Girard-Perregaux Laureato 38mm (SIHH 2017)

Par Pierre Gisclard, le 17 mai 2017
Girard-Perregaux Laureato 38 mm : avis, prix et photos exclusives
Girard-Perregaux Laureato 38 mm : avis, prix et photos exclusives
Diaporama
En 1975, Girard-Perregaux lançait la Laureato - une montre sport chic déclinée depuis en de multiples versions mais dont la manufacture vient de nous livrer, lors du SIHH, une édition très séduisante.
Montre de sport chic - Girard-Perregaux Laureato 38mm cadran bleu : revue, avis, photos exclusives et prix de cette élégante montre automatique polyvalente.
L'avis de la rédaction
78.5/100
Note des internautes
89/100

   Sélection Guide d'achat Noël 2017    
Voir notre Dossier Quelle montre acheter pour Noël ? Nos recos 2017 

Pensez également à nous suivre sur Instagram

 

1975 : Girard-Perregaux lance la Laureato

Les années 70 sont marquées par l'arrivée sur le marché d'un tout nouveau type de montres : la montre sport chic.
Audemars Piguet sort sa légendaire Royal Oak, Patek Philippe son incontournable Nautilus, IWC sa technique Ingenieur SL Jumbo ou encore Rolex son OysterQuartz aujourd'hui disparue.

C'est également le cas de Girard-Perregaux qui dévoile, en 1975, son modèle Laureato.
A la différence des modèles précités, la Laureato embarque à sa naissance un mouvement à quartz - le calibre de manufacture portant référence 705, Girard-Perregaux faisant figure de pionnier helvétique en la matière.

1975 : Girard-Perregaux présente sa première montre de sport chic, la Laureato. Patek Philippe puis Rolex suivront la tendance avec respectivement la Nautilus et l'OysterQuartz. Ci-dessus la première Laureato, motorisée à l'origine avec un mouvement à quartz.

Le site de la maison nous informe que "La Laureato doit son nom à ses premières versions chronométriques certifiées".
Une version peut-être quelque peu allégée dans la mesure où d'autres sources - mais il s'agit du Web donc prudence !- indiquent que son nom aurait été suggéré par un importateur italien en référence au film The Graduate (Il Lauretao en italien), avec Dustin Hoffman - une montre certifiée chronomètre méritant assurément, quelle que soit l'origine de son nom, le titre de diplomée.

La Laureato va évoluer au fil des années : changement de diamètre, accueil de complications, modifications du bracelet...
Ce n'est pourtant qu'en 1995 que Girard-Perregaux équipe pour la première fois son modèle d'un mouvement mécanique - le calibre de manufacture 3100.

Comme beaucoup de maisons horlogères ces dernières années, Girard-Perregaux, profitant de ses 225 ans, procédait à un retour aux sources.

En effet, surtout célèbre pour ses pièces de Haute Horlogerie illustrées par l'impressionnante collection Bridges, la manufacture proposait en 2016 une édition commémorative de la Lauretao, limitée à 225 exemplaires, habillée d'un cadran bleu ou d'un cadran argenté et dotée d'un boîtier acier de 41mm de diamètre.

Le succès - d'estime au moins, à défaut de connaître les chiffres secrets des ventes Girard-Perregaux - étant au rendez-vous, la maison a choisi la collection Laureato comme porte-étendard du dernier SIHH qu'elle a réintégré cette année - profitez-en pour explorer le catalogue et les prix Girard-Perregaux 2017 des montres neuves.

Véritable nouveau pilier de l'offre de la filiale du Groupe Kering, la Laureato, si elle se décline également sur des versions tourbillon, est surtout disponible dans des versions trois aiguilles-date, pour Homme et pour Femmes.
C'est sur la Laureato 38mm acier cadran bleu que nous avons jeté notre dévolu !

 

Girard-Perregaux Laureato 38mm : une vraie montre sport-chic

Dévoilée lors du SIHH 2017, la nouvelle Laureato se décline sur des boîtes allant de 34mm (modèles féminins) à 45mm pour les deux versions tourbillon.

Au format masculin, Girard-Perregaux propose le choix entre 38mm et 42mm - une histoire de goût, de ressenti et de taille de poignet, sachant qu'en 38mm, la Laureato conviendra autant à une femme qu'à un homme.

