Montblanc TimeWalker TwinFly Chronograph GreyTech

Par Paul Ragiac, le 12 avril 2012
TimeWalker TwinFly Chronograph GreyTech
TimeWalker TwinFly Chronograph GreyTech
Diaporama
Montblanc continue d'innover avec sa dernière TimeWalker TwinFly présentée lors du SIHH 2012. TWO a testé pour vous ce tout nouveau chronographe manufacture aux lignes urbaines et high-tech. Revue.
Exclusivité ! Découvrez l'Essai de la TimeWaker Twinfly Chrono Montblanc. Caractéristiques techniques, Photos, notes de la rédaction et prix du neuf.
L'avis de la rédaction
73.5/100
Note des internautes
80/100

TwinFly : le nouveau chronographe de Montblanc

L'innovation n'est peut-être pas toujours là où on l'attend : c'est ce que démontre Montblanc avec sa toute récente TimeWalker TwinFly Chronograph GreyTech.

Originellement issue du milieu de l'écriture, la marque avait déjà créé la surprise lors du SIHH 2008 en lançant sa propre collection Chronographe Nicolas Rieussec Monopoussoir.

Cette gamme de montres équipées d'un calibre manufacture annonçait alors l'intention de Montblanc d'entrer sur un terrain plus innovant et plus indépendant sur le plan horloger.

 

Montblanc continue d'innover avec sa dernière TimeWalker TwinFly présentée lors du SIHH 2012, un chronographe manufacture aux lignes urbaines et high-tech.

Il faut dire que cette montre – dont The Watch Observer a récemment essayé la référence 106488 en acier, n'est pas sans présenter une approche originale de la fonction chronographe grâce à son affichage des temps par disques mobiles.
On aurait pu penser que Montblanc se serait contentée de cette première approche.

Mais la marque a présenté lors du SIHH 2011 un chronographe basé sur un tout nouveau calibre :
le MB LL100.

Partant dans une direction techniquement opposée à celle choisie pour le mouvement de la Rieussec, la manufacture à l'étoile a conçu un calibre totalement singulier qui renoue avec la tradition du chronographe à affichage central.

 

Nous vous proposons aujourd'hui de tester la TwinFly dans sa version GreyTech présentée lors du SIHH 2012 : une série limitée totalement réalisée en titane et habillée de gris anthracite, annoncée en boutique par la marque pour l'automne 2012.

Passage au crible.

 

Un chronographe à affichage central et Flyback

Largement popularisée dans les années 70 grâce au Lémania 5100 – un mouvement bien connu des amateurs, le chronométrage à affichage central consiste à totaliser la mesure des temps par le biais d'aiguilles des secondes et des minutes situées au centre.

A l'inverse des traditionnels sous compteurs habituellement placés à 3h, 6h, 9h ou 12h, et qui sont parfois difficiles à lire, ce mode d'affichage offre une lecture quasi instantanée et intuitive des temps chronométrés.

Considéré par de nombreux connaisseurs comme l'affichage le plus optimal et le plus fonctionnel pour un chronographe, on ne peut que se réjouir du fait que Montblanc ait eu l'idée de remettre cette complication au goût du jour.

Le chronométrage à affichage central offre une lecture quasi instantanée et intuitive des temps chronométrés.

Mais la marque ne s'est pas pour autant arrêtée à cette seule particularité en ajoutant à son mouvement une caractéristique totalement inédite : la présence d'un Flyback fonctionnel sur ses deux aiguilles au centre.

Pour rappel, le Flyback est une complication qui permet, d'une simple et unique pression, de stopper une mesure de temps et d'en redémarrer instantanément une nouvelle, offrant ainsi l'économie d'un arrêt et d'une remise à zéro du chronométrage.

Son implémentation sur un totalisateur des minutes et des secondes au centre est une option technique audacieuse qui explique le nom de ce nouveau modèle : TwinFly.

 

Montblanc démontre ainsi clairement son choix d'innover mécaniquement et a pour l'occasion offert à son nouveau calibre un habillage moderne et avant-gardiste.

 

Un boîtier au design high-tech

Pour ce faire, la marque a repris le design high-tech de sa ligne de montres TimeWalker.

Totalement réalisée en titane, la version GreyTech de la TwinFly arbore un boîtier d'un large diamètre : 43 mm.
Relativement imposante au poignet, cette montre reste cependant très facile et très agréable à porter au quotidien grâce à son boîtier relativement léger (80 grammes).

Ce dernier alterne les finitions satinées et microbillées, mettant ainsi en valeur la teinte grise du titane.

L'usinage est extrêmement soigné et précis à l'instar des cornes qui ont été évidées et qui révèlent des courbes et des lignes modernes, presque futuristes.

Jouant sur toute la palette qu'offrent les nuances du gris, la GreyTech est équipée d'un bracelet en alligator qui respecte le look high-tech et urbain de cette montre.

 

Totalement réalisée en titane, la version GreyTech de la TwinFly arbore un boîtier d'un large diamètre : 43 mm.

