Montblanc Chronographe Nicolas Rieussec

Par Paul Ragiac, le 6 février 2012
Chronographe Nicolas Rieussec
Chronographe Nicolas Rieussec
Diaporama
Montblanc a récemment élargi sa gamme Nicolas Rieussec avec un nouveau modèle acier à cadran noir. L'occasion pour The Watch Observer de tester ce chronographe de manufacture à l'affichage original !
Exclusivité ! Découvrez l'Essai de la Chronographe Nicolas Rieussec. Caractéristiques techniques, Photos, notes de la rédaction et prix du neuf.
L'avis de la rédaction
73.5/100
Note des internautes
82/100

 Sélection Guide d'achat Noël 2012 
Voir les 20 montres Hommes recommandées par la rédaction

 

Montblanc et la ligne Rieussec

Présentée pour la première fois au SIHH 2008, la ligne Nicolas Rieussec recouvrait pour Montblanc un enjeu majeur : le lancement de son premier mouvement manufacture.

Assemblé en Suisse dans les locaux loclois de la marque, ce nouveau chronographe dévoilait une innovation intéressante : une mesure du temps affichée sur deux disques mobiles.
Un hommage rendu par Montblanc à la machine inventée au tout début du XIXème siècle par l'horloger français Nicolas Rieussec.

Cette dernière permettait de chronométrer des courses de chevaux en déposant une goutte d'encre sur deux disques émaillés et mobiles, marquant ainsi le départ de la course.
Le chronographe venait d'être inventé – d'où son nom, composé des mots grecs chronos (le temps) et graphein (écrire).

On comprend mieux pourquoi Montblanc, à la base fabricant de stylo-plumes, se soit intéressé à une telle complication : une manière pour cette marque de démontrer sa légitimité horlogère au travers de son lien à l'écriture.
L'opportunité aussi pour The Watch Observer de tester une montre qui associe un cadran original à un réel contenu mécanique ! Revue dans le détail de la Montblanc Chronographe Nicolas Rieussec.

 

Une montre ronde et massive

Après avoir réalisé ses premières séries dans des boîtiers en métaux précieux, Montblanc a rapidement proposé une version en acier inoxydable de sa Nicolas Rieussec.

Originellement doté d'un cadran argenté ou d'un cadran gris, ce modèle dispose désormais d'une nouvelle version à cadran noir, relativement discrète, que nous testons ici.

Montre classique par excellence, la Nicolas Rieussec se distingue d'abord par la massivité de sa boîte : 43 mm de diamètre pour une hauteur de 15,24 mm.
Au poignet, ce chronographe affiche ainsi une belle présence sans pour autant se montrer trop ostentatoire.

Montre classique par excellence, la Nicolas Rieussec se distingue d'abord par la massivité de sa boîte : 43 mm de diamètre pour une hauteur de 15,24 mm.

Au contraire, ses formes très circulaires lui confèrent un certain classicisme et lui permettent de mettre en avant son large cadran ainsi que son affichage original.
La carrure et les arrêtes sont arrondies et adoucies, ce qui rend cette montre très confortable au poignet malgré ses dimensions.

Détail inhabituel, la Nicolas Rieussec est un chronographe monopoussoir : toutes les fonctions sont commandées par un seul et même bouton situé à 8h.
De forme rectangulaire, ce dernier, relativement bien situé, permet de démarrer le chronométrage d'une simple pression du pouce.
Un choix ergonomique et intuitif qui permet d'éviter tout déclenchement inopiné du chronographe.

Autre astuce intelligente, le fond de boîte présente un renfoncement qui facilite la saisie de la couronne lors de la mise à l'heure de la montre. Le genre de détail bien pratique que l'on aimerait retrouver chez d'autres marques !

Equipée d'un bracelet en alligator et d'une boucle déployante sécurisée, cette Nicolas Rieussec est une montre à l'allure classique aussi facilement portable sur une tenue habillée que sur une tenue décontractée.

 

Un cadran doté d'un affichage inédit

La première particularité du cadran de la Nicolas Rieussec, c'est sa présentation claire des informations avec à 12h un tour d'heure classique, et à 6h, ses deux disques mobiles indiquant le chronométrage des secondes et des minutes (totalisées sur 30).
Cette disposition permet un repérage facile et une lecture aisée des informations.

Le cadran lui-même participe à bien délimiter les secteurs grâce des surfaces lisses ou guillochées qui organisent et séparent les indications.

L'ensemble présente une finition laquée noire associée à un marquage blanc. Des couleurs contrastées mais classiques que l'on associe immédiatement à l'univers de Montblanc.

Deux cartouches, l'un à gauche, l'autre à droite, arborent les mentions Chronograph et Nicolas Rieussec.

