Jaeger-LeCoultre Master Ultra Thin Perpetual acier

Par André-Pierre Senet, le 10 novembre 2016
Jaeger-LeCoultre Master Ultra Thin UT Perpetual 1308470 - revue, photos exclusives et prix
Jaeger-LeCoultre Master Ultra Thin UT Perpetual 1308470 - revue, photos exclusives et prix
Diaporama
Digne héritière du long savoir-faire de Jaeger-LeCoultre dans le domaine des complications, cette Master UT Perpetual, coup de cœur SIHH 2016, associe élégance, discrétion et simplicité de réglage.
Montre classique et élégante pour Homme - Jaeger-LeCoultre Master UT Perpetual acier : revue, avis, photos exclusives de prix de cette pièce irrésistible.
L'avis de la rédaction
81.5/100
Note des internautes
95/100

   Sélection Guide d'achat Noël 2016   
Voir toutes les montres Hommes testées et recommandées par la rédaction pour Noël 2016

Master Ultra Thin Perpetual : faire simple quand d'autres font compliqué

C’était à la charnière du millénaire : Jaeger-Lecoultre proposait une gamme de Master Control Quantième Perpétuel dont la simplicité de réglage n’avait d’égale que l’agrément d’utilisation.

Après une période d’abstinence, ce fut une joie intense de revoir au catalogue de la manufacture une gamme de montres classiques à quantième perpétuel rejoindre la famille des Ultra Thin - profitez-en pour explorer le catalogue et les prix des montres Jaeger-LeCoultre.

C'est dans ce contexte que Jaeger-LeCoultre dévoilait à l'occasion du SIHH 2016 la Master Ultra Thin (UT) Perpetual acier portant référence 1308470.
Digne héritière du très long savoir-faire de la manufacture de la Vallée de Joux dans le domaine des complications, cette jolie pièce à la fois compliquée, élégante et décontractée dégage un charme tout en discrétion mais auquel il est difficile de résister.

Le talent de Jaeger-Lecoultre au travers de cette Master Ultra Thin Perpetual est d'être parvenue à rendre ultra simple cette montre ultra fine et élégante : lecture instinctive des indications grâce à un agencement optimisé du cadran et réglage enfantin des affichages.

En effet, quelques jours avec cette nouvelle version acier à cadran noir au poignet et le verdict tombe : elle est encore plus réussie que l’ancienne !

En l'occurrence, le talent de Jaeger-Lecoultre est d'être parvenue à rendre ultra simple cette ultra fine.

D’abord dans sa présentation, grâce à une élégante boîte sobre et classique très joliment travaillée de 39mm de diamètre qui affiche une épaisseur d'à peine plus de 9mm - un boîtier acier dépourvu de fioriture aux lignes fines et simples.

Dans cet espace réduit se niche un mouvement automatique avec un rotor central, pas moins de 6 aiguilles sur 4 niveaux dont une trotteuse centrale, un indicateur de phase de Lune et un affichage complet de l’année en cours.
Ainsi, pour ceux qui en doutaient encore, la Haute Horlogerie n’est pas forcément affaire d’embonpoint ni de complexité.
Bien au contraire !

Mais au-delà de son boîtier, tout dans cette Master Ultra Thin Perpetual respire la simplicité.

Il en va ainsi de la lecture des indications.
Jaeger-LeCoultre les répartit sur un somptueux cadran noir bombé en périphérie et efficacement traité contre les reflets - un visage qui donne à cette montre automatique un côté plus casual que son homologue blanc argenté tout en demeurant élégant.

De loin, on pourrait d'ailleurs croire avoir affaire à un chronographe classique.

Ce beau cadran, riche en informations utiles, évite les marquages superflus en se contentant de la marque et de son logo.

 

Jaeger-LeCoultre Master UT Perpetual : une lecture optimisée

Côté indications, la Master UT Perpetual propose le jour, la date, le mois - répartis dans trois sous cadrans creusés dans le cadran principal - et deux guichets qui dévoilent l’affichage de l’année sur 4 chiffres et le disque d’indication de la phase de Lune.
Aucune graduation ne vient préciser le stade de la lunaison, l’effet en étant dès lors uniquement visuel et poétique.

