Rolex Explorer II 216570

Par Sébastien Bey-Haut, le 29 décembre 2011
Explorer II 216570
Explorer II 216570
Diaporama
Annoncée à Baselworld 2011, la nouvelle Explorer II marque le 40ème anniversaire de cette ligne dédiée aux spéléologues et autres aventuriers. TWO a testé pour vous cette Rolex plutôt atypique. Revue.
Exclusivité ! Découvrez l'Essai de la Explorer II 216570. Caractéristiques techniques, Photos, notes de la rédaction et prix du neuf.
L'avis de la rédaction
76/100
Note des internautes
86/100

Avis aux lecteurs : cette pièce, qui nous a été confiée par Cresus, spécialiste dans la vente et l'achat de montres de luxe, a été photographiée avec ses stickers de protection. Ces derniers peuvent dans certains cas altérer la perception de la qualité de finition de la montre – en particulier celle de la lunette et du bracelet.

 

Une montre conçue pour l'aventure

Si on ne présente plus la marque dont la renommée a largement dépassé le cercle des passionnés d'horlogerie – Rolex est aujourd'hui la marque de montres la plus connue du grand public, certains de ses modèles restent un peu dans l'ombre de ses iconiques Submariner et autres Cosmograph Daytona.

C'est le cas de l'Explorer II qui est sans doute la moins répandue des Rolex de la gamme "Professional" alors qu'elle ne manque pas d'atouts.

Créée en 1971, la première Explorer II est née d'une volonté de Rolex d'affirmer son positionnement de leader sur le créneau des montres d'aventuriers.

Après avoir conquis les sommets enneigés avec l'Explorer I – qui a accompagné Sir Hillary dans sa conquête de l'Everest dans les années 50, quoi de plus normal que de dédier une montres aux spéléologues ?
De 8.848 mètres d'altitude à 2.000 mètres sous terre, il n'y avait "qu'un pas à franchir" et un nouveau modèle de Rolex à concevoir !

 

Un indicateur jour/nuit qui fait office de GMT

La particularité de l'Explorer II 216570 est de disposer d'une lunette 24h fixe sur laquelle on peut lire l'heure de référence au moyen d'une troisième aiguille orange pour savoir s'il fait jour ou nuit – en d'autres termes s'il est 9h ou 21h.

La particularité de l'Explorer II 216570 est de disposer d'une lunette 24h fixe sur laquelle on peut lire l'heure de référence au moyen d'une troisième aiguille orange pour savoir s'il fait jour ou nuit.

 

Si cela semble pour le moins superflu dans la vie de tous les jours – il suffit en général de regarder par la fenêtre pour le savoir, cela devient vite moins évident quand on séjourne depuis plusieurs jours dans une grotte ou que l'on pousse un traineau quelque part au dessus du cercle polaire où les jours et nuits durent plusieurs mois...

Alors que l'aiguille de 24h était initialement dépendante de l'heure principale, il est maintenant possible de l'avancer ou de la reculer par sauts d'une heure afin de s'en servir comme d'une aiguille GMT indiquant un second fuseau horaire.

Il s'agit-là d'une évolution fort appréciable pour ceux qui voyagent souvent.

 

 

Des évolutions vers plus d'efficacité

L'Explorer II 216570 essayée aujourd'hui marque d'une certaine manière un tournant dans l'histoire de Rolex : c'est en effet le premier modèle à s'inspirer ouvertement d'une référence du passé et à céder ainsi à la mode du néo-rétro qui sévit depuis deux ans dans le monde horloger.

Cette nouvelle version fait effectivement un clin d'oeil appuyé à la première Rolex Explorer II réf. 1655, montre mythique également appelée Freccione en raison de son imposante et caractéristique aiguille flèche de couleur orange... que l'on retrouve aujourd'hui sur la 216570.

Du côté des évolutions de cette nouvelle Explorer II versus la version précédente (réf. 16570), on notera tout d'abord un boîtier élargi qui passe de 40 mm à 42 mm de diamètre.
Cette taille demeure raisonnable compte tenu des standards horlogers de ces dernières années. Mais ces 42 mm font de la nouvelle Explorer II la deuxième Rolex la plus grande de l'histoire de la marque derrière l'incroyable Sea-Dweller DeepSea et ses 44 mm.

 

Cette nouvelle version fait un clin d'oeil appuyé à la première Rolex Explorer II réf. 1655 avec son aiguille orange.

