Girard-Perregaux Laureato Absolute : plus contemporaine et sportive que jamais

Par Pierre Gisclard, le 31 janvier 2019
L'incontournable montre sport chic Laureato affiche une personnalité plus contemporaine que jamais à l'occasion du SIHH 2019 avec l'introduction par Girard-Perregaux de l'Absolute. Photos, prix, avis. Partager cette Actualité

Diaporama = 5 photos en direct du SIHH 2019

Alors que Girard-Perregaux vient tout juste d'annoncer qu'elle devenait Partenaire Majeur du prestigieux Festival Automobile International, sa 34ème édition se déroulant à Paris (fermeture le 6 février 2019), nous vous proposons de poursuivre, dans la foulée de la très belle et innovante Girard-Perregaux Cosmos, la découverte des nouveautés présentées par la manufacture lors du SIHH 2019.
Nous quittons à cette occasion le monde de la Haute Horlogerie pour investir celui tout aussi noble de la montre automatique contemporaine version sport-chic avec la nouvelle Laureato Absolute.

Apparue en 1975, la Laureato revenait sur le devant de la scène en 2016 en une série limitée commémorant les 225 ans de Girard-Perregaux avant d'être intégralement relancée un an plus tard via le lancement de plusieurs nouvelles références - parmi lesquelles la très belle version 38mm acier cadran bleu Clous de Paris que vous pouvez (re)découvrir ici : Test et photos Live de la Girard-Perregaux Laureato 38mm.

Nous étions en 2017 dans le registre de la montre classique sport-chic intemporelle.
En 2018, la manufacture du Groupe Kering en proposait des versions chronographes particulièrement séduisantes - et accessoirement un coup de cœur de la rédaction.

Cette année, Girard-Perregaux change son angle d'attaque pour nous proposer une Laureato ultra contemporaine et plus sportive que jamais baptisée Absolute : boîtier de 44mm en titane avec traitement PVD noir, cadran dégradé bleu qui tire sur le noir, bracelet intégré en caoutchouc noir et étanchéité à 300m.

Cette année, Girard-Perregaux change son angle d'attaque pour nous proposer une Laureato ultra contemporaine et plus sportive que jamais baptisée Absolute.
Ce sont en réalité trois nouvelles Laureato Absolute qui font leur apparition au catalogue de la marque dont une version trois aiguilles - date que nous vous proposons de découvrir aujourd'hui (les deux autres faisant l'objet d'un article et de photos spécifiques ultérieurement).

Première évolution de taille - sans mauvais jeu de mots : cette Laureato Absolute passe sur un diamètre de 44mm quand les références précédentes étaient disponibles en 38 et 42mm.
Elle abandonne d'autre part l'acier et l'or pour s'habiller de titane traité PVD noir.

Cette Laureato Absolute laisse par ailleurs de côté l'acier, l'alligator et l'or des bracelets des références 2017 et 2018 pour se parer en 2019 d'un bracelet en caoutchouc noir avec surpiqûres bleues et dont les brins, de part et d'autre du boîtier, sont estampillées des noms Girard et Perregaux, moulés dans la masse.

Le changement le plus notable est pourtant à chercher côté cadran, celui de la Laureato Absolute étant dégradé bleu (au centre) et noir (en périphérie) et ponctué d'index découpés dans la surface du cadran, l'ensemble étant animé d'une aiguille des secondes rouge.

Mon avis :

La Laureato, dans cette version Absolute, change radicalement de ses aînées.

Très réussie et véritablement différente des Laureato classiques, c'est pourtant une exception dans la gamme, les versions Absolute n'ayant pas pour vocation de remplacer à terme les références classiques, comme me le précisait ce matin Patrick Pruniaux, le nouveau et dynamique CEO de la maison Girard-Perregaux. Un futur collector en puissance !

Si elle en conserve l'ADN - à commencer par son identitaire lunette octogonale et ses traits nerveux et racés -, elle revêt une dimension nettement plus contemporaine et un brin furtive dans cette livrée 2019.

Plus masculine que jamais et plus sportive (comme en témoigne notamment son étanchéité à 300m), elle bénéficie bien entendu du même soin que tous les modèles Girard-Perregaux en termes de qualité de réalisation et de motorisation.

Très réussie et véritablement différente des Laureato classiques, c'est une très belle bête mais une réelle exception dans la gamme, les versions Absolute n'ayant pas pour vocation de remplacer à terme les références classiques, comme me le précisait ce matin Patrick Pruniaux, le nouveau et dynamique CEO de la maison Girard-Perregaux.
A ce titre, elle revêt ainsi les caractéristiques d'un véritable futur collector.
Avis aux amateurs !

La suite des nouvelles Laureato Absolute très bientôt sur The Watch Observer.
Alors stay tuned!

Caractéristiques techniques et Prix de vente :
Girard-Perregaux Laureato Absolute
- Réf.: 81070-21-491-FH6A
- Boîte en titane avec traitement PVD noir, poli et satiné
- Dimensions = 44mm Ø
- Verre saphir traité antireflets, avec joint de glace de couleur bleue
- Fond vissé avec 6 vis, gravé avec le symbole Laureato Absolute
- Etanchéité = 300m
- Cadran de couleur bleue dégradée noire, avec finition soleillée
- Index de type Bâton avec Super-LumiNova
- Aiguilles de type Bâton avec Super-LumiNova
- Calibre GP03300-1060, mouvement mécanique à remontage automatique - Diamètre = 35,95mm (11 1/2 lignes), Epaisseur = 3,36mm - Fréquence : 28.800 Alt/h (3Hz) - Réserve de marche = 46h
- Bracelet en caoutchouc noir avec les noms Girard et Perregaux moulés dans la masse, surpiqûres bleues
- Boucle déployante à triple lame avec système d’ajustement en titane PVD noir
- Prix de vente = 10.000 €