Vacheron Constantin Chronomètre Royal 1907

Par Sébastien Bey-Haut, le 1 octobre 2015
Vacheron Constantin Chronomètre Royal 1907 : revue complète, avis, prix du neuf et photos
Vacheron Constantin Chronomètre Royal 1907 : revue complète, avis, prix du neuf et photos
Diaporama
En attribuant à son modèle le nom de Chronomètre Royal, Vacheron Constantin était condamné à l’excellence. Mission accomplie avec une montre à la réalisation hors normes et au calibre de haute volée.
Montre classique - Découvrez le test de la Vacheron Constantin Chronomètre Royal 1907. Photos exclusives, Avis critique, Prix et Caractéristiques.
L'avis de la rédaction
82/100
Note des internautes
93/100

Chronomètre Royal : un siècle d'Histoire prestigieuse

Le Chronomètre Royal 1907, s'il est loin d'être une nouveauté - la Manufacture genevoise l'a en effet dévoilé en 2007 -, n'en reste pas moins une pièce maîtresse du catalogue de la marque - profitez-en pour explorer les collections et les prix Vacheron Constantin.

Les montres produites sous l'appellation déposée en 1907 'Chronomètre Royal Vacheron Constantin Genève' étaient à l'époque des goussets dont la vocation était d’offrir la plus grande précision et la meilleure fiabilité possible à leur propriétaire.

Intégré à la collection Historiques aux côtés de magnifiques modèles tels que l'Ultra-Fine 1955 ou l'American 1921, cette référence jouit en effet d'un succès qui ne s'est jamais démenti tant et si bien qu'il n'est pas toujours simple d'en acquérir une, même 8 ans après sa sortie sur le marché...

Dévoilée lors du SIHH 2007, cette montre classique s’appuie sur près d'un siècle d’histoire, la marque Chronomètre Royal Vacheron Constantin Genève ayant en effet été déposée par la Manufacture le 28 mai 1907.

Les montres produites sous cette appellation étaient alors des goussets dont la vocation était d’offrir la plus grande précision et la meilleure fiabilité possible à leur propriétaire.

Rappelons ici à toutes fins utiles que le terme chronomètre désigne à l'origine une montre de précision - à ne pas confondre avec un chronographe -, cette appellation étant depuis 1973 réservée exclusivement aux mouvements ayant passé avec succès les épreuves du Contrôle Officiel Suisse des Chronomètres, organisme plus connu sous l'acronyme COSC.

A l’époque, l’industrie horlogère était encore loin des standards contemporains et produire en série des montres précises et fiables, compte tenu des matériaux disponibles et des technologies en vigueur, n’était pas à la portée de toutes les marques, loin s’en faut !

L’élément le plus marquant entre les modèles d'origine et la version contemporaine demeure l’absence total de fioritures, les pièces d'hier comme le Chronomètre Royal 1907 d'aujourd'hui affichant une sobriété exemplaire qui frôle le minimalisme.

L'histoire veut d'ailleurs que le Chronomètre Royal ait rencontré un succès particulier au Brésil - 80% des modèles y ont été exportés entre 1907 et 1911 -, sans doute (entre autres) en raison de la capacité de ce modèle signé Vacheron Constantin à résister aux conditions climatiques spécifiques du pays (altitude, humidité, changements de température...).

Les photos d'archives des modèles du début du siècle précédent dévoilent des caractéristiques esthétiques proches de la réédition de 2007.

On y retrouve ainsi la même typographie utilisée pour les chiffres et un chemin de fer similaire.
L’élément le plus marquant demeure cependant l’absence total de fioritures, les modèles d'hier comme celui d'aujourd'hui étant d'une sobriété exemplaire qui frôle le minimalisme.

Si l'emploi du terme Royal peut nous faire imaginer un univers où se mêlent têtes couronnées, diamants et luxe ostentatoire, il n'en est rien : le Chronomètre Royal de Vacheron Constantin est, depuis sa création, une pièce technique et sobre orientée vers la fiabilité à très long terme.

 

Différence sémantique importante, nous sommes ici en présence du roi des chronomètres et non d’un chronomètre pour les rois.