Autre évolution, les aiguilles et index en or ont été élargis afin de garder un ensemble équilibré et d'optimiser encore la lisibilité. On pourrait ainsi qualifier cette nouvelle Explorer II de Freccione maxi dial – les puristes comprendront...

Notons que l'indication Explorer II réalisée dans la même couleur orange fluorescent que l'aiguille 24h apporte une touche moderne – pour ne pas dire fun – rarement vue sur une Rolex Professional.

Enfin, la finition du boîtier et du bracelet en acier 904L est identique au reste de la production de la marque Rolex : parfaitement réalisée mais sans fioriture.

 

 

Un calibre performant : calibre Rolex 3187

Le calibre Rolex 3187 évolue lui aussi légèrement par rapport à ses prédécesseurs.

Toujours doté d'un stop seconde et d'un balancier à réglage fin Microstella, il est désormais équipé en plus du spiral Parachrom (reconnaissable à sa couleur bleue) et d'un amortisseur de choc Paraflex.
L'objectif est de rendre le mouvement encore plus résistant aux chocs et aux champs magnétiques...
Mais comme les précédentes versions avaient déjà un fonctionnement proche de la perfection, il devient difficile de juger de l'apport réel de ces nouveautés...

Côté fonctionnalité, il convient enfin de mentionner le réglage GMT de l'aiguille des heures, bien pratique – qui permet un réglage de l'aiguille des heures indépendant de celui des minutes.

 

La Rolex Explorer II au quotidien

Au poignet, le nouveau diamètre reste très agréable. Le confort est ainsi excellent grâce à un poids relativement contenu pour une montre dotée d'un bracelet acier (156 grammes) et à l'extension Easylink qui permet d'ajuster le bracelet à la taille de votre poignet.

Le modèle testé aujourd'hui renforce au passage le sentiment d'un boîtier aux dimensions élargies en raison de son cadran blanc. Cette impression est atténuée avec la version cadran noir.

La lisibilité est excellente de jour comme de nuit grâce à l'emploi du Chromalight, matière luminescente propre à la marque.

La lisibilité, comme toujours chez Rolex, est excellente de jour comme de nuit grâce à l'emploi du Chromalight, matière luminescente propre à la marque.

Là encore, il semble difficile de dire si elle est vraiment supérieure en terme d'efficacité au traditionnel SuperLumiNova. Quoiqu'il en soit, sa couleur bleue est du plus bel effet (voir les photos).

Le seul reproche que l'on pourrait faire à cette Explorer II 216570 est d'ordre esthétique – et donc parfaitement subjectif : le cadran est à présent relativement chargé, cerclé de ses index imposants et animé de ses aiguilles aux dimensions élargies.

Il ne se dégage ainsi pas de la 216570 la même impression de finesse que de ses grandes soeurs...
Sans doute le prix à payer pour une efficacité encore optimisée !

 

Conclusion

Rolex nous propose avec cette nouvelle Explorer II 216570 une montre qui ne manque pas d'intérêt. Elle permet notamment, en particulier dans cette version cadran blanc, de profiter de l'excellence Rolex en matière de qualité de fabrication et de fiabilité, tout en ayant une montre différente des traditionnelles Submariner et autres GMT-Master II.
Au-delà de l'effet de mode, le clin d'oeil à son ancêtre est bien vu et donne à cette Explorer II un côté décalé assez plaisant.

 

Les + :

  • la qualité de fabrication
  • le confort
  • son calibre, fiable et performant, certifié par le C.O.S.C.

 

Les – :

  • un cadran relativement chargé

 

Informations complémentaires :

  • poignet du rédacteur / testeur = 17 cm
  • découvrez les prix Rolex
Diaporama
18 Photos pour voir cette montre sous toutes les coutures
Cliquez sur une Photo pour ouvrir le diaporama.
  • Explorer II 216570
  • Explorer II 216570
  • Explorer II 216570
  • Explorer II 216570
  • Explorer II 216570
  • Explorer II 216570
  • Explorer II 216570
  • Explorer II 216570
  • Explorer II 216570
  • Explorer II 216570
  • Explorer II 216570
  • Explorer II 216570
  • Explorer II 216570
  • Explorer II 216570
  • Explorer II 216570
  • Explorer II 216570
  • Explorer II 216570
  • Explorer II 216570