Comme beaucoup de maisons horlogères ces dernières années, Girard-Perregaux a procédé à un retour aux sources en présentant en 2016 une série limitée de la Laureato. Un an plus tard et forte du succès rencontré par cette pièce commémorative, la Laureato devient l'un des piliers du catalogue. Ci-dessus la version 38mm dévoilée au SIHH 2017.

Le choix entre les deux tailles ne pourra d'ailleurs se faire qu'en passant les modèles au poignet en boutique.
Il convient simplement de noter qu'en 38mm, cette montre sport-chic joue davantage sur le registre montre classique quand la version 42mm accentue quelque peu son côté sportif.

Quelle qu'en soit la taille, les attributs de la Laureato (à l'exception du mouvement) sont indentiques.

Vous retrouverez ainsi sur le modèle testé un boîtier acier au dessin caractéristique : une forme tonneau que Girard-Perregaux nous livre en une version brossée et une fine bague poli-miroir sur laquelle vient se poser une lunette octogonale également brossée.

L'inspiration des années 70 est bien là, avec Gerald Genta, designer de la Royak Oak, en première ligne.

Rappelons d'ailleurs, histoire de dissiper les éventuels malentendus et de faire taire les mauvaises langues, que si AP sort son modèle en 1972 et Girard-Perregaux sa Laureato en 1975, les Nautilus et OysterQuartz n'apparaissent respectivement qu'en 1976 et 1977...

Le soin porté à l'exécution de la boîte de la Laureato est impeccable, le côté anguleux du boîtier - et du modèle dans son ensemble, bracelet inclus - étant contrebalancé par la présence de fins chanfreins poli-miroir qui viennent à la fois en adoucir avec efficacité le toucher et en renforcer le côté luxueux - sans être pour autant ostentatoire.

Le soin porté à l'exécution de la boîte de la Laureato est impeccable, le côté anguleux du boîtier - et du modèle dans son ensemble, bracelet inclus - étant contrebalancé par la présence de fins chanfreins poli-miroir qui viennent à la fois en adoucir avec efficacité le toucher et en accentuer le côté luxueux.

Ses mensurations sont par ailleurs parfaites dans cette version (réf. 81005-11-431-11A) grâce à une épaisseur (vérifiée) de 10,15mm pour 38mm de diamètre.

Girard-Perregaux reste par ailleurs fidèle à la Laureato d'origine en parant cette version SIHH 2017 d'un bracelet acier intégré - sachant que le modèle est également disponible sur bracelet alligator.
Affichant des finitions cohérentes avec celles de la boîte - maillon en forme de H brossé avec maillon central poli-miroir -, il permet à la Laureato d'offrir un excellent confort de porté au quotidien.

A noter que les maillons et demi-maillons qui se trouvent à proximité de la boucle papillon sont fixés par de petites tiges vissées qui vous permettront sans problème d'adapter la longueur du bracelet vous-même en cas de soudaine surcharge pondérale - ou de variation brutale du thermomètre.

Avec son bracelet acier, sa lunette octogonale et son étanchéité à 100m, la Laureato peut sans souci se targuer d'être une montre typée sport.
Son côté chic, certes perceptible dans sa qualité de réalisation, est pourtant (et surtout) à rechercher ailleurs...

 

GP Laureato 38mm : élégance et efficacité

C'est incontestablement de son visage que la Laureato tire son élégance.

Girard-Perregaux pare en effet son modèle d'un cadran dont la surface est décorée d'un motif Clou de Paris.

Girard-Perregaux pare sa nouvelle Laureato (en 38 comme en 42mm) d'un magnifique cadran dont la surface est décorée d'un motif Clou de Paris. Dans cette version bleu, il en résulte un cadran dont la couleur oscille entre un bleu lumineux et un bleu nuit, en fonction de l'inclinaison de la montre et de la luminosité ambiante.

Dans cette version bleu, il en résulte un cadran dont la couleur oscille entre un bleu lumineux et un bleu nuit, en fonction de l'inclinaison de la montre et de la luminosité ambiante.

Celui-ci est ponctué d'index en appliques qui semblent flotter au dessus du cadran - un effet d'optique que l'on doit aux minis pyramides du motif Clou de Paris dont il est orné.

