Panerai Radiomir California PAM 249

Par Sébastien Bey-Haut, le 2 mai 2011
Radiomir California PAM 249
Radiomir California PAM 249
Diaporama
Les nouveautés 2011 n'étant pas encore disponibles, voici l'essai d'une icône Panerai sortie en 2006 mais toujours en haut de la wishlist de beaucoup de passionnés : la Radiomir California PAM 249.
Exclusivité ! Découvrez l'Essai de la Radiomir California PAM 249. Caractéristiques techniques, Photos, notes de la rédaction et prix du neuf.
L'avis de la rédaction
69.5/100
Note des internautes
74.5/100

Avis aux lecteurs : la PAM 249 photographiée dans cet Essai n'est pas montée sur son bracelet d'origine.

 

Avant-propos

La California PAM 249 est une montre à part dans la mesure où c'est une réplique quasi parfaite des premières Radiomir produites par l'Officine Panerai à la fin des années 1930.

A l'époque, Panerai n'était pas une marque d'horlogerie de luxe mais un petit atelier de mécanique de précision travaillant essentiellement pour la marine militaire italienne.

Loin des préoccupations marketo-manufacturières modernes qui animent toutes les marques aujourd'hui, l'Officine des années 30 achetait les boîtes de forme "coussin" et les mouvements à Rolex.
Elle les équipait ensuite avec des cadrans luminescents maison.

Radiomir et Luminor, les noms des deux gammes Panerai modernes, étaient d'ailleurs initialement les noms de deux pâtes luminescentes créées par l'Officine.
Pour la petite histoire, le Radiomir, à base de Radium, a progressivement été abandonné en raison des problèmes qu'il posait pour la santé des ouvriers chargés de peindre les cadrans...

 

Elément assez unique pour une montre de luxe moderne : le cadran est vierge de toute inscription, y compris de celle de la marque.

Premières montres étanches et luminescentes du marché, les Radiomir étaient à l'époque réservées aux plongeurs de la marine militaire italienne chargés de couler les bateaux alliés dans les ports de la Méditerranée.

De look identique à son aînée militaire, la PAM 249 de 2006 est bien sûr assez différente dans sa construction qui a été modernisée.
Les anses fil ne sont plus soudées au boîtier mais vissées, facilitant ainsi les changements de bracelets dont sont friands les Paneristi.

De même, le mouvement Rolex (sur base Cortebert) a été remplacé par le Calibre OP X, sur une base Unitas... Dommage !
A noter néanmoins que les ponts de l'OP X qui l'anime ont été redessinés pour ressembler à ceux du Cortebert originel.

 

La finition globale du mouvement est agréable mais reste très industrielle – comme les vis bleuies à l'acide dont on aurait aimé qu'elles soient plutôt bleuies à la flamme...

 

Un look vintage

Parmi les caractéristiques vintage conservées de son aînée, on retrouve sur la PAM 249 bien entendu le cadran California.
Sa particularité est d'avoir des chiffres romains de 10h à 2h et des chiffres arabes de 4h à 8h.
L'origine de ce design est assez floue. Il a a priori été utilisé d'abord par Rolex sur des montres de poche avant d'être repris par Panerai.

La finition du cadran de cette Panerai 249 est excellente.

C'est la première fois que la marque de Firenze utilise un Luminova de couleur écrue qui rappelle celle du tritium patiné par le temps.

Autre élément assez unique pour une montre de luxe moderne, le cadran est vierge de toute inscription, y compris de celle de la marque.
C'est un clin d'oeil aux pièces militaires qui étaient "anonymes" afin qu'on ne puisse pas s'en servir pour déterminer l'appartenance de son propriétaire à tel ou tel camp.
Bien sur, la PAM 249 n'est pas totalement anonyme : la marque Panerai est gravée sur le boîtier à 6h, entre les anses.

Dernière caractéristique qui prouve l'aboutissement de la démarche vintage de Panerai : le verre bombé n'est pas en saphir mais en plexiglas, à l'ancienne !

C'est un choix très judicieux car le plexi, très sensible aux micro rayures, contribue à donner un look patiné et authentique parfaitement raccord avec l'esprit de la montre.

