Bang Broderie figurant notamment un cadran en fibre de carbone et broderie argentée.

Au rang des belles surprises de ce GPHG 2015, il convient également de ne pas oublier la victoire de la Maison Hermès qui rafle le Prix de la Montre Calendrier avec sa très réussie Slim Quantième Perpétuel, l'une des pièces phare de sa nouvelle collection Slim lancée à Bâle cette année.

Quant à Tudor - explorez les collections et les
prix Tudor -, sa nouvelle Pelagos motorisée par son premier mouvement manufacture, le MT5621, remporte le Prix de la Montre Sport, confirmant une nouvelle fois le retour en force de la marque sur le devant de la scène horlogère - voir notamment notre article Tudor Heritage Black Bay Black Revue complète.

Il convient aussi de signaler bien entendu le Prix Spécial du Jury décerné cette année aux trois horlogers Vacheron Constantin issus de l'Atelier Cabinotiers - Micke Pintus, Yannick Pintus et Jean-Luc Perrin - qui viennent de passer huit années à la conception de la montre Référence 57260, la montre la plus compliquée au monde avec ses 57 complications.

Dans la catégorie Montre Dame, c'est Hublot qui est primée cette année avec sa très originale Big Bang Broderie figurant notamment un cadran en fibre de carbone et broderie argentée.

Enfin, deux autres bonnes surprises du côté du Swatch Group cette fois-ci avec la victoire de Jaquet Droz qui gagne le Prix de l’Exception Mécanique avec son incroyable montre The Charming Bird et Blancpain qui empoche le Prix de la Montre Métiers d’Art grâce à son étonnante Villeret Shakudō !

Après Hong Kong, Séoul et Dubai, l’exposition des montres présélectionnées par le jury est encore à découvrir à Genève jusqu’au 4 novembre à la Cité du Temps.
Signant la dernière étape de cette expo itinérante, les montres lauréates de cette édition 2015 seront présentées à Londres du 12 au 14 novembre dans le cadre du SalonQP.

Grand Prix d’Horlogerie de Genève 2015 - palmarès complet :
- Grand Prix de l’Aiguille d’Or : Greubel Forsey, Tourbillon 24 Secondes Vision
- Prix de la Montre Dame : Hublot, Big Bang Broderie
- Prix de la Haute Mécanique pour Dame : Fabergé, Lady Compliquée Peacock
- Prix de la Montre Homme : Voutilainen, Voutilainen GMR
- Prix de la Montre Chronographe : Piaget, Altiplano Chrono
- Prix du Tourbillon : Ulysse Nardin, Ulysse Anchor Tourbillon
- Prix de la Montre Calendrier : Hermès, Slim d'Hermès QP
- Prix de la Montre à Sonnerie : Girard-Perregaux, Répétition Minute Tourbillon sous Ponts d’Or
- Prix de l’Exception Mécanique : Jaquet Droz, The Charming Bird
- Prix de la Petite Aiguille : Habring2, Felix
- Prix de la Montre Sport : Tudor, Pelagos
- Prix de la Montre Joaillerie : Audemars Piguet, Diamond Punk
- Prix de la Montre Métiers d’Art : Blancpain, Villeret, cadran Shakudō
- Prix "Revival" : Piaget, Extremely Piaget Montre Manchette Recto Verso
- Prix de l’Innovation : Antoine Preziuso, Tourbillon des Tourbillons
- Prix de la Révélation Horlogère : Laurent Ferrier, Galet Square
- Prix Spécial du Jury : Micke Pintus, Yannick Pintus, Jean-Luc Perrin - Les trois horlogers de Vacheron Constantin, concepteurs de la montre Référence 57260
- Prix du Public : Antoine Preziuso, Tourbillon des Tourbillons