Ralf Tech WRX "A" Hybrid

Par Frédéric Duplantier, le 21 juillet 2011
WRX
WRX
Diaporama
Jeune marque franco-suisse, Ralf Tech se lance en 2008 et se fait connaître grâce à un record du monde de profondeur de plongée à -330 mètres. TWO passe aujourd'hui en revue son modèle WRX "A" Hybrid.
Exclusivité ! Découvrez l'Essai de la WRX "A" Hybrid. Caractéristiques techniques, Photos, notes de la rédaction et prix du neuf.
L'avis de la rédaction
65.5/100
Note des internautes
74/100

A propos de Ralf Tech

Après s'être fait un nom avec ses équipements de plongée, Frank Huyghe, fondateur de Ralf Tech, lance sa marque de montres en 2008.

Nous passons en revue aujourd'hui la WRX "A" Hybrid dans sa première version.

Pour la petite histoire, cette montre a été confiée plusieurs mois aux hommes du Commando Hubert afin d'être testée en conditions réelles.

Une V.2, fruit de ce partenariat et qui sera produite à 500 pièces – dont 200 sont déjà réservées par la Marine Nationale pour ses commandos, sera commercialisée à partir de septembre 2011.

 

WRX "A" Hybrid : une impression de puissance

Mais revenons-en à cette première version de la Ralf Tech WRX "A" Hybrid.

Porter une "bête" au poignet : voilà ce que ressent le rédacteur de The Watch Observer qui l'essaye pour vous en environnement urbain, loin des contraintes du mythique commando d'action sous-marine.

Cette version en acier traité PVD noir mat accentue la première impression d'une montre militaire puissante au look "furtif".

La Ralf Tech WRX A Hybrid est livrée avec deux bracelets, un Nato renforcé de cuir et un caoutchouc de plongée.

Mais est-elle pratique à l'usage ?

Voyons d'abord le confort au porté.

La Ralf Tech WRX "A" Hybrid est livrée avec deux bracelets, un Nato et un caoutchouc de plongée.

Testée dans ces deux configurations, notre verdict est simple : le Nato surélève de quelques millimètres cette Ralf Tech dont le boîtier est déjà très imposant avec ses 18,50 mm de hauteur – au point de quasiment déséquilibrer la montre sur un poignet de 17,5 cm.

Il n'en reste pas moins que ce Nato renforcé de cuir est de très bonne facture, largement dimensionné et esthétiquement très réussi – bien que peut-être un peu court.

 

Malgré cela, nous conseillons de porter cette montre sur son bracelet caoutchouc.
En effet, équipée de ce dernier – réalisé en silicone hypoallergénique, le confort est bien meilleur.

Avec son diamètre de 47,5 mm, la boîte de forme coussin, avec ses courtes cornes descendantes, se positionnera naturellement sur le poignet.

Cette Ralf Tech n'est malgré tout pas conçue pour les petits poignets ni pour être portée en costume/cravate.

 

Une montre conforme à la norme ISO 6425

La lunette tournante crantée unidirectionnelle à 120 clics fermes, munie d'une pastille de SuperLumiNova, se laisse facilement prendre en main.

Le verre saphir bombé, traité antireflet, est d'une épaisseur de 5,9 mm afin de résister à la pression des grands fonds.
Cette épaisseur hors norme – que l'on trouve notamment sur le verre de la Rolex Sea-Dweller Deepsea, déforme la vision quand vous regardez le cadran de la montre de trois quarts.
Elle n'altère cependant pas la lisibilité de la montre.

Avis aux amateurs de plongée : conforme à la norme ISO 6425 définissant les montres de plongée professionnelles, cette Ralf Tech a été testée à une profondeur de -750 mètres sous la mer.

Le profil de la montre est harmonieux et tout en courbes, qu'il s'agisse de la carrure, des cornes ou du protège-couronne.
Ce dernier s'étend sur tout le flanc, laissant la couronne vissée dépasser de 2 mm.
Sa structure quadrillée assure une excellente prise en main, y compris avec des gants.     

 

Cette version en acier traité PVD noir mat accentue la première impression d'une montre militaire puissante au look furtif.

Une très bonne lisibilité

La lisibilité de cette Ralf Tech est de très bonne qualité.

Le cadran noir mat est en effet frappé de 4 chiffres arabes qui alternent avec des index en forme de triangle, l'ensemble étant proprement (mais simplement) peint.
La minuterie est reportée sur un rehaut interne, quasi vertical, afin de ne pas surcharger le cadran.
Enfin, les aiguilles des heures et des minutes sont largement dimensionnées.

