Tudor Heritage Chrono

Par Frédéric Duplantier, le 28 avril 2011
Heritage Chrono
Heritage Chrono
Diaporama
Passage en revue d'un chronographe à la personnalité forte : son design, ses couleurs, sa densité et son histoire en font une montre à part. J'ai testé pour vous la Tudor Heritage Chrono.
Exclusivité ! Découvrez l'Essai de la Heritage Chrono. Caractéristiques techniques, Photos, notes de la rédaction et prix du neuf.
L'avis de la rédaction
70/100
Note des internautes
77/100

Avant-propos

Dans les années 70's, une publicité nous indiquait le soin particulier que le pilote de rallye
Tim Wheatley mettait à choisir sa montre : "Tim Wheatley, rallye driver, chose his watch as carefully as he chose his lights".

Sa montre était, on l'aura compris, une Tudor Oysterdate Chronographe !

En 2010, Tudor réédite ce chronographe et renoue avec le monde automobile en devenant
"timing partner" de Porsche Motorsport...

 

Une montre à la personnalité forte

Déjà dans les seventies, l'Oysterdate Chronographe Tudor s'affranchissait des codes stylistiques de sa maison mère, Rolex.
L'Heritage Chrono suit ses traces avec des couleurs et des formes qui la dotent d'une personnalité
à part.

Les couleurs tout d'abord.
La couleur orange de l'aiguille du chronographe et de la numérotation des minutes à la périphérie fait opposition au fond noir du cadran et aux compteurs 45 minutes et petite seconde sur fond gris.

 

Cette Tudor ne passera pas inaperçu au poignet de son propriétaire et saura séduire aussi bien l'amateur de montres au look vintage que l'aficionado des courses automobiles.

Ensuite les formes.

Les douze index appliqués sont pentagonaux.
Les sous compteurs ont quant à eux une forme trapézoïdale.
Enfin, les aiguilles des heures et des minutes, à larges facettes et généreusement enduites de matière lumineuse, sont triangulaires.

L'ensemble de ces éléments occupe l'espace délimité par le chemin de fer circulaire du chronographe noir sur fond blanc.

Ces contrastes de couleurs et de formes offrent à cette Tudor Heritage Chrono, en plus d'un look très typé course automobile, une excellente lisibilité, de jour comme de nuit.

Certains la trouveront peut-être un peu trop chargée.
Cette réédition est quoiqu'il en soit très fidèle au modèle original !

 

La date se fait pour sa part discrète dans son guichet à 6 heures mais reste malgré tout lisible.
Dommage cependant que le cyclope de l'ancêtre ait disparu !
Il apportait une touche bien spécifique à ce chronographe.

A l'inverse, le remplacement de la lunette tachymétrique par une lunette tournante bidirectionnelle noire en aluminium anodisé est du plus heureux effet.

Les poussoirs vissés ainsi que la couronne font l'objet du même traitement de surface quadrillé que le rebord de la lunette, permettant ainsi une bonne préhension.
Ce traitement contraste avec les surfaces polies et brossées de la boîte et des cornes biseautées, participant à l'esthétisme fonctionnel de la montre.

 

Cette Tudor Heritage Chrono aux couleurs ludiques, qui joue en même temps sur les registres nostalgique et technique, affirme sa personnalité.

 

Le logo Tudor, appliqué en noir brillant sur la couronne et rappelé par des touches de noir sur la tête des poussoirs est peut-être un peu superflu par rapport à la sobriété technique de ce chronographe.

La Tudor Heritage Chrono se positionne confortablement au poignet, malgré – ou plutôt en raison de – son poids : une fois sa place prise, difficile de la déloger !

Quand les poussoirs sont dévissés, l'usage du chronographe est ferme mais aisé.
Et les lignes inhabituelles de ce cadran ainsi que les couleurs fortes de l'ensemble ne nuisent pas aux décomptes des temps. Bien au contraire !

