Baselworld 2018 : ce qu'il faut savoir (tendances, exposants, dates...)

Par Pierre Gisclard, le 6 février 2018
Alors que le SIHH 2018 a fermé ses portes le 19 janvier au soir, Baselworld 2018 ouvre les siennes le 22/03 prochain. L'occasion de dresser des perspectives et de vous dire qui / ce que vous y verrez. Partager cette Actualité

Diaporama = 20 photos de quelques nouveautés 2017 et 2018 incontournables

Les croissances à deux chiffres qu'ont pu connaître les maisons horlogères pendant de nombreuses années, quel que soit l'intérêt de leur production, ne sont plus d'actualité depuis déjà quelques temps.
La clientèle est en effet devenue plus exigeante et n'achète plus n'importe quoi à n'importe quel prix.

Les raisons à ces changements de mentalités et de comportements sont multiples.
Citons, pêle-mêle, la désindexation du Franc Suisse par rapport à l'Euro créant des conditions de changes défavorables et une augmentation des prix, une accélération de l'accès à Internet qui permet désormais aux acheteurs de comparer les prix et de se renseigner avant d'envisager un achat, des marques qui ont trop souvent délaissé la clientèle locale au profit des acheteurs orientaux et extrême-orientaux ou encore des prix qui n'ont cessé de croître de manière souvent déraisonnable, sans corrélation avec la réalité du marché.

Après des années de croissance à deux chiffres, les marques semblent gagnées par un vent de sagesse, la clientèle étant en effet devenue plus exigeante et n'achetant plus n'importe quoi à n'importe quel prix. Oris compte au nombre des maisons ayant compris cela depuis bien longtemps, ses montres associant design soigné à un rapport qualité/prix attractif.

La liste n'est certes pas exhaustive mais le résultat est là : les ventes de montres du segment luxe se sont tassées ces dernières années quand elles n'ont pas reculé pour certains acteurs.

Ces baisses de revenus ont directement impacté certains postes au premier rang desquels figurent les investissements marketing et publicitaires, les marques recentrant leurs investissements sur des sujets jugés prioritaires.

C'est par exemple dans ce contexte que le regretté salon Belles Montres, qui se tenait en novembre chaque année dans l'enceinte du Carrousel du Louvre à Paris, a disparu - les marques exposantes, au-delà des soucis d'organisation et de gestion de l'événement, n'ayant plus jugée cette manifestation prioritaire.

C'est, avec un temps de retard, ce qui se passe à l'occasion de Baselworld 2018 de manière particulièrement marquée : un nombre non négligeable de maisons exposantes a jeté l'éponge cette année.
De 1.300 exposants en 2017, on parle de quelque 700 maisons qui répondent présent en 2018.

En cause ? Des coûts engendrés jugés trop élevés.
La question demeurant par rapport à quoi. Par rapport à des retombées de chiffre d'affaires réellement quantifiées ? Par rapport au cash disponible dans les caisses et / ou au taux d'endettement de certains ? Ou encore par rapport à des pratiques qui ont fortement évolué au cours de ces dernières années, les marques choisissant de plus en plus de dévoiler leurs nouveautés en les égrenant tout au long de l'année plutôt que de les dévoiler toutes au même moment - en l'occurrence à Bâle ?

Chaque exposant défaillant cette année a certes ses propres raisons.
Mais il est un fait incontestable : Baselworld subit en 2018 une sévère cure d'amaigrissement.
Signe d'un passage en eaux troubles, sa durée, habituellement de 8 jours, est par ailleurs réduite à 6 jours, la prochaine édition se tenant du 22 au 27 mars inclus - avec une journée exclusivement réservée aux médias le 21 mars.

De 1.300 exposants en 2017, on parle de quelque 700 maisons qui répondent présent à l'édition 2018 de Baselworld. Réjouissons nous : si l'événement perd en quantité, la qualité reste au rendez-vous - ainsi qu'en témoigne la présence de la marque de montres de luxe Grand Seiko, experte (notamment) en matière de somptueux cadrans.

Perd-il pour autant de sa superbe et de son attractivité ?

Afin de rassurer l'amateur de montres que vous êtes très certainement si vous lisez ces quelques lignes, rappelons à toutes fins utiles que ce salon international concerne l'horlogerie ET la joaillerie (ainsi que l'univers des pierres précieuses) d'une part - les exposants ayant déserté l'édition 2018 étant donc à répartir sur ces deux grands secteurs qui, rappelons-le également, rassemble tous les intervenants : manufactures, marques de montres et de bijoux certes, mais également tous leurs fournisseurs (fabricants de bracelets, de boucle, d'étuis de montres, de matériel de transport, d'outillage...).

Ce ne sont donc pas 600 (sous réserve que ce chiffre soit exact) marques de montres qui disparaissent en 2018 !
Ouf !
Et parmi les fidèles d'entre les fidèles, il convient de noter que ce sont d'autre part les meilleurs qui restent.
Ouf (bis) !

De qui parlons-nous ?
Et bien de grands et de moins grands (en termes de montres produites annuellement) mais dans tous les cas de marques incontournables du secteur et / ou que nous aimons particulièrement : Grand Seiko et Seiko, Omega, Breguet, TAG Heuer, Chanel, Longines, Rolex (explorez les collections et prix Rolex 2018 des montres neuves), Hamilton, Mido (qui fête à Baselworld son centenaire et nous promet une édition 2018 explosive !), Bell & Ross, Jaquet Droz, Zenith et Breitling (deux marques qui semblent nous préparer un retour en force cette année), Oris (dont certaines des nouveautés 2018 que vous découvrirez ne manqueront pas de vous enthousiasmer), Blancpain, March LA.B (qui nous livrait l'année dernière sa très séduisante Agenda), Corum, Tissot, Anonimo, Laco, RESERVOIR, Urwerk, Junghans, Patek Philippe, MB&F, Tudor...