Côté indications, la Master UT Perpetual propose, en plus de l'heure, des minutes et des secondes, le jour, la date, le mois et deux guichets qui dévoilent l’affichage de l’année sur quatre chiffres et le disque d’indication de la phase de Lune - tout cela dans un élégant boîtier de seulement 39mm de diamètre sur 9,2mm d'épaisseur !

Une ultime ouverture discrète, juste au-dessus du puits central de l’aiguillage, révèle un indicateur ô combien vital, celui de la zone de la mort, période durant laquelle toute manipulation / tout réglage est proscrit - nous y reviendrons ultérieurement.

Ce cadran très équilibré est orné de douze index appliqués polis et facettés qui ne ratent jamais une occasion de prendre la lumière pour une lisibilité sans faille.

Doté de trois aiguilles centrales (H/M/S), ce calendrier perpétuel signé Jaeger-LeCoultre est l'un des rares à proposer une trotteuse centrale qui vient animer le cadran quand la plupart de ses concurrents n’ont au mieux qu’une petite seconde ou… rien.
Ce qui ne semble qu’un détail est un vrai confort au quotidien qui permet de compter 30 secondes sans difficulté. Un très bon point pratique ici.

Les aiguilles des heures et minutes disposent de deux particularités qu'il convient de  souligner.

Chacun des deux pans inclinés bénéficie d'un traitement de surface différencié avec un côté poli et l'autre sablé et mat - une caractéristique typique chez Jaeger-LeCoultre et fort bien conçue.
Il en résulte une lisibilité parfaite, quelle que soit l'éclairage ambiant - pénombre ou plein soleil.

La seconde particularité des aiguilles de cette Master Ultra Thin Perpetual consiste en une ouverture située à la base qui permet de voir l’indicateur de zone de la mort quand les aiguilles le chevauchent - une attention intelligemment mise en œuvre et délicate de la part de la manufacture qui tient à ce que le client n’endommage pas la mécanique de sa montre.

Dotée d'un somptueux cadran noir mat à la périphérie courbée, la Master UT Perpetual démontre une nouvelle fois le soin porté par Jaeger-LeCoultre à ses productions, fonctionnalité optimisée et esthétique soignée faisant ici bon ménage.

Le sens de lecture des indications de cette version SIHH 2016 a par ailleurs été optimisé par rapport aux versions précédentes, Jaeger-LeCoultre ayant su semble-t-il entendre ses clients.

Il s'effectue dans le sens de déplacement des aiguilles : le jour, la date, le mois et l’année.
Le tout forme un ensemble équilibré à la lecture intuitive et constitue une amélioration bienvenue de l’ancienne version de 37mm parfois critiquée sur ce point.

Comme la plupart des montres classiques, cette Master Ultra Thin Perpetual n'offre pas de lisibilité nocturne faute de matière luminescente.

Elle requiert par ailleurs, pour ce qui est de la lecture de la date, de bons yeux.
Les designers de la maison ont cependant pris soin de n'afficher que les dates impaires, les chiffres pairs étant matérialisés par un point.

Petite particularité bien vue : c’est le mois de décembre qui est en position zénithale dans le sous cadran à 6h, une position qui permet dès lors de souligner les saisons par une croix dans ledit sous cadran.

 

Cal. Jaeger-LeCoultre 868/1 : une belle mécanique à respecter

Au travers du fond saphir, le calibre 868/1 de Jaeger-LeCoultre dévoile une partie de ses 336 composants.
Vous y verrez notamment un rotor à la finition particulièrement flatteuse et plus généralement un travail soigné très au-dessus de la moyenne.

Au travers du fond saphir, le calibre 868/1 de Jaeger-LeCoultre dévoile une partie de ses 336 composants et offre un spectacle dont les amateurs sauront apprécier le travail de mise en valeur - avec notamment un rotor à la finition particulièrement flatteuse.

Vous aurez ainsi plaisir à regarder les jolis reflets des flancs polis, le perlage, les Côtes de Genève, les vis bleuies et une multitude de détails qui réjouissent l’amateur.

En revanche, on regarde, on admire mais on ne joue pas !
Cette mécanique est ultra simple à régler mais demande un minimum de respect.

Il s'agit en effet d'un calendrier programmé jusqu’au 28 février 2100.
Il suffit d’une seule pression sur son unique correcteur placé sur le flanc de la boîte à 8h pour décaler d’une journée toute la mécanique.

