IWC Ingenieur QP Digital Date et Mois réf. 3817

Par Pierre Gisclard, le 28 juin 2017
IWC Ingenieur Calendrier Perpétuel Digital Date et Mois réf. 3817 - revue, avis, photos Live, prix
IWC Ingenieur Calendrier Perpétuel Digital Date et Mois réf. 3817 - revue, avis, photos Live, prix
Diaporama
En cette année de renouvellement de la ligne Da Vinci, IWC reprend la parole et dévoile de nouvelles Ingenieur dont cette réf. IW381701, modèle phare associant élégance et complications. Découverte.
Montre classique à complications pour Hommes - IWC Ingenieur Calendrier Perpétuel Digital Date et Mois réf. 3817 : avis, photos Live, revue et prix.
L'avis de la rédaction
81.5/100
Note des internautes
94/100

IWC Ingenieur : le retour !

En cette année 2017 consacrée par IWC à l'occasion du dernier SIHH au renouvellement de sa gamme Da Vinci, la manufacture de Schaffhaussen revient sur le devant de la scène horlogère avec de nouvelles Ingénieur.
Elle quitte ainsi le registre de la montre classique pour celui de la montre de la montre sport chic et choisit de se concentrer sur l'Homme quand les nouveautés SIHH 2017 ont fait la part belle à la clientèle féminine.

Si le dernier renouvellement en profondeur de la ligne Ingenieur remonte au SIHH 2013, cette collection est loin d'être nouvelle.
Apparue en 1955 sous la forme d'une montre classique puis relancée en 1976 par Gerald Genta - auquel les amateurs doivent en particulier l’Audemars Piguet Royal Oak et la Nautilus de Patek Philippe -, l’Ingenieur est présentée à l'époque par IWC comme étant une toolwatch sport chic et avant-gardiste.

Apparue en 1955 sous la forme d'une montre classique puis relancée en 1976 par Gerald Genta (photo d'archives ci-dessus), l’Ingenieur était présentée par IWC comme étant une toolwatch sport chic et avant-gardiste. Elle revient en 2017...

Fonctionnelle par dessus tout, elle se démarquait de la concurrence par la présence d'une cage en fer doux protégeant son mouvement de l'influence néfaste des champs magnétiques.
Il s'agissait dès lors d'une montre destinée en particulier aux scientifiques et ingénieurs travaillant dans des environnements présentant de forts champs magnétiques.

Devenue rapidement un véritable pilier du catalogue de la filiale du Groupe Richemont sans toutefois jouir de la notoriété ni du succès de modèles tels que l'IWC Portugaise ou l'Aquatimer, elle revient donc en 2013 sous différentes versions dont une très séduisante Ingenieur Automatic IW323904 qui revient aux sources du modèle dessiné par Genta.

Elle fait également un retour dans des versions ultra techniques avec boîte en carbone notamment ou encore dans une version hautement compliquée avec le modèle Ingenieur Tourbillon Force Constante.

Ces références dévoilées il y a seulement 3 ans viennent pourtant de quitter le catalogue IWC pour être remplacées par des nouveautés que la manufacture vient tout juste de présenter au public et qui doivent débarquer en boutiques en septembre prochain.

Partons à la découverte de l'Ingenieur Calendrier Perpétuel Digital Date et Mois réf. 3817, porte étendard de cette nouvelle génération d'Ingenieur.
Profitez-en pour explorer les collections et les prix IWC des montres neuves.

 

IWC Ingenieur QP Digital Date et Mois : une réalisation d'exception

Parmi les nouvelles arrivées au catalogue IWC, vous retrouverez bien entendu des montres classiques trois aiguilles - date (réf. 3570) et des chronographes dont certains affichent un look très typé montre de pilote automobile - à l'instar des 3808 et des 3809.

Parmi les nouvelles Ingenieur dévoilées par IWC ces derniers jours, vous y verrez l'Ingenieur Calendrier Perpétuel Digital Date et Mois réf. 3817, modèle phare de la nouvelle gamme édité en série limitée à 100 ex. et doté de lignes classiques et élégantes mais d'un cadran très contemporain.

Mais vous y verrez également le modèle phare de cette nouvelle collection : l'Ingenieur Calendrier Perpétuel Digital Date et Mois réf. 3817, une série limitée à 100 exemplaires aux lignes classiques et élégantes mais dotée d'un cadran très contemporain.

Cette nouvelle Ingenieur impressionne dès le premier regard - un sentiment qui va s'accentuer si vous la passez au poignet.
Il s'agit en effet d'un magnifique bloc d'or rouge 18 carats de 173 grammes.