 

Vacheron Constantin Chronomètre Royal 1907 : une montre classique au dessin intemporel

Comme pour toutes les montres Vacheron Constantin de la gamme Historiques, l’esthétique du Chronomètre Royal 1907 renvoie immédiatement au modèle original, la version contemporaine affichant des lignes fluides et sobres particulièrement plaisantes.

Comme pour toutes les montres Vacheron Constantin de la gamme Historiques, l’esthétique du Chronomètre Royal 1907 renvoie immédiatement au modèle original, la version contemporaine affichant des lignes fluides et sobres particulièrement plaisantes.

L'effort des designers de la Maison genevoise est d'autant plus appréciable qu'ils ont évité la facilité qui aurait consisté à reprendre le dessin d'une montre de poche en la formatant aux dimensions d'une montre-bracelet.

Equipée d'un boîtier en or rose de 39mm de diamètre aux courbes très harmonieuses, ce Chronomètre Royal 1907 affiche en effet une élégance intemporelle dont vous n'aurez de cesse de vous régaler une fois la montre au poignet.

La réalisation est, on s'en doute, irréprochable pour cette luxueuse montre qui reste pourtant d'une grande discrétion - proposant notamment un flanc de carrure satiné rehaussé d’une couronne de type boule.

Mais le spectacle est également enthousiasmant côté cadran.

Vacheron Constantin reprend en effet sur cette version de 2007 l'une des caractéristiques essentielle des modèles originaux en dotant le Chronomètre Royal 1907 d'un somptueux cadran en émail Grand Feu réalisé dans la plus pure tradition horlogère.

Equipé d'un boîtier en or rose de 39mm de diamètre aux courbes très harmonieuses, le Chronomètre Royal 1907 affiche une élégance intemporelle qui ravira les amateurs de montres chic et sobres.

 

Apprécié pour sa résistance particulièrement élevée aux aléas du temps - et à l'oxydation en particulier -, l'émail est une matière difficile à travailler qui requiert un savoir-faire que seuls quelques rares artisans maîtrisent encore aujourd'hui.

Sur son Chronomètre Royal 1907, Vacheron Constantin ne choisit pas en plus la voie de la facilité en utilisant une base en or gris.

Si celle-ci offre une meilleure résistance à l'oxydation que le laiton habituellement utilisé en la matière, sa température de fusion est proche de celle de l'émail, rendant chacun des 5 à 7 passages au four (800°C) requis encore plus périlleux.

Afin d’éviter les craquelures, la base du cadran est d'ailleurs enduite d'une couche de contre émail sur son verso afin d’équilibrer les tensions.

 

Chacun des passages restant à haut risque, seuls 1 à 2 cadrans sont produits par jour par maître émailleur - sachant que 10 à 15% des cadrans sont refusés par le Contrôle qualité.

 

Une élégante montre à la précision et à la fiabilité exemplaires

L'autre particularité du cadran de cette montre automatique réside dans le fait que les chiffres arabes qui le rythment sont eux aussi émaillés et non peints comme sur la plupart des cadrans émail contemporains.

Le résultat d'ensemble est époustouflant !

L'une des particularités du cadran de cette montre réside dans le fait que les chiffres arabes qui le rythment sont eux aussi émaillés et non peints comme sur la plupart des cadrans émail contemporains. Le résultat d'ensemble est de toute beauté !

Les chiffres apparaissent en très léger relief en raison de leur couche d’émail supplémentaire.
Le cadran laisse quant à lui apparaître une structure très légèrement granulée - que vous ne verrez qu'à la loupe -, preuve de sa dimension artisanale au sens le plus noble du terme.
Les magnifiques aiguilles feuilles viennent enfin compléter ce somptueux tableau.

Mais au-delà de son esthétique très réussie et de sa conception destinée à résister aux outrages du temps, Vacheron Constantin a conservé l’esprit originel du Chronomètre Royal en dotant cette version contemporaine d'un calibre assurant précision et fiabilité sur le long terme.
C'est ce que la Manufacture a au passage toujours fait avec son Chronomètre Royal, qu'il s'agisse des goussets du début du siècle précédent ou des versions suivantes des années 50 et 70.

Le Chronomètre Royal 1907 embarque ainsi un calibre de manufacture conçu spécifiquement pour lui : le 2460 SCC.