En plus du chronographe, cette Montblanc offre par ailleurs une très utile fonction GMT.
En tirant la couronne sur son premier cran, le propriétaire de cette Rieussec a en effet la possibilité de débrayer l'aiguille des heures, qui fait alors office de second fuseau horaire.
L'aiguille GMT, auparavant dissimulée, reste en place et donne l'heure du pays d'origine.

 

Cette Montblanc est dotée d'une aiguille GMT permettant la lecture d'un 2è fuseau horaire. Sur la photo ci-dessus, il est 15h10 dans le pays dans lequel vous voyagez et 10h10 dans le pays d'où vous venez.

 

Une indication jour/nuit placée dans un guichet et située à l'opposé de la date rappelle par exemple au porteur le meilleur moment pour appeler les siens sans les réveiller au beau milieu de la nuit...

Deuxième grande particularité du cadran de cette Nicolas Rieussec, c'est évidemment son affichage inédit du chronométrage.

Mesurant respectivement les secondes et les minutes, deux disques tournent autour d'axes maintenus par un pont en V à la finition entièrement polie et fixé par deux vis bleuies.

Sur ce même pont, deux indicateurs pointent le temps déjà écoulé, ce dernier étant malheureusement limité à 30 minutes.
Un dispositif en tout cas original que vous pourrez longtemps chercher ailleurs puisqu'il est exclusif à la marque...

 

 

Un chronographe de conception moderne

Le calibre qui équipe cette Nicolas Rieussec est le MB R200, un mouvement chronographe à remontage automatique de conception moderne.

Entièrement assemblé dans les ateliers de Montblanc au Locle, ce calibre est doté de 40 rubis et bénéficie d'une confortable réserve de marche de 72 heures.

Sur le plan mécanique, il combine une conception traditionnelle – roue à colonne et construction intégrée –  à des éléments de modernité intéressants, comme par exemple sa fonction monopoussoir qui a été réactualisée ou bien son dispositif d'embrayage vertical.
Ce dernier autorise le fonctionnement permanent du chronographe sans risque d'usure ou de perturbation de la précision horaire.
Le déclenchement du mécanisme est d'une grande douceur et le disque des secondes n'accuse aucun saut intempestif comme c'est parfois le cas sur les calibres plus anciens.

 

Entièrement assemblé dans les ateliers de Montblanc au Locle, le calibre MB R200 est doté de 40 rubis et bénéficie d'une confortable réserve de marche de 72 heures.

Au niveau de la mécanique de base, là aussi la modernité a été privilégiée afin d'offrir une précision horaire optimale : balancier de haute précision à réglage inertiel, pont de balancier traversant, double barillet pour un couple stable et constant.

A noter également que le remontage automatique bénéficie d'un roulement à bille en zircone qui ne nécessite aucune lubrification.

Côté cadran, les fonctions sont modulaires. Ce choix est plutôt judicieux car il offre à Montblanc la possibilité d'aménager facilement son mouvement afin de proposer des complications différentes comme l'indication de la date par aiguillage central ou bien par disque.

 

Concernant le réglage de l'heure, il est des plus simples. Une fois extraite, la première position de la couronne permet d'ajuster le second fuseau horaire et la date. La deuxième position permet la mise à l'heure du mouvement.

Un seul reproche cependant : de par son principe de fonctionnement, le chronographe monopoussoir ne permet pas l'arrêt momentané d'un chronométrage.
En effet, conformément à la plupart des mécanismes de ce type, une première pression permet de démarrer la mesure, une seconde de la stopper puis une troisième de remettre l'ensemble à zéro. Impossibilité donc, par exemple, de cumuler des temps.

En tout cas, une mécanique que nous avons pu tester sur plusieurs jours et qui a témoigné d'un fonctionnement sans faille !

 

Conclusion

Avec sa Nicolas Rieussec, Montblanc propose une montre habillée aux lignes traditionnelles et dotée d'un affichage original.
Une pièce qui devrait plaire aux amateurs à la recherche d'un chronographe inattendu et qui présente des fonctions mécaniques bien pensées.

 

Les + :

  • un design classique qui ne devrait pas se démoder
  • un affichage de l'heure et du chronométrage original
  • une fonction GMT bien utile
  • une bonne ergonomie générale
  • un mécanisme de conception moderne

 

Les – :

  • un chronométrage limité à 30 minutes
  • le déclenchement par monopoussoir qui interdit l'arrêt momentané d'un chronométrage

 

Information complémentaire :