 

 

Deux bracelets pour deux styles différents

Ce chronographe Tudor est livré avec deux bracelets, chacun lui conférant un look différent – mais tous deux sportifs.

Le bracelet Oyster métallique et plutôt classique, sur boucle déployante, lui donne un aspect sportswear voire plongée.

Le bracelet nylon type NATO, dont les couleurs reprennent celles du cadran, est muni d'une boucle ardillon en acier.
Ce deuxième montage est plus original et estival : il allège l'ensemble et dote cette Tudor d'un sympathique aspect orienté vers la course automobile.

 

Les contrastes de couleur et de forme du cadran offrent à la Tudor Heritage Chrono une excellente lisibilité, de jour comme de nuit.

 

Côté mouvement

La Tudor Heritage Chrono est équipée d'un mouvement automatique ETA 2892 muni d'un module chronographe Dubois-Depraz 2054.

Explication : au dessus d'un mouvement standard, un étage supplémentaire (le module) adjoint la fonction chronographe.

Les motifs qui ont poussé Tudor vers ce choix technologique ne sont pas connus...

Quoiqu'il en soit, même si nous ne sommes pas dans le domaine de la haute horlogerie, le module Dubois-Depraz est fiable et l'ETA sur lequel il s'appuie est une base éprouvée.

Le mouvement de cette Tudor assurera donc sans problème son office.

 

Bon point pour Tudor : si ce type de construction entraîne en général un décalage disgracieux dans le positionnement en hauteur des poussoirs (situés dans le prolongement du module) par rapport à la couronne (qui se trouve au niveau du mouvement), cet aspect est très peu perceptible sur l'Heritage.

 

Conclusion

Cette Tudor Heritage Chrono aux couleurs ludiques, qui joue en même temps sur les registres nostalgique et technique, affirme sa personnalité propre.
Elle ne passera pas inaperçu au poignet de son propriétaire et saura séduire aussi bien l'amateur de montres au look vintage que l'aficionado des courses automobiles.

 

Les + :

  • une ligne néo vintage réussie
  • le rapport qualité / prix

 

Les – :

  • son poids quand elle est montée sur bracelet acier
  • les poussoirs vissés, certes sécurisants, mais peu pratiques au quotidien

 

Informations complémentaires :

  • le prix affiché dans "Données constructeur" est le prix public de la montre à la date de publication de l'Essai
  • poignet du rédacteur / testeur = 17,5 cm
  • prix public conseillé (France) = 3.070 €
  • et découvrez la Tudor Fastrider Black Shield
Diaporama
13 Photos pour voir cette montre sous toutes les coutures
Cliquez sur une Photo pour ouvrir le diaporama.
  • Heritage Chrono
  • Heritage Chrono
  • Heritage Chrono
  • Heritage Chrono
  • Heritage Chrono
  • Heritage Chrono
  • Heritage Chrono
  • Heritage Chrono
  • Heritage Chrono
  • Heritage Chrono
  • Heritage Chrono
  • Heritage Chrono
  • Heritage Chrono

Données constructeur

Marque Tudor
Modèle Heritage Chrono
Référence constructeur 70330n-95740
Boîtier (matière) Acier
Diamètre boîtier (hors couronne) 42 mm
Diamètre boîtier (avec couronne) 45,40 mm
Mouvement Automatique
Calibre ETA 2892 + Module Dubois-Depraz 2054
Base calibre ETA 2892
Fonctions Seconde
Minute
Heure
Date
Chronographe
Verre Saphir
Capacité de la réserve de marche 42h
Fond transparent NON
Entre-cornes 22,03 mm
Longueur corne à corne 50,10 mm
Hauteur boîtier 12,97 mm
Etanchéité 150 m
Bracelet (matière) Acier
Boucle (type) Boucle déployante
Boucle (matière) Acier
Poids total 168 grammes
Prix public conseillé en France au 28/04/2011 3,070.00 € calc