Si ce poids n'est pas anodin sans être extravagant (la Rolex Yacht-Master II affiche par exemple le même poids, à 1 gramme près !), il n'entrave en rien le confort de porté, l'IWC 3817 se positionnant parfaitement sur le poignet. Reste malgré tout à apprécier les montres présentes, ce qui n'est pas le cas de tout le monde.

Mais au-delà de son poids, c'est le travail des surfaces qui attire et régale l'œil, l'exécution étant absolument parfaite.

L'alternance de surfaces poli-mirroir et satiné vertical, agrémentée de chamfreins au niveau des cornes et des poussoirs du chronographe, est tout simplement admirable et nous confirme, si besoin était, qu'IWC jouit en la matière d'une réputation parfaitement méritée.

Dotée de mensurations pour le moins masculines (45mm de diamètre pour une épaisseur de 17,56mm - qu'elle doit notamment à son très beau verre saphir proéminent), l'Ingenieur QP Digital Date et Mois passe pourtant très bien au poignet grâce aux jeux de finition dont elle bénéficie et grâce à cette lunette polie inclinée qui en atténue l'ouverture de cadran pour en minimiser intelligemment la perception visuelle.

L'un des points forts de cette nouvelle Ingenieur réside dans la qualité de sa réalisation. L'alternance de surfaces poli-mirroir et satiné vertical, agrémentée de chamfreins au niveau des cornes et des poussoirs du chronographe, est tout simplement admirable...

C'est d'ailleurs côté visage que réside sans nul doute le deuxième atout de cette montre automatique ultra haut de gamme.

Evoquant le première Ingenieur de 1955, cette version 2017 arbore un cadran argenté à la surface finement poudrée cerclée, en périphérie extérieure, d'une minuterie rythmée d'index points luminescents - avec deux points à midi, comme sur le modèle d'origine.
Les aiguilles des heures et minutes étant également luminescentes, l'Ingenieur 3817 offre une lisibilité nocturne d'excellente qualité.

La comparaison avec le modèle de 1955 s'arrête cependant ici, ce calendrier perpétuel d'IWC affichant un cadran vraiment moderne.

On y découvre tout d'abord des aiguilles et des index en appliques noircis dont la surface semble laquée.
C'est d'ailleurs cette même couleur noire qu'utilise IWC pour tous les marquages et graduations de cette montre, proposant ainsi un excellent contraste avec la surface argentée du cadran et des tonalités à la fois sobres, masculines et très élégantes.

 

Une montre technique servie par une esthétique soignée

Comme son nom l'indique partiellement, l'Ingenieur Calendrier Perpétuel Digital Date et Mois propose l'affichage d'un grand nombre d'indications.
Il ne s'agit en l'occurrence pas d'une combinaison de complications inédite chez IWC puisque l'Ingenieur réf. IW379201 de 2013 ou l'Aquatimer réf. IW379401 de 2014 la proposaient déjà.

On y retrouve tout d'abord un chronographe agrémenté d'une fonction flyback, le déclenchement des différentes étapes étant franc mais agréable.

C'est côté visage que réside sans nul doute le deuxième atout de cette montre automatique ultra haut de gamme : look technique un brin vintage mais incontestablement contemporain et masculin et bénéficiant d'une excellente lisibilité.

Au service de cette fonction ?
Un compteur unique à 12h équipé de deux aiguilles, l'une totalisant les minutes chronométrées et l'autre les heures - un classique chez IWC désormais.

On y retrouve également un calendrier perpétuel avec affichage de la date et du mois grâce à des chiffres de grande taille (et non par le biais d'aiguilles comme c'est en général le cas sur un QP, spécificité qui vaut à cette IWC la présence du terme digital dans son nom) ainsi qu'un indicateur d'années bissextiles, ces dernières étant désignées par la lettre L (pour leap year).

C'est d'ailleurs ici que réside notre seul véritable regret concernant cette Ingenieur Calendrier Perpétuel Digital Date et Mois : l'absence d'affichage de l'année en cours sur 4 chiffres, comme sait le faire IWC - voir notamment notre article IWC Portugaise Quantième Perpétuel 5034 - revue, photos et prix.

Alors que cette Portugaise, au design très classique, est entraînée par le calibre IWC 52615, cette toute nouvelle Ingenieur embarque quant à elle le calibre 89801.

Totalisant 474 composants et bénéficiant d'un remontage automatique à doubles cliquets particulièrement efficace, il délivre une confortable réserve de marche de 68h et propose une très belle décoration visible au travers du fond saphir de la montre.

Mais surtout, ce calibre de manufacture a été conçu pour vous permettre de procéder aux différents réglages de votre IWC directement via la couronne de remontoir (dont on se réjouit de la savoir vissée) et non par l'intermédiaire de correcteurs, l'ensemble permettant au modèle d'afficher une étanchéité très rassurante de 120m !

