Chopard L.U.C XPS Twist QF : le brin de folie de Chopard

Par Olivier Müller, le 29 avril 2019
Chopard a dévoilé en 2019 une nouvelle Twist, plus légère, sans rien renier des canons séculaires de haute horlogerie genevoise. Un "twist" esthétique légèrement décalé pour gentleman esthète. Partager cette Actualité

Diaporama = 6 photos

Un zest d’impertinence chez Chopard ?
C’est la vocation de la gamme Twist !
Pour la manufacture, ce vent de fraîcheur est toutefois à relativiser à l’aune de sa vocation première : de la haute horlogerie traditionnelle, dans le plus pur esprit des canons posés depuis deux siècles.
Rien ne saurait en faire dévier Chopard.

La collection L.U.C est d’ailleurs, parmi toutes les gammes de la manufacture, celle qui s’en porte garante.
Ce n’est pas pour rien qu’elle porte le nom du fondateur de la maison : L.U.C pour Louis-Ulysse Chopard.

Les caractéristiques de cette Chopard L.U.C XPS Twist QF version 2019 sont les mêmes que celles de 2018 et sont inscrites dans le patronyme de la pièce : L.U.C pour Louis-Ulysse Chopard, X pour Extra plate, PS pour Petite Seconde, Twist pour la gamme, QF pour Qualité Fleurier.

La gamme Twist date de 2005.
Elle a été sporadiquement animée, notamment en 2009.
Un millésime a été réalisé en 2018. Ils forment des variations plus dynamiques de la célèbre L.U.C.
Objectif : légèrement décaler les codes de la maison pour séduire une clientèle plus contemporaine voire plus jeune.

La construction de la pièce ne change pas (mouvement manufacture, même boitier) mais l’esthétique est revue, accordant plus de place à une fantaisie maîtrisée - une pause récréative qui s’offre le luxe d’une créativité plus libérée.

La Chopard L.U.C XPS Twist QF n’est pas nouvelle.
Un premier modèle était sorti en 2018, en or rose.
La version 2019 est sensiblement la même mais en or blanc et avec date.

Les caractéristiques sont les mêmes et sont inscrites dans le patronyme de la pièce : L.U.C pour Louis-Ulysse Chopard, X pour Extra plate, PS pour Petite Seconde, Twist pour la gamme, QF pour Qualité Fleurier.
Le diamètre reste de 40mm et il s’agit, une fois encore, d’une série limitée à 250 exemplaires.
Toutefois, le modèle 2019 en or blanc offre quelques "twists" qui le rendent plus séduisant encore.

Déjà, un boîtier en or blanc qui sera moins visible que son ascendant en or rose.
La clientèle de gentlemen millenials appréciera certainement davantage le charme d’un luxe discret que l’affichage d’une boîte en or plus ostentatoire.

Chopard propose sur cette L.U.C XPS Twist QF un soleillage totalement revu : alors que la manufacture l’exécute parfois de manière centrée ou à partir du logo 'Chopard' situé à 12h, le soleillage de cette édition part de la petite seconde décentrée à 7h.

Ensuite, un soleillage totalement revu.
C’est devenu un jeu esthétique apprécié de Chopard.
La manufacture l’exécute parfois de manière centrée (à partir de l’axe des aiguilles), parfois à partir du logo "Chopard" situé à midi, alors que le soleillage de cette édition part de la petite seconde décentrée à 7h.
L’équilibre de la pièce est respecté mais la manière dont le cadran prend la lumière est inédite.

Autre "twist" à noter : cette pièce est la seule de la collection L.U.C à ne pas présenter de chiffres arabes à midi.
Le 12 y est représenté par un double index facetté.

Enfin, dernier "twist" : la couronne est placée à 4h.
Le "twist" technique se devine aisément : au lieu d’avoir une couronne à 3h et une petite seconde à 6h, Chopard a tourné son mouvement de 30° dans le sens horaire. La couronne avance donc à 4h, la petite seconde à 7h.

Ce tour de passe-passe, aussi aisé que commun, est rendu à la raison par une date qui, elle, a été préservée à 3h. La pièce affiche donc simultanément son originalité et sa singularité, traduisant parfaitement sa double identité, à la fois L.U.C et Twist.

Le mouvement qui anime la pièce, le L.U.C 96.26-L, est la variation avec date du millésime 2018.
Il possède une réserve de marche de 65 heures grâce à la technologie Twin, un système breveté par Chopard qui associe deux barillets coaxiaux.

A la place de la mention Chronometer qui se loge généralement sous le nom L.U.C, apparaît ici "Qualité Fleurier" - "QF" dans le patronyme de la pièce.
Chopard relance avec cette nouvelle montre automatique la dynamique de la Fondation Qualité Fleurier dont elle a participé à la création.

Le mouvement qui anime la pièce, le L.U.C 96.26-L, est la variation avec date du millésime 2018. Il est doté d'une réserve de marche de 65h grâce à la technologie Twin, un système breveté par Chopard qui associe deux barillets coaxiaux et bénéficie de la certification chronomètre délivrée par le COSC.