Données constructeur

Marque Rolex
Modèle Explorer II 216570
Référence constructeur 216570
Boîtier (matière) Acier 904L
Diamètre boîtier (hors couronne) 42 mm
Diamètre boîtier (avec couronne) 44,97 mm
Mouvement Automatique
Calibre 3187
Base calibre 3187
Fonctions Seconde
Minute
Heure (réglage GMT)
Date
2ème fuseau horaire
Verre Saphir
Capacité de la réserve de marche 48h
Fond transparent NON
Entre-cornes 20,40 mm
Longueur corne à corne 50,14 mm
Hauteur boîtier 13,53 mm (cyclope inclus)
Etanchéité 100 m
Bracelet (matière) Acier 904L
Boucle (type) Boucle déployante
Boucle (matière) Acier 904L
Poids total 156 grammes
Prix public conseillé en France au 29/12/2011 6,115.00 € calc

L'avis de la rédaction 76/100

Confort / Agrément (/15) 14
détail Mouvement (/20) 13.5
Optimisation / Décoration du mouvement (/5) 3.5
Agrément de manipulation et de réglage (/5) 5
Contrôle du mouvement par la Manufacture / distinctions diverses (/3) 2
Capacité de la réserve de marche (/2) 1
Complications (/5) 2
détail Finitions (/20) 14
Finitions cadran (/6) 5
Finitions boîtier (/6) 5
Qualité du travail de déco° / gravure du fond de boîte (/2) 0
Qualité du verre (/4) 2
Finitions de la boucle (interne et externe) (/2) 2
détail Fonctionnalité (/20) 16
Lisibilité diurne (/5) 5
Lisibilité nocturne (/4) 4
Etanchéité (/3) 1
Facilité de réglage et de changement du bracelet (/4) 2
Sécurité / solidité de la boucle (/4) 4
détail Bonus (/10) 4.5
Série limitée (/3) 0
Montre fournie avec plusieurs bracelets (/2) 0
Qualité de la boîte et de la sur-boîte (/1) 1
Portabilité avec manches de chemise fermées (/2) 1.5
Présence de "goodies" (/1) 1
Intelligibilité du booklet (/1) 1
Rapport qualité / prix (/15) 14
Pour quelles occasions ? Quand la porter ?
Pour une visite de la grotte de Lascaux !

Note des internautes 86/100

Confort / Agrément (/15) 14
Mouvement (/20) 18.5
Finitions (/20) 18
Fonctionnalité (/20) 17.5
Bonus (/10) 7
Rapport qualité / prix (/15) 12.5
Noter cette montre
  • Commentaires 13

    Posté par :
    CharlyHO

    Que dire de ce modèle... A vrai dire, entre rolex et moi, c'est une longue histoire. Il y a 20 ans, je n'aimais pas Rolex, aujourd'hui, je suis devenu fan depuis que j'ai offert une date-just II 31mn à ma petite amie. Et là, j'etais impressionné par cette image de luxe discrète, ce design intemporel. Un mois après, je me suis offert l'explorer II avec fond blanc, histoire de changer un peu de l'eternel fond noir. Pourquoi ce modèle ? Je ne sais pas. Le design général ? l'aiguille orange avec l'inscription "Explorer II" en orange qui donnent un côté fun ? Le fait que ce modèle soit un peu en retrait par rapport au sub et au GMT etc... Au début, ce n'etait pas le coup de foudre, c'était assez blizzard. Plus je la regardais, et plus j'etais sûre que c'était ce modèle que je voulais pour ma premier rolex à 41 ans. Il n'y a rien à dire, elle est juste extraordinaire, elle me ressemble, fiable, robuste, simple, discret et remplie d'histoires. Les 42mn restent raisonnable. Le poids est correct, et le bracelet oyster immediablement reconnaissable est agréable à porter. La fonction GMT me sert beaucoup, elle est simple et efficace. En un mot, j'adore ma rolex. Aujourd'hui, je comprends la raison pour laquelle beaucoup de gens s'identifient à cette marque. C'est important de trouver une montre qui correspond à son caractère.

    Posté par :
    LOLO

    Cette montre est superbe, "hyper" agréable au quotidien, présente tout en étant relativement discrète, l'acier brossé supporte assez bien une utilisation courante. J'aurais juste un petit doute quant aux chiffres 24 h qui, sur ce modèle sont peints, me semble-t-il, alors qu'ils étaient gravés sur le mod. 16570. Cette peinture résistera-t-elle à l'usage ? Je porte ce modèle depuis 2012. J'ai porté une 16570 pendant 18 ans sans aucune révision (même si c'est osé !) avec un seul retour chez Rolex pour un problème de fermeture de bracelet, qui était différent de celui qui équipe la 216570. Très satisfait, la 216570 est une vraie Rolex !