Totalisant 474 composants et bénéficiant d'un remontage automatique à doubles cliquets particulièrement efficace, le calibre 89801 qui l'anime délivre une confortable réserve de marche de 68h et propose une très belle décoration visible au travers du fond saphir de la montre - avec notamment une splendide masse oscillante en or gravée.

Tirée au premier cran, la couronne permet de régler la date et au second l'heure.
Revers de la médaille, le réglage du mois se fait obligatoirement par l'intermédiaire de celui de la date, nécessitant dans certains cas un peu / beaucoup de patience et de nombreux tours de couronnes.

C'est d'ailleurs la raison pour laquelle il est vivement recommandé d'acquérir en parallèle de cette Ingenieur Calendrier Perpétuel Digital Date et Mois un watch winder / remontoir pour éviter à votre IWC de s'arrêter pendant votre semaine de plongée sous-marine annuelle aux Maldives.

Enfin, deux "petits" points à retenir :
- ne procédez jamais à la correction du calendrier entre 20h et 2h du matin au risque d'en endommager le mécanisme - c'est ce que les amateurs désignent par zone de la mort ;
- s'il vous arrive par mégarde d'aller au-delà de la date du jour, impossible de revenir en arrière. Dans ce cas, soit vous tirez la couronne de remontoir pour stopper la montre et attendez que le jour réel corresponde à celui indiqué par la montre. Soit, s'il la date est trop éloignée, vous retournez chez votre AD IWC pour la faire régler.

 

Conclusion

Avec cette toute nouvelle Ingenieur Calendrier Perpétuel Digital Date et Mois que vous trouverez en boutique à compter du mois de septembre prochain, IWC nous livre une belle démonstration de ses divers savoir-faire.
Bénéficiant d'une exécution admirable et d'un design élégant, technique et moderne, ce chronographe flyback avec quantième perpétuel est une pièce à la fois sportive et habillée dotée d'une personnalité masculine affirmée.
Avis aux amateurs : il s'agit d'une édition limitée à 100 exemplaires pour le monde !

Les +
  • un design à la fois sportif et élégant, classique et moderne
  • une exécution de toute beauté et une luxueuse finition
  • un somptueux cadran, lumineux et masculin
  • un réglage des fonctions qui se pilote depuis la couronne de remontoir
  • une couronne de remontoir vissée permettant une étanchéité à 120m
  • un très joli verre saphir bombé
  • une excellente lisibilité de jour comme de nuit
Les -
  • un modèle volumineux, en particulier en termes d'épaisseur, même s'il demeure d'un grand confort
  • une montre qu'il est préférable de ne pas laisser à l'arrêt trop longtemps au risque de devoir effectuer un nombre de tours de couronne fastidieux
  • l'absence d'affichage de l'année en cours sur 4 chiffres
Informations complémentaires
  • éditée à 100 exemplaires, cette nouvelle Ingenieur sera disponible chez les revendeurs agréés IWC à compter de septembre 2017
  • poignet du rédacteur / testeur = 17,5 cm
Diaporama
21 Photos pour voir cette montre sous toutes les coutures
Cliquez sur une Photo pour ouvrir le diaporama.
  • IWC Ingenieur Calendrier Perpétuel Digital Date et Mois réf. 3817 - revue, avis, photos Live, prix
  • IWC Ingenieur de 1955 - 1ère montre Ingenieur
  • IWC Ingenieur de 1976 dessinée par Gerald Genta
  • IWC Ingenieur Quantième Perpétuel Digital Date et Mois réf. 3817 - revue, avis, photos exclusives, prix de vente
  • Lisibilité nocturne - IWC Ingenieur Calendrier Perpétuel Digital Date et Mois réf. 3817
  • IWC Ingenieur QP Digital Date et Mois réf. 3817 - revue, avis, photos Live, prix, disponibilité
  • Chronographe IWC Ingenieur Calendrier Perpétuel Digital Date et Mois réf. 3817 - revue, avis, photos Live, prix
  • IWC Ingenieur Calendrier Perpétuel Digital Date et Mois réf. 3817 (vue de profil) - avis, photos Live, prix
  • IWC Ingenieur Calendrier Perpétuel Digital Date et Mois réf. 3817 (or rouge, cadran argenté) - avis, photos Live, prix
  • Chronographe concentrique - IWC Ingenieur QP Digital Date et Mois réf. 3817
  • Affichage de la date - IWC Ingenieur QP Digital Date et Mois réf. 3817 (nouveauté septembre 2017)
  • Affichage des années bissextiles - IWC Ingenieur QP Digital Date et Mois réf. 3817
  • Affichage du mois - IWC Ingenieur QP Digital Date et Mois réf. 3817 (nouveauté septembre 2017)
  • Montre de luxe Homme en or - IWC Ingenieur QP Digital Date et Mois réf. 3817 (nouveauté septembre 2017)
  • Bracelet alligator IWC - IWC Ingenieur QP Digital Date et Mois réf. 3817 (nouveauté 2017)
  • Boucle ardillon en or rouge IWC - IWC Ingenieur QP Digital Date et Mois réf. 3817 (nouveauté 2017)
  • IWC Ingenieur QP Digital Date et Mois réf. 3817 vu de dos - mouvement automatique
  • Masse oscillante du Calibre manufacture IWC 89801 - IWC Ingenieur QP 3817
  • Calibre manufacture IWC 89801 - IWC Ingenieur QP 3817
  • Calibre manufacture IWC 89801 - IWC Ingenieur QP 3817 (détail)
  • Montre de sport chic pour Homme - IWC Ingenieur Calendrier Perpétuel Digital Date et Mois réf. 3817