Reprenant exactement la forme des index, les aiguilles des heures et minutes, de forme bâton et à l'extrémité pointue, accueillent, à l'instar desdits index, un trait de matière lumisnescente.

Enfin, Girard-Perregaux a le bon goût de proposer un disque de date de couleur bleu qui vient parfaitement s'intégrer à l'ensemble.

Avec juste ce qu'il faut de littérature - il n'en faudrait pas davantage -, une discrète minuterie et les initiales GP à 12h, la maison nous sert un somptueux cadran.

Véritable spectacle à lui seul, il parvient à associer une esthétique flatteuse à une efficacité redoutable.
En effet, de jour comme de nuit - et ce, malgré la finesse du Super-LumiNova -, cette Laureato demeure parfaitement lisible.

C'est d'ailleurs sans doute là que réside la grande force de cette Laureato : à la fois élégante et fonctionnelle, elle offre une formidable polyvalence qui vous permettra de la porter en toutes circonstances et tous les jours de l'année, que vous soyez en rendez-vous professionnel ou en maillot de bain au bord de la piscine.

C'est d'ailleurs sans doute là que réside la grande force de cette montre automatique.

A la fois élégante et fonctionnelle, elle offre une formidable polyvalence - qui est l'essence même d'une montre sport-chic bien pensée - qui vous permettra de la porter en toutes circonstances et tous les jours de l'année, que vous soyez en rendez-vous professionnel ou en maillot de bain au bord de la piscine.

Concession aux temps modernes et à la mode des montres avec vue sur le mouvement, Girard-Perregaux équipe le fond de boîte de la Laureato 38mm d'une glace saphir offrant une vue sur le calibre GP03300-0132 basé sur le GP03300, fiabilisé par de longues années de service puisqu'il fait son apparition dès 1996.

Ce mouvement éprouvé, conçu et produit en interne et totalisant 218 composants, nous propose une esthétique agréable à l'œil (Côtes de Genève, soleillage, gravures et anglage) et une classique réserve de marche de 46h.
A noter - bien que ce soit tout à fait anecdotique -, si vous hésitez entre 38 et 42mm : cette dernière version, également motorisée par un calibre maison - le GP01800-0012 - dispose d'une réserve de marche de 54h.

 

Conclusion

L'intérêt d'une montre sport-chic réside dans sa polyvalence et, en conséquence, dans le fait qu'elle peut être la seule et unique montre que vous possédez.
En dévoilant cette nouvelle Laureato 38mm, Girard-Perregaux remplit parfaitement sa mission.
Conçue pour être portée tous les jours et en tous lieux, élégante sans être ostentatoire et fonctionnelle, cette GP est une vraie réussite dont le design a été pensé pour traverser les années - ce qu'il fait déjà depuis 1975 !
Son magnifique cadran constitue d'ailleurs à lui seul une excellente raison de l'acquérir.
Quant à son prix, il positionne la Laureato 38mm parmi les meilleurs rapports qualité / prix de sa catégorie.
Il ne vous reste plus qu'à choisir votre modèle !