Un cadran gris anthracite

La lecture de l'heure est quant à elle optimisée par l'usage d'une glace en verre saphir traité antireflets sur ses deux faces et qui offre par ailleurs une belle ouverture de cadran.

Là encore, Montblanc s'est essayée à proposer une montre au design fouillé et à l'allure très contemporaine.

Entièrement travaillé en relief, le cadran est ajouré et ouvre sur un disque de date dont les chiffres ont directement été usinés dans le métal.

L'aiguillage joue également sur des tonalités grises, offrant de beaux reflets, parfois presque noirs.

 

Sous l'aiguille centrale des secondes, discrète, se trouve l'aiguille centrale du totalisateur des minutes, d'un blanc laiteux.
Cette dernière n'apparaît que lorsque le chronométrage est lancé.
Courte et fine, ses dimensions pourraient laisser penser que sa lecture est difficile. Mais à l'usage, cette aiguille se montre d'une taille tout à fait suffisante pour être lisible.

On regrettera peut être que la marque n'ait pas opté pour une couleur un peu plus contrastante, même si la teinte choisie respecte parfaitement l'esprit de la GreyTech.

Enfin, à midi, on remarquera un sous compteur qui offre la possibilité d'afficher un second fuseau horaire.

 

Un calibre de haute voltige

Revenons maintenant au calibre qui équipe cette Montblanc : le MB LL100.

Equipé de 36 rubis, ce calibre de conception moderne oscille à la haute fréquence de 28.800 alternances par heure et présente une réserve de marche de 72 heures.
Testé au chronocomparateur, ce dernier a affiché une belle performance avec une précision de + 2,5 secondes/jour.

Montblanc a particulièrement soigné la conception de son chronographe, ce dernier disposant d'une classique roue à colonne mais aussi d'éléments plus modernes : roulement à billes en zircone ne nécessitant aucune lubrification, balancier de haute précision à réglage inertiel ou encore chronographe à embrayage vertical.

Montblanc a particulièrement soigné la conception de son chronographe, ce dernier disposant d'une classique roue à colonne mais aussi d'éléments plus modernes...

 

Ce dernier dispositif permet de laisser fonctionner le chronographe en permanence sans risque d'usure ou sans baisse de la précision horaire.

De même, l'embrayage vertical élimine les sauts intempestifs que l'on peut parfois observer au démarrage des chronographes de conception plus ancienne.

Entièrement rhodié gris pour aller jusqu'au bout du concept GreyTech, ce mouvement dispose d'une finition classique avec côtes de Genève et vis bleuies.

 

 

En considérant que le MB LL100 dispose par ailleurs d'un totalisateur central des minutes et des secondes pour le chronographe, d'un Flyback, de la date, d'une fonction GMT ainsi que d'un
stop seconde, cela ne fait aucun doute : nous avons affaire ici à un calibre de haute voltige !

 

Conclusion

Avec cette version spéciale de la TimeWalker TwinFly, Montblanc propose un chronographe de haute technicité au design avant-gardiste.
De quoi séduire les amateurs de belle horlogerie à la recherche d'une montre innovante et sans équivalent chez la concurrence !
Bref, un très beau contenu horloger pour cette GreyTech !

 

Les + :

  • un design innovant
  • un habillage gris très réussi pour cette version GreyTech
  • un niveau de finition élevé
  • un chronographe de haute technicité

 

Les – :

  • l'aiguille centrale du totalisateur des minutes qui aurait pu être d'une couleur plus contrastante
  • une étanchéité limitée à 30 m
  • la mosaïque centrale du cadran en trompe-l'oeil

 

Informations complémentaires :

  • la Montblanc TimeWalker TwinFly Chronograph GreyTech est une édition limitée à 888 pièces
  • poignet du rédacteur/testeur = 17,5 cm
Diaporama
20 Photos pour voir cette montre sous toutes les coutures
Cliquez sur une Photo pour ouvrir le diaporama.
  • TimeWalker TwinFly Chronograph GreyTech
  • TimeWalker TwinFly Chronograph GreyTech
  • TimeWalker TwinFly Chronograph GreyTech
  • TimeWalker TwinFly Chronograph GreyTech
  • TimeWalker TwinFly Chronograph GreyTech
  • TimeWalker TwinFly Chronograph GreyTech
  • TimeWalker TwinFly Chronograph GreyTech
  • TimeWalker TwinFly Chronograph GreyTech
  • TimeWalker TwinFly Chronograph GreyTech
  • TimeWalker TwinFly Chronograph GreyTech
  • TimeWalker TwinFly Chronograph GreyTech
  • TimeWalker TwinFly Chronograph GreyTech
  • TimeWalker TwinFly Chronograph GreyTech
  • TimeWalker TwinFly Chronograph GreyTech
  • TimeWalker TwinFly Chronograph GreyTech
  • TimeWalker TwinFly Chronograph GreyTech
  • TimeWalker TwinFly Chronograph GreyTech
  • TimeWalker TwinFly Chronograph GreyTech
  • TimeWalker TwinFly Chronograph GreyTech
  • TimeWalker TwinFly Chronograph GreyTech