Doté de 27 rubis et battant à 28.800 alternances par heure, il se caractérise par sa conception résolument moderne - il comporte par exemple un roulement à billes de céramiques pour le rotor - et une finition de haut vol dans la plus pure tradition genevoise : Côtes de Genève, anglage, perlage, roues soleillées…

Sobre et élégant comme le cadran du modèle, il dispose cependant d'un très beau rotor ajouré et gravé en or 22k qui rehausse l’ensemble sans tomber dans l'ostentatoire.

Si la réalisation de cette Vacheron Constantin est au dessus de tout reproche, c’est au niveau du contrôle qualité que la Maison genevoise frappe très fort : le 2460 SCC bénéficie en effet de la double certification Poinçon de Genève et COSC à laquelle la Manufacture ajoute 30 jours de tests effectués en interne...

Si la réalisation est au dessus de tout reproche, c’est au niveau du contrôle qualité que Vacheron Constantin frappe très fort : le 2460 SCC bénéficie en effet de la double certification Poinçon de Genève et COSC.

Rappelons à toutes fins utiles que la certification Chronomètre délivrée par le COSC ne concerne que le mouvement (non emboîté) et procède par échantillonnage, le mouvement devant afficher des performances comprises entre -4 et +6 secondes par jour après 15 jours de test dans six positions et trois températures différentes.

Le Poinçon de Genève, qui englobe quant à lui désormais la montre dans son ensemble (boîte et mouvement), garantit non seulement la provenance, la bienfacture mais également la fiabilité de la montre (7 jours de contrôle au cours desquels le mouvement ne doit pas varier de plus d'un minute).

Mais, comme si ces deux certifications n'étaient pas suffisantes (!), Vacheron Constantin enfonce le clou - et la concurrence - en effectuant en interne en plus 30 jours de test sur chacune des pièces sortant de ses ateliers...

Autant dire que le Chronomètre Royal 1907 est le digne héritier d'une prestigieuse lignée et mérite à ce titre, plus que jamais, le qualificatif de garde-temps !

 

Conclusion

Vacheron Constantin réussit ici son pari consistant à produire le roi des chronomètres.
Véritable pièce conçue pour durer, le Chronomètre Royal 1907 est un concentré de ce que la Maison genevoise sait faire de mieux : un design d'une très grande sobriété, une réalisation d'exception et un calibre de manufacture à la précision et à la fiabilité hors normes.
Instrument de précision à l'élégance intemporelle, il s'agit d'une montre destinée à un public de connaisseurs.
Un vrai coup de cœur !

 

Les + :

  • une montre cohérente avec ses prestigieuses origines
  • un modèle aussi élégant que discret
  • une montre conçue pour traverser les siècles grâce à un design intemporel, une qualité de réalisation exceptionnelle et une précision hors normes
  • la sobriété et la beauté de son cadran
  • l'excellence des finitions
  • une montre bénéficiant de la triple certification Poinçon de Genève / COSC / Contrôle interne 30 jours

 

Les - :

  • une montre dont le prix reflète l'exclusivité du modèle
  • l'absence d'angles rentrants
  • une montre pas si facile que cela à acquérir compte tenu d'une production inférieure à la demande

 

Informations complémentaires :

