Jaeger-LeCoultre Geophysic True Second

Par André-Pierre Senet, le 22 juin 2016
Jaeger-LeCoultre Geophysic True Second - revue, avis, photos, prix et dimensions
Jaeger-LeCoultre Geophysic True Second - revue, avis, photos, prix et dimensions
Diaporama
Associant un nom historique aux derniers perfectionnements de la Manufacture, la JLC Geophysic True Second est une montre à la fois classique et moderne à laquelle il est difficile de résister. Revue.
Montre habillée et classique Homme - Jaeger-LeCoultre Geophysic True Second : revue complète, avis, photos exclusives, prix et caractéristiques techniques
L'avis de la rédaction
79.5/100
Note des internautes
90/100

Jaeger-LeCoultre Geophysic True Second :
                                   Une montre classique sobre et efficace

Nouvellement intégrée au le catalogue de la Grande Maison - profitez-en pour explorer les collections et les prix Jaeger-LeCoultre -, la True Second vient compléter la célèbre lignée des Geophysic qui a fait son retour dans l'offre de la marque en 2014 avec la Geophysic 1958 - à découvrir en détail ici : Jaeger-LeCoultre Geophysic 1958 - revue complète.

Dévoilée aux côtés de la Geophysic Universal Time en fin d'année dernière, Jaeger-LeCoultre propose, avec la Geophysic True Second, une montre à la fois élégante et discrète qui cache cependant bien son jeu.

Nouvellement intégrée au catalogue Jaeger-LeCoultre, la True Second vient compléter la célèbre lignée des Geophysic qui a fait son retour en 2014 avec la Geophysic 1958 dans l'offre de la Grande Maison - une montre à la fois élégante et discrète qui cache cependant bien son jeu.

En effet, tout dans ce modèle semble simple pour ne pas dire facile.
Or, tout y est réfléchi - et fort bien réfléchi !
De fait, vous aurez besoin d'une loupe pour découvrir les détails qui permettent ce très séduisant résultat.

A commencer par son visage qui allie sobriété et efficacité.
La True Second se pare en effet d'un cadran dont la blancheur argentée avale littéralement la lumière par la grâce de sa surface très finement granuleuse qui casse les reflets pour une lisibilité irréprochable.

Le cadran de cette montre habillée et classique se caractérise également par une littérature réduite à son minimum qui adopte par ailleurs une typographie élégante et sobre.

Le soin porté à la réalisation des index et du guichet dateur mérite également d'être salué dans la mesure où les profils polis sont biseautés et leur surface finement striée.
Ce traitement permet un contrôle de la lumière très réussi, le profil générant une petite touche chic par un discret reflet alors même que l’index reste bien mat dans l'ensemble pour une lisibilité optimisée.

Une minuterie complète permet par ailleurs la lecture précise des minutes et des secondes - une bonne idée compte tenu de la présence d'une Seconde Vraie sur ce modèle - tandis que les index sont doublés aux quarts, le dateur laissant un index raccourci mais bien présent.

Là encore, saluons le travail réalisé dans la mesure où toutes les maisons n’ont pas la délicate attention de bien finir un guichet dateur.

 

Geophysic True Second : une exécution irréprochable

Souhaitant sans doute conserver le cadran aussi pur que possible, Jaeger-LeCoultre place sur le rehaut satiné 12 points de Super-LumiNova qui permettent à cette Geophysic True Second d'être également lisible de nuit - encore un bon point pour ce modèle, les montres classiques offrant une lisibilité nocturne n'étant pas légion.

La Geophysic True Second se pare d'un cadran dont la blancheur argentée avale littéralement la lumière par la grâce de sa surface très finement granuleuse qui casse les reflets et offre de fait une lisibilité irréprochable.

Enfin, les aiguilles ne sont pas en reste avec une finition de haute volée.
Découpes, biseaux, effets de surfaces et luminosité nocturne : Jaeger-LeCoultre nous propose ici aussi une très belle réalisation.

Protégeant cet ensemble sobre et raffiné dont l'exécution force le respect, la True Second adopte une boîte très classique et élégante entourant une glace saphir légèrement bombée qui évite les désagréments esthétiques d’une verre plat.

Outre l'alternance de traitements de surfaces qui la caractérise - lunette polie, lisse et inclinée versus des flancs droits satinés -, les cornes polies méritent une mention spéciale en raison de leur forme courte et bien inclinée qui favorise le confort en dirigeant le bracelet au mieux vers le poignet.

La Jaeger-LeCoultre True Second en or rose offre d'ailleurs un confort de porté parfait, la montre se posant tout naturellement sur le poignet.

 

Ce confort est renforcé par un bracelet souple et fermé d'une large boucle à ardillon aussi agréable à manipuler qu'à regarder.
Le logo de la marque est en effet habilement utilisé pour encadrer l’ardillon bien épais : c’est simple et c’est beau.

Outre le soin porté à la réalisation des index et du guichet dateur qui mérite d'être salué, le cadran de cette Jaeger-LeCoultre Geophysic True Second se caractérise également par une littérature réduite à son minimum qui adopte par ailleurs une typographie élégante et sobre.