  • poignet du rédacteur/testeur = 17,5 cm
Diaporama
18 Photos pour voir cette montre sous toutes les coutures
Cliquez sur une Photo pour ouvrir le diaporama.
  • Chronographe Nicolas Rieussec
  • Chronographe Nicolas Rieussec
  • Chronographe Nicolas Rieussec
  • Chronographe Nicolas Rieussec
  • Chronographe Nicolas Rieussec
  • Chronographe Nicolas Rieussec
  • Chronographe Nicolas Rieussec
  • Chronographe Nicolas Rieussec
  • Chronographe Nicolas Rieussec
  • Chronographe Nicolas Rieussec
  • Chronographe Nicolas Rieussec
  • Chronographe Nicolas Rieussec
  • Chronographe Nicolas Rieussec
  • Chronographe Nicolas Rieussec
  • Chronographe Nicolas Rieussec
  • Chronographe Nicolas Rieussec
  • Chronographe Nicolas Rieussec
  • Chronographe Nicolas Rieussec

Données constructeur

Marque Montblanc
Modèle Chronographe Nicolas Rieussec
Référence constructeur Réf. 106488
Boîtier (matière) Acier 316L
Diamètre boîtier (hors couronne) 43 mm
Diamètre boîtier (avec couronne) 47,26 mm
Mouvement Automatique
Calibre MB R200
Base calibre Manufacture
Fonctions Minute
Indicateur jour/nuit
Heure
GMT
Date
Chronographe monopoussoir
Verre Saphir antireflets double face
Capacité de la réserve de marche 72h (3 jours)
Fond transparent OUI
Entre-cornes 21,90 mm
Longueur corne à corne 51,09 mm
Hauteur boîtier 15,24 mm
Etanchéité 30 m
Bracelet (matière) Alligator
Boucle (type) Boucle déployante
Boucle (matière) Acier 316L
Poids total 125 grammes
Prix public conseillé en France au 06/02/2012 7,290.00 € calc

L'avis de la rédaction 73.5/100

Confort / Agrément (/15) 14
détail Mouvement (/20) 14
Optimisation / Décoration du mouvement (/5) 4
Agrément de manipulation et de réglage (/5) 4
Contrôle du mouvement par la Manufacture / distinctions diverses (/3) 1
Capacité de la réserve de marche (/2) 1.5
Complications (/5) 3.5
détail Finitions (/20) 15.5
Finitions cadran (/6) 4.5
Finitions boîtier (/6) 5
Qualité du travail de déco° / gravure du fond de boîte (/2) 1
Qualité du verre (/4) 3
Finitions de la boucle (interne et externe) (/2) 2
détail Fonctionnalité (/20) 13
Lisibilité diurne (/5) 4
Lisibilité nocturne (/4) 2
Etanchéité (/3) 0
Facilité de réglage et de changement du bracelet (/4) 3
Sécurité / solidité de la boucle (/4) 4
détail Bonus (/10) 3
Série limitée (/3) 0
Montre fournie avec plusieurs bracelets (/2) 0
Qualité de la boîte et de la sur-boîte (/1) 1
Portabilité avec manches de chemise fermées (/2) 1
Présence de "goodies" (/1) 0
Intelligibilité du booklet (/1) 1
Rapport qualité / prix (/15) 14
Pour quelles occasions ? Quand la porter ?
A l'Hippodrome de Vincennes !

Note des internautes 82/100

Confort / Agrément (/15) 14
Mouvement (/20) 17
Finitions (/20) 17
Fonctionnalité (/20) 16
Bonus (/10) 6
Rapport qualité / prix (/15) 13.5
Noter cette montre
  • Commentaires 7

    Posté par :
    watchever

    @TheChic. Beaucoup de marques présentes dans le luxe ont essayé de se diversifier dans l'horlogerie avec plus ou moins de bonheur. Il faut reconnaître à MontBlanc une certaine persévérance et une véritable filière horlogère, ce qui n'était pas le cas à ses débuts. Ce type de montre est un falgship pour la marque, mouvement de manufacture, originalité du design...

    Posté par :
    TheChic

    J'oubliais l'avis : dans l'ensemble, beau modèle, original juste ce qu'il faut pour rester élégant et distingué...comme la marque.

    Posté par :
    TheChic

    Très étonné par la (bonne) note que vous donnez à cette montre ? Non pas, que je sois expert de la marque, mais j'ai toujours du mal à imaginer une entreprise qui soit aussi douée dans la fabrication de stylos, de briquets, et autre petite maroquinerie, que dans la haute horlogerie. Mon ignorance est donc battue en brèche par The Watch Observer !

    Posté par :
    Popeye

    Pas trop ma tasse de thé. Je trouve le cadran trop chargé et les dimensions trop généreuses...

    Posté par :
    IronWatch

    Voilà un article qui me fait revenir sur mes a priori concernant Montblanc. Ce chrono ne manque effectivement pas d'originalité dans son architecture. Reste à avoir la pièce en main / au poignet !

    Posté par :
    TotoPremier

    Une pièce surprenante et bien fichue je trouve. Montblanc reste une marque connue pour ses stylos en France...je ne savais pas qu'ils avaient des mouvements développés par eux. Belle surprise ! Merci pour la découverte.

    Posté par :
    ArnoPro

    Look sympa mais boîte un peu massive à mon goût !