Cela ne doit en aucun cas freiner vos ardeurs éventuelles car il n'y a rien de plus facile que de repolir un plexiglas – on peut même le faire avec du dentifrice – pour lui redonner l'éclat du neuf.

 

Le mouvement Rolex (sur base Cortebert) qui équipait son aînée a été remplacé sur la PAM 249 par un mouvement Unitas.

Une montre imposante mais confortable

Il n'y a que deux reproches que les puristes pourraient faire à cette pièce.

Le premier concerne les aiguilles bleuies.
Cette teinte est certes conforme au modèle historique.

Mais comme pour les vis du mouvement, il est dommage qu'elles soient bleuies à l'acide et non à la flamme. Le premier traitement donne des reflets bleu électrique là où le second aurait permis un bleu nuit plus agréable à l'oeil.

Le deuxième concerne l'étanchéité, limitée à
30 mètres.
Elle est aussi conforme à celle du modèle historique.
Les plongeurs des années 30 ne descendaient pas à plus de quelques mètres sous l'eau.

 

Mais cette étanchéité aurait mérité d'être revue à la hausse pour permettre aux heureux propriétaires de PAM 249 de se baigner avec leur Rad' de guerrier...
Difficile de se mettre dans la peau d'un plongeur de combat en étant cantonné au bord de la piscine...

Enfin, au poignet, les 47 mm de diamètre (hors couronne) passent très bien grâce à la forme coussin du boîtier et à son épaisseur raisonnable.
C'est une montre imposante mais pas massive et qui saura se faire oublier.

 

Conclusion

La Panerai PAM 249 est vraiment une pièce à part. En effet, à l'instar des "concept car" automobiles, elle a posé les bases de beaucoup d'éléments de design qui ont été progressivement étendus aux références de grandes séries.
Reste le problème du prix sur le marché de l'occasion : à moins de 6.000 € neuve en boutique en 2006, elle restait "accessible".
Mais sa cote actuelle, qui oscille entre 8 et 10.000 €, peut faire réfléchir...

 

Les + :

  • un modèle emblématique
  • des caractéristiques proches du modèle des années 30
  • son confort
  • pour les actuels propriétaires d'une PAM 249 : sa cote sur le marché de l'occasion

 

Les – :

  • une étanchéité trop faible pour la baignade
  • la finition bleuie à l'acide
  • pour les futurs acquéreurs d'une PAM 249 : sa cote sur le marché de l'occasion

 

Informations complémentaires :

  • la Panerai PAM 249 a été éditée à 1936 exemplaires
  • le prix affiché dans "Données constructeur" est le prix public de la montre à la date de publication de l'Essai
  • poignet du rédacteur / testeur = 17 cm
  • consultez les prix Panerai
Diaporama
10 Photos pour voir cette montre sous toutes les coutures
Cliquez sur une Photo pour ouvrir le diaporama.
  • Radiomir California PAM 249
  • Radiomir California PAM 249
  • Radiomir California PAM 249
  • Radiomir California PAM 249
  • Radiomir California PAM 249
  • Radiomir California PAM 249
  • Radiomir California PAM 249
  • Radiomir California PAM 249
  • Radiomir California PAM 249
  • Radiomir California PAM 249

Données constructeur

Marque Panerai
Modèle Radiomir California PAM 249
Référence constructeur PAM 249
Boîtier (matière) Acier
Diamètre boîtier (hors couronne) 47 mm
Diamètre boîtier (avec couronne) 50,92 mm
Mouvement Remontage manuel
Calibre OP X
Base calibre Unitas
Fonctions Minute
Heure
Verre Plexiglas bombé
Capacité de la réserve de marche 56h
Fond transparent OUI
Entre-cornes 25,94 mm
Longueur corne à corne 50,80 mm
Hauteur boîtier 15,27 mm
Etanchéité 30 m
Bracelet (matière) Veau
Boucle (type) Ardillon
Boucle (matière) Acier
Poids total 123 grammes
Prix public conseillé en France au 02/05/2011 5,800.00 € calc