Cependant, afin d'en améliorer encore la lisibilité, on regrettera que les index triangle de cette Ralf Tech ne soient pas un peu plus grands et cerclés.

 

Autre petit regret : une littérature moins visible aurait permis un cadran plus sobre et encore plus lisible.

Côté lisibilité nocturne, on est en plein film de guerre.
En effet, le SuperLumiNova utilisé pour les index est un C3 Low Lume : afin que son heureux propriétaire ne se fasse pas repérer à l'intensificateur de lumière (et accessoirement sniper) à cause de sa montre, l'intensité du C3 Low Lume est plus faible qu'un SuperLumiNova C3 classique mais elle dure plus longtemps.

Et en pratique, tel est bien le cas : l'heure reste lisible mais votre Ralf Tech ne fera pas office de lampe de poche !

L'indication du jour de la semaine et de la date se fait dans un guichet à 3h.

Petits détails sympathiques : vous pourrez choisir la langue du jour (anglais ou espagnol) et, quelle que soit la langue retenue, vous aurez chaque samedi le jour en typographie bleue et le dimanche en rouge – histoire de signaler à son propriétaire qu'il est en week-end voire en permission !

Ces deux informations, jour et date, sont délivrées sur fond blanc.
Un fond noir eut cependant été plus discret et plus en adéquation avec la vocation militaire de la montre...

Le verre saphir bombé, traité antireflet, est d'une épaisseur de 5,9 mm afin de résister à la pression des grands fonds.

 

Côté mouvement

Le déplacement saccadé de l'aiguille des secondes nous révèle que le mouvement doit être un quartz.

Pourtant, vous percevrez au porté les vibrations d'un rotor qui tourne !

En effet, le calibre RTH001 (base Seiko YT58) qui équipe cette Ralf Tech est un mouvement hybride.
En deux mots, il s'agit d'un mix entre mouvement à quartz et mouvement automatique : une masse oscillante recharge une batterie, permettant ainsi une réserve de marche de 60 jours.

 

La régularité et la fiabilité de cette technologie sont largement reconnues.

Même si ce mouvement n'apporte pas de valeur ajoutée horlogère à la montre, son choix est cohérent avec la vocation militaire de cette Ralf Tech qui doit pouvoir fonctionner dans toutes les conditions et se faire oublier.

 

Conclusion

Ralf Tech nous propose avec sa WRX "A" Hybrid une montre rugueuse dotée d'une forte personnalité.
Conçue pour et avec l'armée, cette montre très virile vous accompagnera dès lors dans vos expéditions sous-marines (pas forcément militaires) et ne passera pas inaperçue à votre poignet une fois de retour sur la terre ferme !

 

Les + :

  • un design très typé et cohérent
  • une montre conforme à la norme ISO 6425
  • la "recommandation" prestigieuse du Commando Hubert

 

Les – :

  • son poids et ses dimensions qui la rendent peu polyvalentes
  • le bracelet Nato de belle facture mais peu adapté à la hauteur de la boîte
  • les pompes trop légères – mais qui seront remplacées par des tiges filetées dans la V.2

 

Informations complémentaires :

  • la Ralf Tech WRX "A" Hybrid est livrée avec 2 bracelets (et le petit outil permettant de passer de l'un à l'autre) dans une boîte indestructible agréée par l'OTAN
  • poignet du rédacteur / testeur = 17,5 cm
  • le prix affiché dans "Données constructeur" est le prix public de la montre en France à la date de publication de l'Essai
Diaporama
13 Photos pour voir cette montre sous toutes les coutures
Cliquez sur une Photo pour ouvrir le diaporama.
  • WRX
  • WRX
  • WRX
  • WRX
  • WRX
  • WRX
  • WRX
  • WRX
  • WRX
  • WRX
  • WRX
  • WRX
  • WRX

Données constructeur

Marque Ralf Tech
Modèle WRX "A" Hybrid
Référence constructeur WRX A 2 BN
Boîtier (matière) Acier 316 L traité PVD (40 microns)
Diamètre boîtier (hors couronne) 47,50 mm
Diamètre boîtier (avec couronne) 53,11 mm
Mouvement Hybride
Calibre RTH 001
Base calibre Seiko YT58
Fonctions Seconde
Minute
Jour
Heure
Date
Verre Saphir antireflets 1 face (5,9 mm d'épaisseur)
Capacité de la réserve de marche 60 jours
Fond transparent NON
Entre-cornes 25,86 mm
Longueur corne à corne 55,63 mm
Hauteur boîtier 18,50 mm
Etanchéité 500 m
Bracelet (matière) Nylon / Cuir
Boucle (type) Ardillon
Boucle (matière) Acier 316 L traité PVD (40 microns)
Poids total 195 grammes
Prix public conseillé en France au 21/07/2011 1,390.00 € calc