Autre mention spéciale pour la rupture de continuité entre les flancs et les cornes, très réussie : c’est à la fois moderne et classique - un mix bien calculé !

Outre les fonctions de base de toute montre - heures et minutes -, le point le plus original de cette élégante montre automatique réside dans l'affichage de la Seconde Vraie.

Comment et pourquoi ?

Par un système de rouages et à l’aide d’un ressort supplémentaire, la trotteuse saute instantanément d’une seconde à l’autre au lieu de se déplacer au rythme apparemment continu mais quelque peu saccadé des alternances du balancier et de l’ancre.

La seconde étant un intervalle de temps fixe et déterminé, il est finalement tout à fait logique de l’afficher de façon claire et précise, comme lorsque vous comptez à haute voix.

 

Calibre Jaeger-LeCoultre 770 : une technologie embarquée à la pointe de l’art

Le petit souci avec une montre équipée d'un mouvement mécanique, c’est qu'il n'existe pas de moyen simple pour décompter les alternances et faire sauter la seconde toutes les secondes pendant des jours, des semaines, des mois, des années.

Parce que c’est là que réside toute la difficulté de l'exercice : obtenir à la fois la précision, la fiabilité et la durabilité.
C'est pourtant ce que parvient à réaliser Jaeger-LeCoultre avec cette Geophysic True Second !
En regardant le mécanisme de cette Seconde Vraie, vous vous demanderez peut-être malgré tout si le jeu en vaut vraiment la chandelle.
Cet empilement de rouages semble en effet si compliqué…

Si le visage de la Geophysic True Second joue à la fois sur la simplicité, l'élégance et le raffinement, son boîtier de 39,6mm n'est pas en reste avec une belle alternance de finitions et une mention spéciale pour la rupture de continuité entre les flancs et les cornes, très réussie : c’est à la fois moderne et classique.

Mais une fois que vous aurez goûté à ce déplacement régulier de la trotteuse, ce qui semblait un gadget deviendra une évidence : parce que c’est simplement pratique !

Et ce qui fait tout le sel de l’affaire, c’est qu’il ne s’agit pas d’une Seconde Vraie imposée par les contraintes d’économie de pile des moteurs électriques qui motorisent les montres à quartz.
Non, c’est ici par des moyens purement mécaniques que cette aiguille des secondes affiche enfin… les secondes.

Jaeger-Lecoultre s’impose de tester sa production pour assurer au client final une performance de haute qualité.
La nouvelle ligne de calibres 770 est notamment la première à bénéficier du balancier Gyrolab® à la forme si caractéristique, fruit de huit années de développement avant de se voir qualifié pour une production de série.

Le célèbre 1000 Hours Control interne à la Grande Maison s’applique bien entendu à ce modèle et l’occasion d’un passage au banc a permis de vérifier que la précision réelle (-0 / +4 secondes par jour) est bien supérieure à la tolérance déjà très exigeante de ce label maison (-1 / +6 sec. par jour).

Pourvue d'un fond saphir, la Jaeger-LeCoultre Geophysic True Second offre sans retenue une vue panoramique sur un mouvement (le calibre 770) très habilement mis en valeur dont il est amusant de constater comme il se joue des reflets quand le cadran de la montre cherche à les éviter pour offrir une lisibilité optimale.

Pourvue d'un fond saphir, la Geophysic True Second offre sans retenue une vue panoramique sur un mouvement très habilement mis en valeur par Jaeger-LeCoultre.
De nombreuses découpes douces à l’œil sont l’occasion de mettre en avant la finition des Côtes de Genève et des arêtes biseautées et polies.

Vous y retrouverez également de minuscules vis bleuies qui font désormais partie du plaisir d’une ambiance d’horlogerie traditionnelle et l’ensemble offre une image de soin et de finition très convaincante.

La masse oscillante ajourée en or achèvera de vous séduire.
Elle capte le regard avec ses jeux de lumière.
Il est d'ailleurs amusant de voir comme les deux faces de la Geophysic True Second sont presque opposées, l’une cherchant à éviter les reflets pendant que l’autre en joue avec enthousiasme.

De bons moments de contemplation ludique sont à prévoir !

 

Conclusion

En tant que testeur, certaines pièces sont parfois plus difficiles à rendre que d'autres.
C'est le cas de cette Geophysic True Second dont le double visage, l'évidente qualité de réalisation et le souci du détail dont elle bénéficie ne manqueront pas de vous de séduire vous aussi.
Au quotidien, cette montre particulièrement réussie signée Jaeger-LeCoultre sait se faire oublier par son confort au poignet tout en procurant un réel plaisir à chaque coup d’œil que vous lui porterez, de face comme de dos.
La Seconde Vraie, qui peut enfin sembler une attraction superflue, prend pourtant un vrai sens dans l’interprétation moderne de l’esprit de précision et dans l'histoire dont est issu le noble nom de Geophysic.
S’ajoute pour finir le plaisir secret d’une complication horlogère rare et l'élégance subtile d’un charme discret.
Du grand Jaeger-LeCoultre !