A chaque pression, le jour, la date et la phase de lune avancent d’un cran.

Ce sera ensuite le mois qui sautera au premier jour, suivi de l’année.

Difficile de faire plus simple.
Tout est programmé, y compris les années bissextiles et la phase de Lune pour une erreur d’un jour pour 122 ans…

Mais attention : il n’y a pas de retour en arrière possible.

Chercher quand tombera le prochain vendredi 13 est une mauvaise idée.

S'amuser à vouloir regarder passer le 29 et le 30 février prochains quand on est en juillet est une encore moins bonne idée dans la mesure où vous adonner à de telles distractions vous contraindront soit à laisser la montre dans un tiroir jusqu'à l'arrivée effective de la date recherchée soit à la déposer au SAV Jaeger-LeCoultre pour un recalage...

Elégante et sobre sans être ennuyeuse, cette Master UT Perpetual acier cumule les atouts pour convaincre l'amateur de belle horlogerie : un somptueux cadran très équilibré, une réalisation superbe et une mécanique de pointe qui se révèle notamment au travers de sa simplicité de réglage. Un coup de cœur !

Autre point qu'il convient de signaler : ne jouez pas avec les réglages entre 20h et 4h du matin - la fameuse zone de la mort - au risque d'endommager le mouvement.
Le passage de la date est assez lent et demande du temps pour prendre l’énergie nécessaire.

Le manuel est heureusement très clair sur la question et l’indicateur visuel de cette zone est le pense-bête du distrait.
Mais le distrait fait-il attention à l’indicateur ? Telle est la question.

Conséquence accessoire de cette programmation et du sens vers l’avant du réglage : il ne s'agit pas d'une montre de voyageurs, les sauts de fuseaux horaires étant longs et délicats à mettre en œuvre - même si le mode d’emploi fourni avec la Master UT Perpetual prend soin de décrire une méthode pour reculer d’un jour en deux fois.

Ainsi, lorsque vous partez sillonner le monde, il est plutôt recommandé de partir avec votre Jaeger-LeCoultre Reverso Tribute Duoface au poignet et de reprendre votre UT en rentrant à la maison.

 

Conclusion

Alors que Jaeger-LeCoultre fêtait lors du SIHH 2016 les 85 ans de sa légendaire Reverso, la manufacture a aussi pris soin de livrer en complément des modèles anniversaire cette irrésistible Master Ultra Thin Perpetual.
Elégante et sobre sans être ennuyeuse, cette pièce coup de cœur cumule les atouts pour convaincre l'amateur de belle horlogerie : un somptueux cadran très équilibré, une réalisation superbe et une mécanique de pointe qui se révèle notamment au travers de sa simplicité de réglage.
Pour ne rien gâter, cette nouvelle Master UT bénéficie d'un positionnement tarifaire pratiquement sans concurrence sur le marché.

