Bracelets NATO pour montres Omega : 8 nouvelles références

Par The Watch Observer, le 25 août 2014
Omega vient de dévoiler 8 références de bracelets NATO qui allient qualité de fabrication, coloris variés et matériaux différents. Idéal pour changer le look de votre Speedmaster ou votre Seamaster ! Partager cette Actualité

Diaporama = 11 photos
+ Découvrez le catalogue actuel et les prix Omega

Changer le bracelet de sa montre en fonction de sa tenue vestimentaire, de son humeur ou de l'activité du jour fait partie de ses plaisirs dont les amateurs de montres raffolent depuis longtemps.
En effet, troquer un bracelet alligator contre un bracelet caoutchouc par exemple permet de changer radicalement le look de votre montre classique préférée en la transformant
en montre de sport.

Au rang des bracelets qui ont la faveur des collectionneurs, le bracelet NATO figure très probablement en pôle position.
Facile à installer, confortable et parfois coloré, il permet d'habiller un grand nombre de références de montres du marché.

Omega dévoile en cette rentrée 8 nouvelles références de bracelets NATO très réussies qui permettront d'habiller votre Speedmaster ou votre Seamaster au gré de vos envies.

Créés par le Ministère de la Défense Britannique au début des années 1970, les bracelets NATO - surnommés G10 en raison du formulaire administratif que les militaires devaient remplir pour l'obtenir - intègrent l'équipement standard des soldats britanniques en 1973.
Ils étaient à l'origine fabriqués en nylon gris tissé et munis d'une boucle et de passants en laiton chromé.
Très résistants, leur longueur permettait d'autre part de porter la montre directement sur la manche d'un uniforme, facilitant ainsi la lecture de l'heure en pleine action.

Omega se lance en ce second semestre sur le créneau en dévoilant 8 références de bracelets NATO de très belle qualité : 6 en polyamide, 1 en nylon et 1 en cuir Barénia.

Les 6 premiers, réalisés dans un textile composé de fibres synthétiques assurant une excellente résistance à la traction et à l'abrasion, sont disponibles dans des coloris différents : soit 5 bandes en alternance (noir/rouge, noir/orange ou noir/gris), soit 1 bande centrale noire avec bordures rouges, oranges ou grises.
Ces 6 premières références sont assorties d'une boucle et de passants en acier inoxydable poli.

Le créateur de la première montre à être allée sur la Lune, l'Omega Speedmaster Moonwatch, propose également un bracelet NATO composé de nylon avec revêtement noir et assorti de passants noirs, avec boucle en acier inoxydable poli.

Enfin, la filiale du Swatch Group propose également un bracelet NATO en cuir Barénia brun doté de passants de couleur brune et d'une boucle en acier inoxydable poli.

Disponible depuis août 2014, ces 8 références de bracelets Omega sont fabriquées à partir d'une seule et même pièce pouvant être ajustée à n'importe quelle longueur.

Prix public conseillé : de 130 € à 220 €.