  • les 100 premiers exemplaires du Chronomètre Royal 1907 (millésime 2007) se caractérisent par le chiffre 12 de couleur bordeaux, les exemplaires suivant (à l'instar de celui que nous a confié Vacheron Constantin) arborant un 12 noir
  • le Chronomètre Royal 1907 est livré avec deux documents personnalisés certifiant la qualité des contrôles effectués : un bulletin de marche spécial délivré par le COSC + une certification de Vacheron Constantin - signée de son Directeur Général Juan-Carlos Torres et de son responsable de la production - présentant le tableau d’observation de marche du modèle et garantissant individuellement que chaque garde-temps sorti des ateliers de la Manufacture est digne et conforme aux exigences liées au modèle Chronomètre Royal de Vacheron Constantin.
  • et pensez à suivre dès le 18 janvier 2016 notre couverture du SIHH 2016 pour découvrir toutes les nouveautés Vacheron Constantin
  • poignet du rédacteur / testeur = 17 cm
Diaporama
18 Photos pour voir cette montre sous toutes les coutures
Cliquez sur une Photo pour ouvrir le diaporama.
  • Vacheron Constantin Chronomètre Royal 1907 : revue complète, avis, prix du neuf et photos
  • Montre de collection Vacheron Constantin Chronomètre Royal
  • Montre classique Vacheron Constantin Chronomètre Royal 1907
  • Montre automatique Vacheron Constantin Chronomètre Royal 1907
  • Cadran et index en émail - Vacheron Constantin Chronomètre Royal 1907
  • Vacheron Constantin Chronomètre Royal 1907 - ref. 86122/000R-9362
  • Vacheron Constantin Chronomètre Royal 1907 - une montre élégante pour amateurs
  • Vacheron Constantin Chronomètre Royal 1907 - cadran en émail Grand Feu
  • Vacheron Constantin Chronomètre Royal 1907 - aiguilles feuille
  • Vacheron Constantin Chronomètre Royal 1907 - aiguilles en or rose
  • Vacheron Constantin Chronomètre Royal 1907 - montre de luxe en or rose
  • Vacheron Constantin Chronomètre Royal 1907 - un boîtier de 39mm
  • Montre de luxe Vacheron Constantin Chronomètre Royal 1907 - ref. 86122/000R-9362
  • Bracelet alligator - Vacheron Constantin Chronomètre Royal 1907
  • Calibre Vacheron Constantin 2460 SCC - Vacheron Constantin Chronomètre Royal 1907
  • Poinçon de Genève - Vacheron Constantin Chronomètre Royal 1907
  • Masse oscillante en or 22 carats - Vacheron Constantin Chronomètre Royal 1907
  • Montre Homme Vacheron Constantin Chronomètre Royal 1907

Données constructeur

Marque Vacheron Constantin
Modèle Chronomètre Royal 1907
Référence constructeur 86122/000R-9362
Boîtier (matière) Or rose 18 carats 5N
Diamètre boîtier (hors couronne) 39 mm
Diamètre boîtier (avec couronne) 40,6 mm
Mouvement Automatique
Calibre 2460 SCC
Base calibre Manufacture
Fonctions Seconde
Minute
Heure
Verre Saphir antireflets 1 face
Capacité de la réserve de marche 43h
Fond transparent OUI
Entre-cornes 20 mm
Longueur corne à corne Non mesuré
Hauteur boîtier Non mesuré
Etanchéité 30 m
Bracelet (matière) Alligator
Boucle (type) Ardillon
Boucle (matière) Or rose 18 carats 5N
Poids total Non mesuré
Prix public conseillé en France au 01/10/2015 48,600.00 € calc

L'avis de la rédaction 82/100

Confort / Agrément (/15) 15
détail Mouvement (/20) 15
Optimisation / Décoration du mouvement (/5) 5
Agrément de manipulation et de réglage (/5) 5
Contrôle du mouvement par la Manufacture / distinctions diverses (/3) 3
Capacité de la réserve de marche (/2) 1
Complications (/5) 1
détail Finitions (/20) 20
Finitions cadran (/6) 6
Finitions boîtier (/6) 6
Qualité du travail de déco° / gravure du fond de boîte (/2) 2
Qualité du verre (/4) 4
Finitions de la boucle (interne et externe) (/2) 2
détail Fonctionnalité (/20) 12
Lisibilité diurne (/5) 5
Lisibilité nocturne (/4) 0
Etanchéité (/3) 0
Facilité de réglage et de changement du bracelet (/4) 3
Sécurité / solidité de la boucle (/4) 4
détail Bonus (/10) 5
Série limitée (/3) 0
Montre fournie avec plusieurs bracelets (/2) 0
Qualité de la boîte et de la sur-boîte (/1) 1
Portabilité avec manches de chemise fermées (/2) 2
Présence de "goodies" (/1) 1
Intelligibilité du booklet (/1) 1
Rapport qualité / prix (/15) 15
Pour quelles occasions ? Quand la porter ?
En buvant un verre de Château La mission Haut-Brion 1995 avec un collectionneur !

Note des internautes 93/100

Confort / Agrément (/15) 15.5
Mouvement (/20) 20
Finitions (/20) 19
Fonctionnalité (/20) 16.5
Bonus (/10) 8
Rapport qualité / prix (/15) 15
Noter cette montre
  • Commentaires 1

    Posté par :
    Ric

    Absolument sublime ! Mais au dessus de mes moyens actuels... Dommage !