L'avis de la rédaction 69.5/100

Confort / Agrément (/15) 13
détail Mouvement (/20) 6.5
Optimisation / Décoration du mouvement (/5) 2
Agrément de manipulation et de réglage (/5) 3.5
Contrôle du mouvement par la Manufacture / distinctions diverses (/3) 0
Capacité de la réserve de marche (/2) 1
Complications (/5) 0
détail Finitions (/20) 16
Finitions cadran (/6) 5
Finitions boîtier (/6) 4
Qualité du travail de déco° / gravure du fond de boîte (/2) 2
Qualité du verre (/4) 4
Finitions de la boucle (interne et externe) (/2) 1
détail Fonctionnalité (/20) 15
Lisibilité diurne (/5) 5
Lisibilité nocturne (/4) 4
Etanchéité (/3) 0
Facilité de réglage et de changement du bracelet (/4) 2
Sécurité / solidité de la boucle (/4) 4
détail Bonus (/10) 6
Série limitée (/3) 2
Montre fournie avec plusieurs bracelets (/2) 0
Qualité de la boîte et de la sur-boîte (/1) 1
Portabilité avec manches de chemise fermées (/2) 1
Présence de "goodies" (/1) 1
Intelligibilité du booklet (/1) 1
Rapport qualité / prix (/15) 13
Pour quelles occasions ? Quand la porter ?
Pour revoir "Le jour le plus long" !

Note des internautes 74.5/100

Confort / Agrément (/15) 12.5
Mouvement (/20) 13.5
Finitions (/20) 15
Fonctionnalité (/20) 15.5
Bonus (/10) 7.5
Rapport qualité / prix (/15) 11.5
Noter cette montre
  • Commentaires 8

    Posté par :
    TheChic

    Assurément, c'est une très belle pièce. Robuste, racée, d'une finition de qualité, mais le poids et la taille sont assez impressionnants pour ne pas dire intimidants. Bref, à ne pas mettre autour de tous les poignets ;-) Un grand merci à la rédaction de m'avoir permis d'assister au shooting de cette pièce rare.

    Posté par :
    petitbonhomme

    Pareil que Nini, faudrait que je me rendre compte de visu de l'effet plexi. J'aime beaucoup sur les photos en tout cas, et j'adhère bien à la vague rétro-nostalgie moi...

    Posté par :
    Prestige

    J'aime beaucoup cet esprit "plexi" à l'ancienne qui lui donne un très beau look Le bracelet est superbe et les photos donnent un bon rendu du cadran vierge c'est magnifique

    Posté par :
    Thedude

    Je trouve cette PAM 249 très désirable. Je trouve cependant son prix lors de sa sortie, à 5800 euros, assez élevé compte tenu du contenu horloger. Quant au bracelet (qui n'est pas d'origine si j'ai bien compris), je trouve que sa couleur match bien avec les index. mais je le trouve beaucoup trop large !

    Posté par :
    cousinhub

    La vague rétro nostalgique, "c'était mieux avant" continue mais perso j'adhère et j'adore :-)

    Posté par :
    ninilovni

    Hello sur le plexi désolé mais je n'ai pas d'avis il faudrait que je vois la différence, mais je trouve cette remarque interessante pour un novice comme moi. Sinon encore une réedition...les horlogers n'ont plus de créativité?? Néanmoins elle est plutot sympa cette montre, j'aime tout particulièrement le bracelet. Magnifiques photos... Bonne semaine !!

    Posté par :
    IronWatch

    D'accord avec Snake17. Mais en plus du verre plexi, j'aime aussi particulièrement la virginité du cadran qui lui donne un air très épuré !

    Posté par :
    Snake17

    Le plus que je retiendrais: le plexi! (mais pourquoi Rolex ne sort pas une réédition de sub avec plexi...) Ca donne un transparence toute particulière au cadran et renforce le côté vintage. En revanche, effectivement, l'étanchéité à 30m, même si elle est cohérente avec le modèle d'origine, est un peu juste... Mais ne serait-ce pas une étanchéité affichée volontairement bridée pour être plus raccord avec l'originale et qui cacherait en vérité une étanchéité plus grande? Qui sait...