L'avis de la rédaction 65.5/100

Confort / Agrément (/15) 11
détail Mouvement (/20) 7.5
Optimisation / Décoration du mouvement (/5) 0
Agrément de manipulation et de réglage (/5) 3.5
Contrôle du mouvement par la Manufacture / distinctions diverses (/3) 1
Capacité de la réserve de marche (/2) 2
Complications (/5) 1
détail Finitions (/20) 12.5
Finitions cadran (/6) 3
Finitions boîtier (/6) 4
Qualité du travail de déco° / gravure du fond de boîte (/2) 1
Qualité du verre (/4) 3
Finitions de la boucle (interne et externe) (/2) 1.5
détail Fonctionnalité (/20) 17.5
Lisibilité diurne (/5) 5
Lisibilité nocturne (/4) 3
Etanchéité (/3) 2.5
Facilité de réglage et de changement du bracelet (/4) 3
Sécurité / solidité de la boucle (/4) 4
détail Bonus (/10) 5
Série limitée (/3) 1
Montre fournie avec plusieurs bracelets (/2) 1
Qualité de la boîte et de la sur-boîte (/1) 1
Portabilité avec manches de chemise fermées (/2) 0
Présence de "goodies" (/1) 1
Intelligibilité du booklet (/1) 1
Rapport qualité / prix (/15) 12
Pour quelles occasions ? Quand la porter ?
En mission spéciale...

Note des internautes 74/100

Confort / Agrément (/15) 11.5
Mouvement (/20) 13.5
Finitions (/20) 14.5
Fonctionnalité (/20) 15.5
Bonus (/10) 7.5
Rapport qualité / prix (/15) 12.5
Noter cette montre
  • Commentaires 21

    Posté par :
    Polair09

    Je possède une WR1 de 2005 et que de problèmes depuis . Plusieurs retours chez Ralf Tech et toujours le même problème, l'étanchéité..... Le 2/08/16 je récupère ma montre à Bordeaux . Deux jours plus tard et une baignade à la plage je ramène ma montre pour une montre remplie d'eau . Fond mal vissé.....très pro Ralf Tech ! Dernier en date : le 11/10/16 je récupère ma montre , le 13/10/16 je plonge ma main dans le bain de mon fils de 3 ans et une heure après de la buée s'est formée sur la vitre . Ceci n'est juste que les dernières péripéties, j'en ai d'autres Mouvement miyota bas de gamme , fond lesté pour faire plus de poids donc plus sérieux . Verre minable . Renseignements pris , aucun nageur de combat n'a jamais plongé avec ces montres en conditions réelles, justes bonnes porter sur la tenue de cérémonie. Je déplore que cette marque soit associée à mon ancienne unité. Une honte

    Posté par :
    oliver

    bonjour .....je rejoins SLIMFAST sur sa pensee certes un peu moins tranchant ...lollll j ai eu cette montre en main 2 jrs je l ai reluqué de tt cotés c est costaud ...mastoc mais bcp trop pour en etre une montre polyvalente et qui pourrait avoir une place pour tt le monde le mouvement seiko c est du costaud maissss du rechauffé c est du bon matos attention mais trop cher!!!!! seiko marine master 300 m serait nettement au dessus et moins cher et passerai de partt avec un mouvement seiko au top.

    Posté par :
    Charly

    Je viens d' en faire l' acquisition hier ! Mon choix s' est porte sur le modele essaye. Mes premieres impresssions sont les suivantes: Cadran tres lisible, plutot sympatique. Poids eleve certe mais c' est ce que je recherchais. La montre ne passe pas inapercue, deja plusieurs remarques dans mon entourage... J' ai adhere au profil de la marque, qui a su faire preuve d' audace. La baterie s' est chargee en quelques heures seulement. Seul bemol, l' aiguille des secondes ne se positionne pas "exactement" en face des indicateurs, pas terrible pour une montre represntant le commando hubert. En tout cas j' en suis tres satisfait, ce n' est pas un modele commun mais qui me correspond.