Données constructeur

Marque Montblanc
Modèle TimeWalker TwinFly Chronograph GreyTech
Référence constructeur Réf. 107338
Boîtier (matière) Titane
Diamètre boîtier (hors couronne) 43 mm
Diamètre boîtier (avec couronne) 47,30 mm
Mouvement Automatique
Calibre MB LL100
Base calibre Manufacture
Fonctions Seconde
Minute
Heure
GMT
Flyback
Date
Chronographe
Verre Saphir antireflets double face
Capacité de la réserve de marche 72h
Fond transparent OUI
Entre-cornes 22 mm
Longueur corne à corne 51,54 mm
Hauteur boîtier 15,56 mm
Etanchéité 30 m
Bracelet (matière) Alligator
Boucle (type) Ardillon
Boucle (matière) Titane
Poids total 80 grammes
Prix public conseillé en France au 12/04/2012 10,990.00 € calc

L'avis de la rédaction 73.5/100

Confort / Agrément (/15) 14
détail Mouvement (/20) 14
Optimisation / Décoration du mouvement (/5) 4
Agrément de manipulation et de réglage (/5) 4
Contrôle du mouvement par la Manufacture / distinctions diverses (/3) 1
Capacité de la réserve de marche (/2) 1.5
Complications (/5) 3.5
détail Finitions (/20) 16
Finitions cadran (/6) 4.5
Finitions boîtier (/6) 5
Qualité du travail de déco° / gravure du fond de boîte (/2) 1.5
Qualité du verre (/4) 3
Finitions de la boucle (interne et externe) (/2) 2
détail Fonctionnalité (/20) 13
Lisibilité diurne (/5) 4
Lisibilité nocturne (/4) 2
Etanchéité (/3) 0
Facilité de réglage et de changement du bracelet (/4) 3
Sécurité / solidité de la boucle (/4) 4
détail Bonus (/10) 4.5
Série limitée (/3) 1
Montre fournie avec plusieurs bracelets (/2) 0
Qualité de la boîte et de la sur-boîte (/1) 1
Portabilité avec manches de chemise fermées (/2) 1.5
Présence de "goodies" (/1) 0
Intelligibilité du booklet (/1) 1
Rapport qualité / prix (/15) 12
Pour quelles occasions ? Quand la porter ?
Pour une expo de Juan Gris !

Note des internautes 80/100

Confort / Agrément (/15) 13.5
Mouvement (/20) 16.5
Finitions (/20) 16.5
Fonctionnalité (/20) 15.5
Bonus (/10) 6.5
Rapport qualité / prix (/15) 12.5
Noter cette montre
  • Commentaires 7

    Posté par :
    TotoPremier

    J'aime bien son côté "hi tech", la finition a l'air belle et le confort est surement bon comme sur toutes les pièces en titane. A essayer.

    Posté par :
    Popeye

    Contrairement à Plume68, je ne suis pas un puriste ;-) Et je trouve ce mouvement esthétiquement très réussi (en photo en tout cas). Et j'aime assez cette option ton sur ton choisie !

    Posté par :
    plume68

    désolé mais je n'adhère pas. - les petites aiguilles ont l'air décentrées. - le gaufrage sur le cadran est en sérigraphie/tampographie - la cote du mouvement est digne d'une chinoiserie. - anglage inexistant (sauf sur le rotor mais fait machine...) - 100% travail d'usinage CN non, vraiment pas pour moi. après je suis peut-être un peu trop puriste...

    Posté par :
    TheWatchObserver2

    Cher ninilovni, Merci de votre message. Pour répondre à votre question, Montblanc est une manufacture à part entière et développe et conçoit ses propres mouvements. Pour la Star Classique, je prends note de votre requête ! Merci.

    Posté par :
    ninilovni

    Hello question à la rédac Montblanc à sa propre fabrique ou sous traite et appose son logo ? Sinon en decouvrant les nouveautés de la marque via le Diaporama du TWO, je suis assez d'accord avec Iron.Il y a de l'originalité de de l'innovation dans cette marque de stylo. Seul bémol, les prix. ils ont parfaitement su taper très fort tout se suite !! PS pouvons nous avoir dans cette même marque un essai de la Montblanc Star Classique!

    Posté par :
    Kiliwatch

    Dans le détail / mais c'est ce qui fait que l'on s'intéresse à l'horlogerie : j'aime particulièrement le forme tout en douceur des cornes de cette Montblanc et son bracelet alligator d'un joli gris !

    Posté par :
    IronWatch

    Je suis en fin de compte assez surpris de voir que Montblanc innove (et investit) autant dans l'horlogerie... Moi qui les voyais plus comme des "emboîteurs" de mouvement... Comme quoi les préjugés ! Cela dit, je ne suis pas fan du cadran de ce modèle que je trouve certes bien réalisé mais trop chargé à mon goût.