Les +
  • une montre sobre et d'une grande élégance
  • des dimensions et un poids parfaits pour un confort irréprochable
  • un cadran de toute beauté à l'organisation optimale
  • une complication classique et très bien gérée en termes de réglages
  • une lisibilité optimisée
  • un mouvement de pointe à l'esthétique flatteuse
  • un rapport qualité / prix particulièrement attractif sur ce segment
Les -
  • le risque d’endommager le mouvement pour les distraits
  • une montre pas idéale pour les changements de fuseaux horaires
  • un peu de Super-LumiNova aurait été agréable sachant qu'il y en avait sur la version précédente
Informations complémentaires
Diaporama
21 Photos pour voir cette montre sous toutes les coutures
Cliquez sur une Photo pour ouvrir le diaporama.
  • Jaeger-LeCoultre Master Ultra Thin UT Perpetual 1308470 - revue, photos exclusives et prix
  • Montre habillée homme - Jaeger-LeCoultre Master Ultra Thin Perpetual (avis, photos, prix)
  • Montre de luxe Homme - Jaeger-LeCoultre Master Ultra Thin Perpetual cadran noir
  • Jaeger-LeCoultre Master Ultra Thin Perpetual ref 1308470 - avis, photos et prix
  • Montre classique Homme - Jaeger-LeCoultre Master Ultra Thin Perpetual acier
  • Jaeger-LeCoultre Master Ultra Thin Perpetual - calendrier perpétuel
  • Jaeger-LeCoultre Master Ultra Thin Calendrier Perpétuel - boîte acier cadran noir
  • Montre de luxe automatique - Jaeger-LeCoultre Master Ultra Thin Perpetual
  • Montre à complications - Jaeger-LeCoultre Master Ultra Thin Perpetual
  • Jaeger-LeCoultre Master Ultra Thin Perpetual - affichage de la phase de Lune
  • Jaeger-LeCoultre Master Ultra Thin Perpetual - affichage de la date
  • Jaeger-LeCoultre Master Ultra Thin Perpetual - affichage du mois de l'année
  • Jaeger-LeCoultre Master Ultra Thin Perpetual - affichage de l'année (4 chiffres) et du jour
  • Montre avec phases de lune - Jaeger-LeCoultre Master Ultra Thin Perpetual
  • Jaeger-LeCoultre Master Ultra Thin Perpetual - boîte acier (profil avec vue du correcteur)
  • Montre de luxe - Jaeger-LeCoultre Master Ultra Thin Perpetual (profil)
  • Bracelet Jaeger-LeCoultre en alligator noir - Jaeger-LeCoultre Master Ultra Thin Perpetual
  • Jaeger-LeCoultre Master Ultra Thin Perpetual - vue côté mouvement (montre automatique)
  • Calibre Jaeger-LeCoultre 868/1 - Jaeger-LeCoultre Master Ultra Thin Perpetual
  • Calibre Jaeger-LeCoultre 868/1 - montre automatique - réf. 1308470
  • Montre élégante - Jaeger-LeCoultre Master Ultra Thin Perpetual en acier

Données constructeur

Marque Jaeger-LeCoultre
Modèle Master Ultra Thin Perpetual
Référence constructeur 1308470
Boîtier (matière) Acier
Diamètre boîtier (hors couronne) 39 mm
Diamètre boîtier (avec couronne) 41,05 mm
Mouvement Automatique
Calibre Cal. 868/1
Base calibre Manufacture
Fonctions Seconde
phase de lune
Minute
Heure
Calendrier perpétuel
Verre Saphir antireflets double face
Capacité de la réserve de marche 38h
Fond transparent OUI
Entre-cornes 21 mm
Longueur corne à corne 45,55 mm
Hauteur boîtier 9,20 mm
Etanchéité 50 m
Bracelet (matière) Alligator
Boucle (type) Boucle déployante
Boucle (matière) Acier
Poids total 66 grammes
Prix public conseillé en France au 10/11/2016 19,600.00 € calc

L'avis de la rédaction 81.5/100

Confort / Agrément (/15) 15
détail Mouvement (/20) 16.5
Optimisation / Décoration du mouvement (/5) 4.5
Agrément de manipulation et de réglage (/5) 5
Contrôle du mouvement par la Manufacture / distinctions diverses (/3) 2
Capacité de la réserve de marche (/2) 0
Complications (/5) 5
détail Finitions (/20) 17.5
Finitions cadran (/6) 6
Finitions boîtier (/6) 5.5
Qualité du travail de déco° / gravure du fond de boîte (/2) 2
Qualité du verre (/4) 3
Finitions de la boucle (interne et externe) (/2) 1
détail Fonctionnalité (/20) 12.5
Lisibilité diurne (/5) 5
Lisibilité nocturne (/4) 0
Etanchéité (/3) 0.5
Facilité de réglage et de changement du bracelet (/4) 3
Sécurité / solidité de la boucle (/4) 4
détail Bonus (/10) 5
Série limitée (/3) 0
Montre fournie avec plusieurs bracelets (/2) 0
Qualité de la boîte et de la sur-boîte (/1) 1
Portabilité avec manches de chemise fermées (/2) 2
Présence de "goodies" (/1) 1
Intelligibilité du booklet (/1) 1
Rapport qualité / prix (/15) 15
Pour quelles occasions ? Quand la porter ?
Pour une soirée au clair de lune !

Note des internautes 95/100

Confort / Agrément (/15) 15
Mouvement (/20) 18.5
Finitions (/20) 19
Fonctionnalité (/20) 18.5
Bonus (/10) 9.5
Rapport qualité / prix (/15) 15.5
Noter cette montre
  • Commentaires 2

    Posté par :
    Zidelu

    Magnifique

    Posté par :
    Charlie

    Quelle beauté ! le cadran est somptueux.