Eterna réédite un best-seller : la 1948

Par The Watch Observer, le 13 novembre 2012
Eterna réédite l’une des montres qui ont contribué à sa renommée internationale, la 1948. A la fois classique et contemporaine, cette nouveauté bénéficie de l’excellence technique de la marque suisse. Partager cette Actualité

Diaporama = 2 photos

Eterna révolutionne en 1948 le remontage automatique des montres en lançant un système de roulement à billes. Ce dernier a pour vocation de faciliter la rotation de la masse oscillante de remontage du mouvement autour de l’axe de pivotement.
En permettant de réduire l’usure de pièces essentielles, cette invention permet d’augmenter la durée de vie des montres qui sont équipées de ce dispositif.
Fière de cette avancée technique de première importance, Eterna va vite adopter comme logo de la marque les 5 billes symbolisant le célèbre roulement.
Le lancement de ce dispositif révolutionnaire sera suivi quelques mois plus tard d’une nouvelle montre qui devient un best-seller de la marque suisse.

Eterna réédite aujourd’hui la 1948.
Cette nouvelle édition est bien entendu équipée d’un mouvement mécanique à remontage automatique doté d’une masse oscillante identique à celle de la montre originale ainsi que d’un système de roulement à billes semblable à celui du modèle d’époque.
Le boîtier de 44mm de diamètre et réalisé en acier poli est fermé par un fond en saphir transparent.
Le cadran à la finition soleillée, de couleur noire ou argentée, est rythmé d’index galbés et comporte un guichet de date à 6h.
L’ensemble est animé par des aiguilles rhodiées que protège un verre saphir inrayable ayant bénéficié d’un traitement antireflets.
Comme le modèle d’origine, la montre Eterna 1948, à la fois classique et contemporaine, est dotée de cornes facettées et incurvées.
Elle est disponible sur un bracelet alligator de couleur noire fermé d’une boucle déployante en acier poli et est gravée d’un "1948" sur le flanc gauche.

Prix public conseillé = 2.550 €