L'avis de la rédaction 70/100

Confort / Agrément (/15) 14
détail Mouvement (/20) 6.5
Optimisation / Décoration du mouvement (/5) 0
Agrément de manipulation et de réglage (/5) 4
Contrôle du mouvement par la Manufacture / distinctions diverses (/3) 0
Capacité de la réserve de marche (/2) 1
Complications (/5) 1.5
détail Finitions (/20) 13
Finitions cadran (/6) 4.5
Finitions boîtier (/6) 4
Qualité du travail de déco° / gravure du fond de boîte (/2) 0.5
Qualité du verre (/4) 2
Finitions de la boucle (interne et externe) (/2) 2
détail Fonctionnalité (/20) 16.5
Lisibilité diurne (/5) 5
Lisibilité nocturne (/4) 3.5
Etanchéité (/3) 1
Facilité de réglage et de changement du bracelet (/4) 3
Sécurité / solidité de la boucle (/4) 4
détail Bonus (/10) 5
Série limitée (/3) 0
Montre fournie avec plusieurs bracelets (/2) 1
Qualité de la boîte et de la sur-boîte (/1) 1
Portabilité avec manches de chemise fermées (/2) 2
Présence de "goodies" (/1) 0
Intelligibilité du booklet (/1) 1
Rapport qualité / prix (/15) 15
Pour quelles occasions ? Quand la porter ?
En jean/baskets !

Note des internautes 77/100

Confort / Agrément (/15) 13
Mouvement (/20) 13.5
Finitions (/20) 16
Fonctionnalité (/20) 16.5
Bonus (/10) 7
Rapport qualité / prix (/15) 12.5
Noter cette montre
  • Commentaires 7

    Posté par :
    pascalf

    Elle me faisait de l'oeil depuis un certain temps... Et puis finalement, j'ai craqué et l'ai prise en fond gris...bien sur ! En effet, la finition est de bon niveau et malgré son poids elle se positionne très bien même sur un petit poignet comme le mien (16.5 - 17 cm). Il a juste fallu que je retire le maximum de maillons possible. En résumé, je suis très content de mon achat. Et en qualité de timing partner de Porsche Motorsport, elle va très bien avec un cabriolet de la firme de Zuffenhausen... Testé et approuvé. ;-)

    Posté par :
    TheChic

    J'aime bien son côté sport, très réussi. Pour une fois, je trouve que Tudor a su créer un modèle original de Rolex. Nombre de leurs modèles s'inspirent trop fortement de la maison mère ce qui leur confère peu d'intérêt. Non, vraiment elle a beaucoup de style et le prix est attractif.

    Posté par :
    TotoPremier

    J'aime beaucoup cette Tudor, son bracelet Nato lui donne un air vraiment sympa, dommage qu'il n'y ait pas de photos avec d'ailleurs. 3000 euros est un prix contenu pour une pièce aussi réussie.

    Posté par :
    Prestige

    Je suis de l'avis de CousinHub j'ai beaucoup apprécié sa sortie et la trouve un peu décevante à l'arrivée malgré un bon rapport qualité prix et une construction solide et de belles finitions

    Posté par :
    cousinhub

    C'est vrai qu'elle n'est pas trop excessive en terme de tarif et c'est un bon rapport qualité prix. Mais pour moi, après un a priori positif à sa sortie, la fièvre est retombée par la suite.

    Posté par :
    IronWatch

    Je n'en étais pas très fan jusqu'à ce que je l'ai en main. Et ce qui saute aux yeux (bien que l'article n'en parle pas vraiment), c'est que ce chrono respire la solidité. Un seul regret : la couronne et les poussoirs avec ce traitement quadrillé. Je préfère le traitement strié du modèle original. En tout cas, pour 3000 euros, c'est du beau boulot !

    Posté par :
    Snake17

    Encore une réédition me direz-vous? Oui, mais elle entre dans la catégorie des réussies. Et puis 3000 sesterces pour une finition de ce type là, je trouve que c'est pas cher payé. Comme quoi y a pas que la dayto ou la speed dans la vie!