    Posté par :
    Ned 69

    janvier 2014 ,je viens de faire l'acquisition de ma premiére montre Rolex le modéle fond noir,pour sont côté fantômatique et je vous avoue que j'en suis trés fiére,j'ai 52 ans je suis alpiniste himalayste vaiqueur de l'Everest en 2010 côté Tibétain (face nord) c'est la montre des summiters,celle qui faisait parti de l'expédition de 1953 cette montre est le complément de la réussite de mon expé en 2010 sur l'Everest,donc pour moi, la boucle est boucler pour moi cette montre est le symbole des summiters de l'Everest .

    Posté par :
    fred

    Mai 2013, cela fait 15 jours que je la porte ,j avais une 16570 fond noir de 2001,au poignet elle est sublime en fond blanc avec lisibilité exceptionnelle, très comfortable,hyper satisfait de cet achat,pas de regret par rapport a l ancienne!

    Posté par :
    james1973

    Je viens de recevoir la nouvelle Explorer 2 fonds noir, perso je la trouve superbe et le passage de 40 mm a 42 ne me choque nullement. J'adore le retour de l'aiguille orange, clin d'oeil au premier modèle (1971), j'en suis très content.c'est ma première Rolex, depuis toujours je désirais ce modèle et honnêtement je suis content d'avoir le new modèle, fidèle a la marque mais avec une emreinte résolument moderne !

    Posté par :
    petitbonhomme

    Mise à part cette aiguille des heures qui me fait malheureusement un peu trop penser à celle de la Heuer Calibre 36 tout récemment testée par TWO, je suis assez fan de cette nouvelle toilette, qui ne dénature pas selon moi la gamme(faut pas pousser, c'est un môdele qui reste très facilement identifiable à ce que produit depuis longtemps Rolex).

    Posté par :
    Snake17

    Ben oui, n'en déplaise à certains, les Rolex évoluent avec leur temps... Alors, oui, elle prennent de l'embonpoint et donc collent à la demande actuelle, mais franchement, quand on voit du 44 et plus partout, 42, ça reste raisonnable, non? Et puis on ne peut pas vouloir tout et son contraire: reprocher à Rolex de ne rien changer à ses modèles et de n'en sortir un que tous les dix ans, pour ensuite leur tombner dessus dès qu'ils bougent un truc... C'était mieux avant? Parfait, rassurez-vous, Rolex produit 800000 montres par an, vous trouverez votre bonheur sur le marché de l'occasion! Mais arrêtons de leur taper dessus alors qu'ils sortent des modèles dans l'air du temps, sans en faire trop, mais par contre en améliorant toujours qualité et fiabilité.

    Posté par :
    Slimfast

    Ah lala, le syndrôme du "c'était mieux aaaaavant"! Et pourtant, j'aurais tendance à penser pareil... Parce qu'on ne peut même pas justifier l'augmentation de taille par un gain au niveau solidité, fiabilité ou même étanchéité. C'est purement une question de mode et je suis visiblement déjà trop vieux pour la comprendre. Alors que je rêverais d'une explo I GMT en 36mm... Mais là, je crois que je peux m'accrocher!

    Posté par :
    Fetz92

    Petite correction : il s'agit du troisième plus grand modèle chez Rolex, la YM II faisant 44mm tout comme la Deep Sea. Sinon pour ce qui est du modèle, pour avoir essayé cette même version, je ne suis pas du tout fan de cette nouvelle taille. Ses 42 mm lui donnent vraiment un aspect bodybuildé renforcé par la taille des aiguilles. Bref espérons que ce diamètre ne devienne pas la norme pour les futurs modèles pro de la marque.

    Posté par :
    Prestige

    J'aime beaucoup surtout avec cette touche orange qui lui confère une belle personnalité bravo mais je la verrai plus sur un fond noir question personnelle !

    Posté par :
    cousinhub

    Une Rolex professionnelle un peu plus originale que les autres rien que par la couleur de son cadran. Très reussie avec le rappel de la 1655 avec son aiguille orange

    Posté par :
    Popeye

    C'est une belle réussite en effet ! Dommage d'avoir gardé les stickers sur les photos - surtout pour la lunette ;-)

    Posté par :
    IronWatch

    Elle a quand même une sacrée "gueule" cette Explo ! Je n'ai qu'un regret : que Rolex n'ait pas poussé l'exercice jusqu'à faire des index rectangulaires comme sur la 1655...