En d'autres termes, si Baselworld 2018 perd incontestablement en quantité par rapport à 2017, la qualité et les coups de cœur seront sans aucun doute au rendez-vous cette année.
Et heureusement parce que l'équipe de The Watch Observer couvrira cette année encore cette grand-messe de l'horlogerie pour vous la faire partager, comme si vous y étiez.

Parmi les tendances qui marqueront Baselworld 2018, il y a l'incontournable mode du néo-vintage. Ci-dessus, la toute nouvelle et irrésistible Hamilton Khaki Field Mechanical, réédition d'une montre de la marque des années 40 affichant un formidable diamètre de 38mm et embarquant un mouvement à remontage manuel.

Les tendances que nous devrions y observer découlent en partie de cette période morose que l'industrie vient de traverser - en espérant qu'elle en soit sortie comme le laisse à penser les chiffres optimistes publiés par le Swatch Group il y a quelques jours (indiquant notamment une croissance du chiffre d’affaires de 7,3% à taux de change constants dans le segment Montres & Bijoux).

Comme nous avons pu l'observer à l'occasion du SIHH 2018, les montres néo-vintage devraient occuper une place importante parmi les nouveautés qui seront dévoilées à Bâle, qu'il s'agisse de rééditions pures et simples de modèles historiques comme vient de l'annoncer Hamilton avec son irrésistible et très abordable Khaki Field Mechanical ou de la remise au goût du jour de références anciennes.

La tendance devrait être également à la couleur côté visage.
L'un des champions en la matière est sans conteste Oris dont certains des modèles actuels et à venir (nous avons repéré quelques coups de cœur à venir !) se parent de cadrans aux somptueuses couleurs qui associent élégance et originalité - comme en témoignent la Clipperton Limited Edition avec son cadran bleu dégradé et la Big Crown D.26 286 HB-RAG et son magnifique cadran vintage vert (deux montres à (re)voir ICI).

L'autre champion en la matière est indéniablement Grand Seiko.
La marque de montres de luxe du Pays du Soleil Levant dispose en effet d'une inégalable expertise dans le domaine, proposant sur certaines références de son catalogue des couleurs somptueuses rehaussées d'une texture unique qui confère aux cadrans Grand Seiko une profondeur exceptionnelle.
Le modèle Grand Seiko SBGJ203 GMT Hi-Beat 36000 en est une parfaite illustration - profitez-en pour explorer le catalogue et les prix 2018 Grand Seiko.

Une troisième tendance se dessine pour Baselworld 2018 - mais également pour les années à venir : une montée en gamme côté mouvements.
Après des années d'augmentation tarifaire à produits constants (chez certains), il semblerait que la tendance s'inverse.

Autre tendance de cette édition 2018 de Baselworld : une forte montée en gamme côté mécanique sans affecter le prix de vente - à l'instar de Mido, qui fête cette année son centenaire et qui dévoilait il y a quelques mois la Commander Icône motorisée par le calibre Calibre 80 Si (80h de réserve de marche et spiral en silicium) pour... 1.120 € !

Certes il n'est pas question de baisser les prix - dommage !
Mais on observe en revanche un rapport qualité / prix en progression - chez certains, une fois encore.

Pour demeurer dans l'univers des montres abordables auquel appartient Oris, on le voit chez les marques du Swatch Group et en particulier chez Mido qui nous livre, par exemple, une très belle et typée vintage Commander Icône équipée du Calibre 80 Si (80h de réserve de marche et spiral en silicium) pour... 1.120 € !

Cette tendance qui consiste à en proposer plus pour le même prix, si elle est inscrite dans l'ADN de Mido, s'étend à d'autres marques, tous segments tarifaires et groupes confondus, qui désormais travaillent sur divers sujets tels que l'allongement de la réserve de marche, la résistance aux champs magnétiques, la précision des modèles... etc.

Autant de sujets dont les amateurs ne peuvent que se réjouir puisqu'ils contribuent à améliorer la qualité intrinsèque des montres et à espacer les révisions - parfois coûteuses et toujours contraignantes.

Un petit mot pour conclure ?
Cette édition 2018 de Baselworld s'annonce sous de très bons auspices malgré la baisse du nombre de participants.

Fidèle à sa vocation de guide d'achat des amateurs de montres, TWO y sera présent toute la semaine pour vous faire découvrir en images les nouveautés des principaux acteurs du secteur, leur prix, nos coups de cœur...

Vous pourrez ainsi suivre l'événement (et le faire dès maintenant) :
   > sur notre site web ici : TOUT savoir de Baselworld 2018 (photos Live, prix, avis...)
   > sur FB ici : Facebook The Watch Observer
   > et sur Insta là : Instagram The Watch Observer

Alors, plus que jamais, stay tuned!

Baselworld 2018 - Dates & Infos pratiques :
   > Salon ouvert au public sans aucune obligation de préinscription
   > Du 22 mars au 27 mars inclus (21 mars = journée presse)
   > Adresse : Messe Basel, Suisse
   > Heures d'ouverture : Tous les jours de 9h à 18h (horaires de l'édition 2017)