Alpina Alpiner quartz (Baselworld 2019) : chic, sportive et accessible

Par Olivier Müller, le 23 mars 2019
Alpina complète son emblématique collection Alpiner par trois nouveaux modèles à quartz, déclinés de leur aînée automatique. Ou comment redéfinir le segment de la montre sport chic à prix accessible. Partager cette Actualité

Diaporama = 7 photos en direct de Baselworld 2019

Dans l’univers embrassant la montre sport, sport chic et celui de la tool watch, les frontières sont parfois ténues, voire invisibles.
A ce registre, Rolex règne en maître (explorez les collections et les prix Rolex), associant depuis près d’un siècle une élégance incontestée à une robustesse sans égal.
A ses côtés, la place reste largement libre pour les montres de prix plus accessibles, notamment dans le segment le plus convoité des montres entre 1.000 et 3.000 €.
C’est là qu’Alpina s’est installée.

La marque jumelle de Frédérique Constant, appartenant au même groupe (Citizen), s’y est taillée une belle assise en valorisant son ascendance alpine et la robustesse qui y est associée.

L’Alpina 4 de 1938 est le modèle historique dont la légende s’est forgée autour de quatre résistances : protection antimagnétique, propriétés antichocs, étanchéité et construction en acier inoxydable.
L’Alpiner 4 en est aujourd’hui la digne héritière.
La collection a le bon goût d’être parfaitement maîtrisée : 9 références, alternant chronographe et trois aiguilles, date, sur boîte acier, avec quelques variations de bracelet.
Il faudra aujourd’hui en ajouter 3 de plus - des déclinaisons à quartz, objet des annonces bâloises de la marque.

Un mouvement à quartz étant moins imposant qu’un mouvement automatique, l’Alpina passe ainsi de 44 à 42mm. La pièce est donc plus petite, ce qui peut la rendre plus urbaine, voire plus portable aux yeux de certains - et pourquoi pas par des poignets féminins.

Cette arrivée du quartz est expliquée par Oliver Van Lanschot, Directeur Général d’Alpina, de manière très claire : Depuis deux ans, nous avons entrepris un repositionnement global d’Alpina.
Traduction : aller chasser sur les terres d’un mass market plus ouvert, c’est-à-dire avec un niveau tarifaire plus agressif qui place de facto Alpina sur les terres de Tissot ou d’Hamilton.
La marque s’engouffre ainsi dans une brèche laissée par ces deux maisons du Swatch Group, lesquelles privilégient depuis quelques années la fibre vintage.

Le côté sportif, fonctionnel et abordable se retrouve accessible à Alpina qui s’y engage activement, aux côtés de quelques autres maisons - telles qu'Oris, Victorinox, ou encore Anonimo pour n’en citer que quelques unes.

Tout l’enjeu pour Alpina était de préserver la ligne de son emblématique Alpiner Automatic, transposée à un modèle à quartz... tout en marquant une différence subtile entre les deux, afin qu’un modèle ne cannibalise pas l’autre.
C’est à ce jeu des 7 différences qu’il faut se dédier pour saisir l’intérêt de la nouvelle Alpiner Quartz.

La première est la plus évidente : la pièce passe de 1.250 € (automatique) à 695 € (quartz), soit 45% d’écart.
L’argument ne laisse pas insensible : en France, le seul segment en croissance l’année dernière (+2%) fut celui des montres vendues entre 300 et 999 €.
L’Alpiner Quartz est en plein dedans.
C’est donc un positionnement qui devrait permettre à Alpina de rencontrer un accueil très favorable.

Autre différence : la taille du boîtier.
Un mouvement à quartz étant moins imposant qu’un mouvement automatique, l’Alpina passe ainsi de 44 à 42mm.
La pièce est donc plus petite, ce qui peut la rendre plus urbaine, voire plus portable aux yeux de certains.
Alpina favorise cette tendance avec également un nouveau bracelet cuir, plus clair.

Elégance, robustesse, fiabilité et prix accessible : ce qui a toujours défini Alpina reste d’actualité avec ces nouvelles Alpiner Quartz. C’est donc une extension de collection cohérente et parfaitement maîtrisée, grâce à seulement 3 nouveaux modèles qui ne perturbent pas l’équilibre de la gamme (ni de la marque).

Autre différence : les pointes de rouge (contrepoids de l’aiguille des secondes et index triangulaire sur la lunette à midi) ont disparu sur cette version quartz présentée à Baselworld 2019.

On note enfin que le double index placé à midi sur le modèle automatique est devenu simple.

Les couleurs des cadrans d’origine ont en revanche été conservées : gris, blanc et bleu dans des tons glaciers devenus propres à Alpina et qui font une partie de son succès.

Mon avis :

Elégance, robustesse, fiabilité et prix accessible : ce qui a toujours défini Alpina reste d’actualité pour ces nouvelles Alpiner Quartz.

C’est donc une extension de collection cohérente et parfaitement maîtrisée, grâce à seulement 3 nouveaux modèles (4 avec une variation de bracelet) qui ne perturbent pas l’équilibre de la gamme (ni de la marque), laquelle reste majoritairement automatique.

Le passage à 42mm élargira probablement la clientèle, pourquoi pas à certaines femmes séduites par la combinaison cadran bleu / bracelet cuir.

La pièce ne complètera probablement pas la gamme d’un collectionneur établi mais se pose comme une porte d’entrée bienvenue pour qui veut se lancer dans l’univers d’Alpina, avant d’investir dans des modèles mécaniques plus onéreux.

Dit autrement, cette Alpina Alpiner quartz est une montre chic et sport et en même temps accessible. A essayer sans tarder !

Caractéristiques techniques et Prix de vente :
Alpina Alpiner quartz
- Références :
      > AL-240GS4E6B  = cadran gris foncé / bracelet acier
      > AL-240SS4E6B = cadran argenté / bracelet acier
      > AL-240NS4E6B = cadran bleu glacier / bracelet acier
      > AL-240NS4E6 = cadran bleu glacier / bracelet cuir
- Boîtier en acier inoxydable
- Dimensions = 42mm (Ø) x 9,95mm (épaisseur)
- Fond de boîtier gravé
- Etanchéité = 100m
- Verre saphir bombé           
- Cadran soleillé argenté, bleu glacier ou gris foncé - index argentés appliqués à la main et luminescents - aiguilles des heures et des minutes argentés polies luminescentes - aiguille des secondes argentée, rehaussée à sa base du triangle blanc Alpina
- Fonctions = heures, minutes, secondes, date
- Mouvement à quartz de facture suisse, calibre AL-240 - autonomie pile = 45 mois
- Bracelet en acier inoxydable trois maillons OU en cuir marron surpiqué de blanc
- Prix de vente = 695 € (sur bracelet cuir) / 795 € (sur bracelet acier)