La certification qu’elle délivre est aujourd’hui la plus difficile à obtenir pour l’industrie horlogère suisse et requiert de satisfaire cinq tests : la précision par le passage de chaque pièce au COSC, la durabilité et la fiabilité par les tests Chronofiable, la précision au porter par le passage sur le simulateur Fleuritest pendant 24 heures, la bienfacture par le contrôle des critères de finitions répondant aux exigences de la haute horlogerie.
Enfin, une fabrication effectuée à 100% en Suisse - donc bien au-delà des critères légaux nécessaires à l’obtention du Swiss Made.

Dernier détail pour saisir l’essence de la pièce : la Chopard L.U.C XPS Twist QF de 2019 n’affiche plus son label Fairmined, comme son aînée de 2018.
L’or Fairmined est un or propre à Chopard, garanti éthique et entièrement traçable.
Début 2018, l’or Fairmined était l’exception chez Chopard (bijoux comme montres).
Depuis, la manufacture a généralisé son usage : l’or Fairmined n’est plus l’exception mais la règle.
Toute création en or signée Chopard est, depuis quelques mois, en or éthique.
C’est la raison pour laquelle la Chopard L.U.C XPS Twist QF de 2019 ne prend plus soin de le préciser : elle est en or blanc équitable, par défaut.

Ce choix stratégique lourd pour le groupe Chopard (qui a dû refaire son circuit d’approvisionnement et revoir sa fonderie interne) est un argument pour les millenials.
Conscients de leur propre responsabilité environnementale, ils sont aujourd’hui prêts à questionner une marque sur l’origine de ses métaux, de ses diamants (les fameux blood diamonds) et, le cas échéant, à s’affranchir d’un prix légèrement supérieur pour s’assurer du caractère éthique de leur achat.
C’est une stratégie que l’on aimerait voir partagée par toutes les marques de montres classiques ou montres de sport mais qui se fait, hélas, encore attendre.
Il manque probablement l’engagement de marques phare comme Rolex (explorez les collections et les prix Rolex) ou Patek Philippe pour susciter une adhésion globale du marché.

Mon avis :

Véritable exercice créatif pour Chopard, la L.U.C XPS Twist QF confirme le talent de la maison helvétique qui destine cette pièce à un public restreint - il n'en sera produit que 250 exemplaires - amateur de Haute Horlogerie indépendante.

Un Twist sur une L.U.C : voilà qui pourrait faire sourire certains observateurs habitués à des ruptures plus franches.
Pour Chopard, c’est un réel exercice créatif.
Il n’est pas aisé : préserver ses codes tout en apportant un brin de créativité maîtrisée.
On est ici dans une approche Patek Philippe ou Rolex : d’infimes variations, des détails réservés à un public de collectionneurs avertis.
La L.U.C XPS Twist QF parvient brillamment à cette évolution.

Paradoxalement, même avec 80.000 pièces par an, Chopard reste une manufacture de niche dont la collection L.U.C se destine à un public restreint, amateur de Haute Horlogerie indépendante.

La L.U.C XPS Twist QF est encore plus élitiste, se destinant à une portion de ce segment - une portion néanmoins croissante à tel point que l’on aurait pu espérer, cette année, un peu plus des 250 exemplaires initiaux.

Pour le reste, la maison confirme son talent, son essence, ses ressources, et même sa vision entrepreneuriale grâce à son or éthique.
Un sans faute.

Caractéristiques techniques et Prix de vente :
Chopard L.U.C XPS Twist QF
- Réf. 161945-1001- Edition limitée à 250 pièces
- Boîtier en or éthique blanc 18 carats certifié Fairmined - Carrures et entrecornes satiné vertical - Lunette et fond polis
- Dimensions = 40mm (Ø) x 7,2mm (épaisseur)
- Glace saphir antireflet
- Fond transparent
- Etanchéité = 30 mètres
- Cadran satiné soleil centré sur la petite seconde, traitement galvanique bleu-gris - Petite seconde twistée azuré fin - Aiguilles dauphines fusées rhodiées pour les heures et les minutes - Aiguille dauphine fusée rhodiée pour la petite seconde
- Indications = heure, minute, petite seconde, date
- Mouvement mécanique à remontage automatique, L.U.C 96.26-L - 172 composants - Diamètre total : 27,4mm - Epaisseur = 3,3mm - 29 rubis - 25.200 A/h (3,5Hz) - Réserve de marche = 65h - Deux barillets - technologie Twin - Remontage par micro-rotor en or 22 carats  - Ponts décor Côtes de Genève - Certifié Chronomètre (COSC) - Certifié Qualité Fleurier (QF)
- Bracelet en alligator bleu-gris mat teint par des pigments végétaux (certifié CITES), cousu main avec doublure en alligator cognac
- Boucle ardillon en or blanc 18 carats
- Prix de vente = 18.800 €