Données constructeur

Marque IWC
Modèle Ingenieur Calendrier Perpétuel Digital Date et Mois
Référence constructeur IW381701
Boîtier (matière) Or rouge 18 ct
Diamètre boîtier (hors couronne) 45 mm
Diamètre boîtier (avec couronne) 48,87 mm
Mouvement Automatique
Calibre Cal. IWC 89801
Base calibre Manufacture (base Cal. IWC 89800)
Fonctions Seconde
Minute
Heure
Flyback
Chronographe
Calendrier perpétuel (date, mois, années bissextiles)
Verre Saphir bombé antireflets double face
Capacité de la réserve de marche 68h
Fond transparent OUI
Entre-cornes 22 mm
Longueur corne à corne 53,38 mm
Hauteur boîtier 17,56 mm
Etanchéité 120 m
Bracelet (matière) Alligator
Boucle (type) Ardillon
Boucle (matière) Or rouge 18 ct
Poids total 173 grammes
Prix public conseillé en France au 28/06/2017 51,400.00 € calc

L'avis de la rédaction 81.5/100

Confort / Agrément (/15) 13
détail Mouvement (/20) 15
Optimisation / Décoration du mouvement (/5) 4
Agrément de manipulation et de réglage (/5) 4
Contrôle du mouvement par la Manufacture / distinctions diverses (/3) 1
Capacité de la réserve de marche (/2) 1.5
Complications (/5) 4.5
détail Finitions (/20) 20
Finitions cadran (/6) 6
Finitions boîtier (/6) 6
Qualité du travail de déco° / gravure du fond de boîte (/2) 2
Qualité du verre (/4) 4
Finitions de la boucle (interne et externe) (/2) 2
détail Fonctionnalité (/20) 16.5
Lisibilité diurne (/5) 5
Lisibilité nocturne (/4) 3.5
Etanchéité (/3) 1
Facilité de réglage et de changement du bracelet (/4) 3
Sécurité / solidité de la boucle (/4) 4
détail Bonus (/10) 4
Série limitée (/3) 2
Montre fournie avec plusieurs bracelets (/2) 0
Qualité de la boîte et de la sur-boîte (/1) 1
Portabilité avec manches de chemise fermées (/2) 0
Présence de "goodies" (/1) 0
Intelligibilité du booklet (/1) 1
Rapport qualité / prix (/15) 13
Pour quelles occasions ? Quand la porter ?
Au volant d'une élégante automobile de collection !

Note des internautes 94/100

Confort / Agrément (/15) 15
Mouvement (/20) 18
Finitions (/20) 20.5
Fonctionnalité (/20) 20
Bonus (/10) 8
Rapport qualité / prix (/15) 14
Noter cette montre
  • Commentaires 4

    Posté par :
    hsarazin

    L'aperçu sur le centre des disques de date et mois, situés sous le cadran principal, est juste indigne d'une montre à 50 k€. De toute façon, dans cette gamme de prix IWC n'a jamais eu et n'aura jamais sa place. Et le comble sur ce modèle, c'est que la marque a réussi à rater ce qu'elle fait d'habitude le mieux : le cadran.

    Posté par :
    The Jeff

    Creer 2 cadrans ronds pour abriter un affichage digital des quantieme et mois n'a reellement aucun sens... Ils ont reussi a changer l'affichage d'un QP pour le rendre plus lisible mais ils creent ces 2 faux compteurs par dessus... Pourquoi ne pas avoir chercher a faire un cadran plus en phase avec l'affichage...?? Decidemment, IWC se perd completement... pourquoi nommer cette montre Ingenieur alors qu'elle n'en reprend aucun code ?

    Posté par :
    Jack

    Très belle en effet. Superb cadran.

    Posté par :
    Bibi

    Sympa cette IWC !