Les +
  • une montre sport chic très réussie
  • un somptueux cadran
  • une lisibilité impeccable, de jour comme de nuit
  • une polyvalence totale - sauf à ce que vous soyez un professionnel de la varappe !
  • un mouvement in house éprouvé
  • une étanchéité à 100m
  • le choix de tailles de boîte, de couleurs de cadran et de types de bracelet
  • un modèle que vous pourrez prêter à votre femme
Les -
  • les maillons centraux du bracelet sensibles aux aléas (micro rayures) de la vie quotidienne
  • un modèle que pourra vous emprunter votre femme
Informations complémentaires
  • Girard-Perregaux décline la Laureato cadran bleu en 4 versions pour Hommes : 38 et 42mm, bracelet acier ou alligator - il est vivement conseillé de vous rendre en boutique pour faire des essais, la version 38mm sur bracelet alligator pouvant visuellement paraître plus petite que sur bracelet acier
  • poignet du rédacteur / testeur = 17,5 cm
Diaporama
18 Photos pour voir cette montre sous toutes les coutures
Cliquez sur une Photo pour ouvrir le diaporama.
  • Girard-Perregaux Laureato 38 mm : avis, prix et photos exclusives
  • Girard-Perregaux Laureato 38 mm cadran bleu : avis, prix et photos Live (SIHH 2017)
  • Montre sport chic Girard-Perregaux Laureato 38 mm cadran bleu : avis, prix et photos exclusives
  • Lisibilité nocturne - Girard-Perregaux Laureato 38 mm cadran bleu : avis, prix et photos Live
  • Girard-Perregaux Laureato 38 mm (au poignet) : revue, prix et photos live
  • Montre élégante pour Homme - Girard-Perregaux Laureato 38 mm : avis, prix et photos exclusives
  • Girard-Perregaux Laureato 38 mm - cadran bleu Clou de Paris
  • Montre de luxe Homme - Girard-Perregaux Laureato 38 mm - notre avis
  • Girard-Perregaux Laureato 38 mm - un somptueux cadran Clou de Paris
  • Girard-Perregaux Laureato 38 mm cadran bleu - un somptueux cadran Clou de Paris
  • Girard-Perregaux Laureato 38 mm cadran bleu et bracelet acier (SIHH 2017)
  • Girard-Perregaux Laureato 38 mm - vue du bracelet acier (SIHH 2017)
  • Montre automatique de luxe - Girard-Perregaux Laureato 38 mm
  • Girard-Perregaux Laureato 38 mm - vue du mouvement manufacture
  • Montre polyvalente pour Homme - Girard-Perregaux Laureato 38 mm
  • Girard-Perregaux Laureato 42 mm cadran gris - avis
  • Girard-Perregaux Laureato 42 mm cadran argenté - avis, photos Live
  • SIHH 2017 : GP dévoile de nouvelles Laureato - notre avis

Données constructeur

Marque Girard-Perregaux
Modèle Laureato 38 mm
Référence constructeur 81005-11-431-11A
Boîtier (matière) Acier
Diamètre boîtier (hors couronne) 38 mm
Diamètre boîtier (avec couronne) 40,95 mm
Mouvement Automatique
Calibre Calibre GP03300-0132
Base calibre GP03300 (manufacture)
Fonctions Seconde
Minute
Heure
Date
Verre Saphir antireflets 1 face
Capacité de la réserve de marche 46h
Fond transparent OUI
Entre-cornes NA
Longueur corne à corne 44,35 mm
Hauteur boîtier 10,15 mm
Etanchéité 100 m
Bracelet (matière) Acier
Boucle (type) Papillon
Boucle (matière) Acier
Poids total 105 grammes
Prix public conseillé en France au 17/05/2017 10,600.00 € calc

L'avis de la rédaction 78.5/100

Confort / Agrément (/15) 15
détail Mouvement (/20) 10.5
Optimisation / Décoration du mouvement (/5) 3
Agrément de manipulation et de réglage (/5) 5
Contrôle du mouvement par la Manufacture / distinctions diverses (/3) 1
Capacité de la réserve de marche (/2) 1
Complications (/5) 0.5
détail Finitions (/20) 17
Finitions cadran (/6) 5.5
Finitions boîtier (/6) 5
Qualité du travail de déco° / gravure du fond de boîte (/2) 1.5
Qualité du verre (/4) 3
Finitions de la boucle (interne et externe) (/2) 2
détail Fonctionnalité (/20) 17
Lisibilité diurne (/5) 5
Lisibilité nocturne (/4) 4
Etanchéité (/3) 1
Facilité de réglage et de changement du bracelet (/4) 3
Sécurité / solidité de la boucle (/4) 4
détail Bonus (/10) 4
Série limitée (/3) 0
Montre fournie avec plusieurs bracelets (/2) 0
Qualité de la boîte et de la sur-boîte (/1) 1
Portabilité avec manches de chemise fermées (/2) 2
Présence de "goodies" (/1) 0
Intelligibilité du booklet (/1) 1
Rapport qualité / prix (/15) 15
Pour quelles occasions ? Quand la porter ?
A chaque moment !

Note des internautes 89/100

Confort / Agrément (/15) 15
Mouvement (/20) 16.5
Finitions (/20) 18
Fonctionnalité (/20) 19.5
Bonus (/10) 7
Rapport qualité / prix (/15) 15
Noter cette montre
  • Commentaires 1

    Posté par :
    Jacques

    Très sympa ! Merci pour le découverte