    Posté par :
    Thedude

    Look très sympa. Mais je fais la même remarque que pour Alpina : cette Ralf Tech est hors norme pour moi. 47,50 cm de diamètre pour 195 grammes, c'est un coup à attraper un tennis elbow ;-)

    Posté par :
    thewatch3r

    De la gueule ! Elle ne laisse personne indifférent. Qu'on aime ou pas. Tu parles de revoir le concept mais tu te bases sur ta propre impression de la montre. Le concept se juge au succès de la marque. Si cela marche pour eux et c'est ce que je leur souhaite, c'est que le concept est bon car il trouve un public. Si ca ne marche pas, c'est que le concept est mauvais. Personnellement, je n'aime pas B&R. Mais ils ont un bon concept. Pourtant, ils n'ont pas inventé le tourbillon, ni le boitier carré et encore moins l'univers de l'aviation dans l'horlogerie. Bref, on ne va pas débattre sur cette montre pendant 10 ans, bien que ce fut intéressant. Merci Slimfast, et au plaisir sur une autre montre :)

    Posté par :
    Slimfast

    Critique facile? Je ne crois pas... Je me contente de juger ce que j'ai eu en main (on est pas en train de parler d'un jugement sur de simples photos), et franchement, je ne vois pas comment je pourrait être élogieux: les finitions sont médiocres pour cette gamme de prix, elle n'a rien d'original, bref je me pose véritablement la question de l'intérêt de la création d'un marque pour proposer si peu. Pour ce qui est du record du monde, désolé, mais c'est le plongeur qui a obtenu ce record, pas la montre. Nombre de montres sont descendues plus profond que ça. Patience? Par rapport à quoi? Parce qu'une marque qui crée un modèle original de quleque façon que ce soit présente des défauts de jeunesse, ok, on peut patienter en espérant des améloirations. Mais là? C'est tout le concept lui-même qui est à revoir, soit en proposant un look qui sorte de l'ordinaire, soit en proposant quelque chose d'horlogèrement innovant. C'est votre droit aussi d'aimer cette marque, mais cet amour ne doit pas non plus écarter toute objectivité. Citez-moi UN élément originale dans cette montre et je retirerais tout ce que j'ai écrit.

    Posté par :
    thewatch3r

    C'est ton avis. Tout comme certains aiment B&R et d'autres pas. Mais cette marque affirme détenir le record du monde de plongée en conditions réélles, ce qui est facilement prouvable. Donc, ce n'est pas que du MKG. Et pour bosser dans le marketing, un discours commercial ou un partenariat n'est pas pensable sans un minimum de crédibilité. Si tu ne crois pas en cette marque et ses montres, c'est ton droit le plus précieux, mais il faut savoir être patient et ne pas avoir la critique facile.

    Posté par :
    Slimfast

    Et bien la généralisation à partir de Ralph Tech, j'ai du mal. Parce que ok, Mille, y innovation. Hublot, à la limite, dans une moindre mesure, mais pourquoi pas. Sauf que ces marques n'ont pas eu pour prétexte leur jeunesse pour avoir innové. Pour Ralph Tech, je ne vois pas où est la plus value... Ils sortent une montre dont les codes esthétiques sont pompés sur Panerai, ils utilisent un mouvement que Seiko a sorti il y a plus de 15 ans, donc j'aimerais qu'on m'explique clairement quel est l'intérêt d'une marque qui n'est originale en rien? Pour ce qui est de la validation par la Marine Nationale, désolé, mais ce genre de discours marketing, on a déjà donné. Et franchement, pour avoir eu l'engin entre les mains, à mon sens, si elle a été validée, c'est parce qu'il n'y avait aucune conccurente en face, sinon, y a au moins 2000 montres qui lui passeraient devant!

    Posté par :
    thewatch3r

    Je parle des jeunes marques en général. De jeunes marques comme Hublot, Mille et autres poussent les grands suisses à utiliser de nouvelles matières pour leurs boitiers. C'est un exemple parmi tant d'autres. Et puis RALF TECH est très jeunes. L'innovation demande beaucoup de moyens financiers et du temps. Et puis si la Marine Nationale a validé "ce truc" comme tu dis, je pense qu'il doit y avoir une bonne raison...

    Posté par :
    Slimfast

    Faudrait m'expliquer en quoi la marque Ralph Tech innove en quoi que ce soit et en quoi elle pourrait inciter les suisses à innover...

