Calibre 1969 : un nouveau chronographe chez TAG Heuer

Par The Watch Observer, le 30 décembre 2013
TAG Heuer joue plus que jamais le pari de son indépendance industrielle en inaugurant son nouveau site de production de montres situé à Chevenez et en dévoilant son nouveau mouvement, le calibre 1969. Partager cette Actualité

Diaporama = 6 photos

La maison TAG Heuer, célèbre entre autres pour ses montres de pilotes automobiles - avec notamment la Carrera et la Monaco, a inauguré en novembre dernier un nouveau site situé à Chevenez, dans le Jura suisse - découvrir les collections et les prix TAG Heuer.
La production des montres de la filiale du Groupe LVMH est ainsi désormais répartie sur quatre sites distincts : les cadrans à Tramelan, les boîtes et bracelets à Cornol, la R&D et le siège social à La Chaux-de-Fonds et enfin la production et l'assemblage des mouvements à Chevenez.
Capable de produire annuellement environ 50.000 chronographes aujourd'hui, ce nouveau site devrait monter à 100.000 unités en 2016.

Stéphane Linder, nouveau CEO de la marque venu remplacer en mai dernier Jean-Christophe Babin, a profité de cette inauguration pour dévoiler le nouveau - et second - mouvement développé en interne : le calibre 1969.
Cette nouvelle étape vers une plus grande autonomie industrielle de TAG Heuer trouve son origine, Stéphane Linder ne le cache pas, dans la décision du Swatch Group d'approvisionner en priorité ses propres marques.
TAG Heuer continue certes à se fournir chez des fabricants externes, tel Sellita. Mais la production de calibres en interne est devenue une priorité. La marque a ainsi dévoilé en 2009 le calibre 1887, réalisé à partir des plans d'un chronographe Seiko achetés par TAG Heuer à la firme nippone.

En cette fin d'année 2013, la marque dévoile donc, après deux années de développement, son deuxième mouvement maison, le calibre 1969.
Ce nouveau mouvement chronographe à roue à colonnes et embrayage vertical, qui totalise 233 composants et bat à la fréquence de 28.800 alt/h, offre une réserve de marche de 70 heures et affiche une épaisseur de seulement 6,5mm - qui permettra l'adjonction de modules à complication additionnels en fonction des besoins. Il bénéficiera enfin d'une précision équivalente à celle requise par le COSC pour la certification chronomètre - même si toutes les futures montres TAG Heuer équipées du calibre 1969 ne seront pas nécessairement certifiées COSC.

Les premières montres TAG Heuer qui en seront équipées devraient voir le jour début 2014 - au plus tard lors de BaselWorld 2014.
En attendant, suivez l'actualité du SIHH 2014.