Les +
  • une montre sobre d'une grande élégance
  • une très belle qualité de réalisation
  • un somptueux cadran
  • une lisibilité bien travaillée
  • une complication rare et utile
  • un mouvement joliment décoré et performant
Les -
  • un ou deux millimètres de moins en diamètre et en épaisseur ?
Informations complémentaires
Diaporama
14 Photos pour voir cette montre sous toutes les coutures
Cliquez sur une Photo pour ouvrir le diaporama.
  • Jaeger-LeCoultre Geophysic True Second - revue, avis, photos, prix et dimensions
  • Jaeger-LeCoultre Geophysic True Second or rose réf. 801 25 20 - avis, photos, prix et caractéristiques
  • Montre classique Homme - Jaeger-LeCoultre Geophysic True Second
  • Montre habillée Jaeger-LeCoultre Geophysic True Second - ref. 8012520
  • Jaeger-LeCoultre Geophysic True Second - lisibilité nocturne
  • Montre classique Hommes Jaeger-LeCoultre Geophysic True Second
  • Jaeger-LeCoultre Geophysic True Second - cadran grené
  • Jaeger-LeCoultre Geophysic True Second : seonde morte
  • Montre homme en or rose - Jaeger-LeCoultre Geophysic True Second
  • Bracelet alligator brun Jaeger-LeCoultre - Jaeger-LeCoultre Geophysic True Second
  • Calibre JLC 770 - mouvement automatique de la Jaeger-LeCoultre Geophysic True Second
  • Masse oscillante du calibre 770 - Jaeger-LeCoultre Geophysic True Second
  • Balancier du calibre 770 - Jaeger-LeCoultre Geophysic True Second
  • Montre de luxe Homme - Jaeger-LeCoultre Geophysic True Second or rose 18 carats

Données constructeur

Marque Jaeger-LeCoultre
Modèle Geophysic True Second
Référence constructeur 801 25 20
Boîtier (matière) Or rose 18 carats
Diamètre boîtier (hors couronne) 39,6 mm
Diamètre boîtier (avec couronne) 42,39 mm
Mouvement Automatique
Calibre Cal. Jaeger-LeCoultre 770
Base calibre Manufacture
Fonctions Seconde vraie
Minute
Heure
Date
Verre Saphir antireflets double face
Capacité de la réserve de marche 40h
Fond transparent OUI
Entre-cornes 19 mm
Longueur corne à corne 46,55 mm
Hauteur boîtier 11,93 mm
Etanchéité 50 m
Bracelet (matière) Alligator
Boucle (type) Ardillon
Boucle (matière) Or rose 18 carats
Poids total 83 grammes
Prix public conseillé en France au 22/06/2016 17,400.00 € calc

L'avis de la rédaction 79.5/100

Confort / Agrément (/15) 15
détail Mouvement (/20) 13.5
Optimisation / Décoration du mouvement (/5) 4.5
Agrément de manipulation et de réglage (/5) 5
Contrôle du mouvement par la Manufacture / distinctions diverses (/3) 2
Capacité de la réserve de marche (/2) 0.5
Complications (/5) 1.5
détail Finitions (/20) 16.5
Finitions cadran (/6) 5.5
Finitions boîtier (/6) 5
Qualité du travail de déco° / gravure du fond de boîte (/2) 2
Qualité du verre (/4) 3
Finitions de la boucle (interne et externe) (/2) 1
détail Fonctionnalité (/20) 15.5
Lisibilité diurne (/5) 5
Lisibilité nocturne (/4) 3
Etanchéité (/3) 0.5
Facilité de réglage et de changement du bracelet (/4) 3
Sécurité / solidité de la boucle (/4) 4
détail Bonus (/10) 4
Série limitée (/3) 0
Montre fournie avec plusieurs bracelets (/2) 0
Qualité de la boîte et de la sur-boîte (/1) 1
Portabilité avec manches de chemise fermées (/2) 2
Présence de "goodies" (/1) 0
Intelligibilité du booklet (/1) 1
Rapport qualité / prix (/15) 15
Pour quelles occasions ? Quand la porter ?
Quand chaque seconde compte !

Note des internautes 90/100

Confort / Agrément (/15) 15
Mouvement (/20) 18.5
Finitions (/20) 19
Fonctionnalité (/20) 18
Bonus (/10) 6.5
Rapport qualité / prix (/15) 14.5
Noter cette montre
  • Commentaires 1

    Posté par :
    Skwad

    "La seconde étant un intervalle de temps fixe et déterminé, il est finalement tout à fait logique de l’afficher de façon claire et précise" A moins que l'on considère sa montre comme un outil d'affichage du temps qui lui est linéaire... "ce qui semblait un gadget deviendra une évidence : parce que c’est simplement pratique !" Pour qui est à la seconde prêt ;o) belle réalisation tout de même.