    Posté par :
    thewatch3r

    @watchever: "Qui veut créer sa marque de montre ? Un bon moyen de se faire beaucoup d'argent en peu de temps... Enfin si ça marche. Non sérieusement, retournons aux classiques Suisses qui ont su traverser le temps sans une ride (je dis ça sans préjugé)" Sur quoi bases-tu cette affirmation ? :) Et puis selon moi, certains classiques suisses ont pris des rides, beaucoup, malgré leur belle et longue histoire (point de vue très personnel). Je pense que les jeunes marques créées par des passionnés offrent un peu de "fraîcheur" et peuvent amener les classiques suisses à innover. Personnellement, j'aime !

    Posté par :
    Slimfast

    J'ai du mal à croire que la Marine Nationale ait validé un truc pareil... Une enclume, mal finie, au look emprunté à tant d'autres, avec un mouvement basique, à un prix 3 fois supérieur à ce qu'on attendrait, désolé, mais arrêtons l'hypocrisie. Ce n'est pas parce que quelqu'un lance une nouvelle marque qu'on doit forcément dire bravo. C'est peut-être courageux de sa part, mais si la qualité et l'intérêt n'y sont pas, pour moi c'est niet.

    Posté par :
    nightfever

    Et pourquoi pas un mouvement japonais? Je suis surpris de certaines réactions... D'autant plus que ce mouvement, même s'il n'a pas la noblesse d'un Suisse à une réserve de marche de 60 jours! Si en plus la montre a été développée conjointement avec la marine Nationale, c'est que c'est du sérieux ou en tout cas que cela répondait à leur cahier des charges! Et de mémoire, le Commando Hubert était précédemment équipé par Blancpain puis par Rolex et Tudor. Ca ne fait pas d'eux des spécialistes de l'horlogerie mais quand même... Par contre, pour la taille, il faut que j'essaye!

    Posté par :
    cousinhub

    Franchement je trouve aussi qu'elle a de la gueule cette petite nouvelle et en plus à un prix raisonnable. Pas pour moi non plus point de vue diamètre mais elle va plaire à plus d'un :-)

    Posté par :
    starfishandcoffee

    Pas ma came ! Et démesurée pour moi... Mais d'accord avec Killiwatch : il faut du courage pour monter une marque ! Alors bravo !

    Posté par :
    Kiliwatch

    @watchever : créer sa marque de montre = "un bon moyen de se faire beaucoup d'argent en peu de temps" ?? Ca peut effectivement être le cas. Mais créer une marque demande de gros investissements financiers (et donc une prise de risque importante). Et combien de marques se sont plantées / combien de faillites pour combien de créateurs qui se sont fait beaucoup d'argent en peu de temps ??? J'aime les montres. Mais l'idée de lancer une marque dans le contexte concurrentiel et économique de ces dernières années frôle la folie ! Ou le courage face aux géants du secteur ! Bravo en tout cas à ceux qui osent !

    Posté par :
    IronWatch

    J'aime assez ce look un peu "brut de fonderie" / "pour nous les hommes". Quant au prix, il ne me choque pas du tout - je le trouve même raisonnable. Certes on trouve des montres moins chères équipées du même mouvement voire d'un "meilleur" calibre. Mais il ne s'agit pas que d'une histoire de prix et de mouvement. C'est aussi une histoire de design et de goût ! En tout cas pour moi !

    Posté par :
    watchever

    Pas d'accord avec ninilovni, à ce prix tu trouves déjà des montres suisses qui tiennent la route. Je pense à Tissot, Oris par exemple et au final si c'est pour avoir un moteur japonais sous le capot, à ce prix tu peux taper dans le haut de gamme Seiko.

    Posté par :
    ninilovni

    Pas tout à fait d'accord avec Watchever Les montres suisses c'est parfait, très beau mais souvent pas à la portée de toutes les bourses. Alors pourquoi pas Ralf Tech, avec une montre qui a de la gueule est un prix raisonnable ! Concernant la montre, elle est très sympa. Dommage qu'elle soit si grosse, avec mes poignets de nains je vais avoir du mal

    Posté par :
    TotoPremier

    Il y a toujours une logique de profit derrière chaque marque, après on accroche ou non sur les modèles...personnellement je suis plutôt aussi attaché aux classiques mais je ne suis pas contre découvrir une nouvelle marque / modèle. Celle-ci est trop grosse pour moi, mais bon, qui sait, après les excès de l'été, mon poignet doublera peut-être de diamètre ;-)

    Posté par :
    watchever

    Qui veut créer sa marque de montre ? Un bon moyen de se faire beaucoup d'argent en peu de temps... Enfin si ça marche. Non sérieusement, retournons aux classiques Suisses qui ont su traverser le temps sans une ride (je dis ça sans préjugé)