Espace F.P. Journe

F.P. Journe

F.P. Journe – Invenit et Fecit

 

L’ascension de F.P. Journe

Passionné par l’univers des garde-temps, François-Paul Journe entame sa formation de Maître Horloger dès l’âge de quatorze ans.
Initié au sein de l’Ecole d’horlogerie de Marseille, il découvre les facettes du monde horloger et explore peu à peu l’histoire de ses précurseurs.
Eveillant chez lui une vive curiosité, le monde de l’horlogerie l’incite à poursuivre sa vocation dans l’atelier de son oncle à Paris en 1977.
C’est aux côtés de ce restaurateur d’horlogerie ancienne que François-Paul Journe retracera le cheminement scientifique et culturel des grands maîtres horlogers, à l’instar d’Antide Janvier ou Abraham-Louis Breguet.

Explorant les cœurs mécaniques de pièces de collection, sa fascination pour l’âge d’or de la mesure du temps le pousse à créer ses propres pièces.
Ainsi, dans sa vingtième année, François-Paul Journe s’attelle à la construction de sa première montre de poche à tourbillon qu’il achèvera en 1982.

Fort de son savoir-faire, il ouvre en 1985 son propre atelier rue de Verneuil.
Il dispose très vite d’une clientèle de qualité qui lui commande des pièces d’exception.

Dévouant son temps à sa passion pour la recherche et l’innovation technique, il met au point en 1986 un chronomètre automatique en montre de poche, pourvu d’un calendrier perpétuel rétrograde, à équation du temps et doté d’une remontoir d’égalité de cinq secondes.

Ses efforts sont vite récompensés lorsque les grandes marques du monde horloger font appel à son talent.
De fait, il met au point pendules sympathiques, pendules mystérieuses et autres pièces uniques, comme le planétaire pour Aspsrey en 1979.

François-Paul Journe se voit gratifié des plus grands prix de la mesure du temps.
Il devient le lauréat de la Fondation de la Vocation Bleustein Blanchet en 1987.
Deux ans plus tard, la Convention des Horlogers de Madrid lui décerne le Balancier d’Or.

En 1989, afin de répondre à une demande toujours plus croissante, il fonde en Suisse sa manufacture afin de concevoir des mouvements destinés aux grands noms de l’horlogerie.
Il met alors à disposition de l’industrie ses compétences techniques et créatives.

Il est, en 1994, gratifié par le prix Gaïa du Meilleur Horloger par l’Institut de l’Homme et du temps.

Désireux d’offrir ses services à un public plus large, François-Paul Journe expose sur le stand de l’AHCI à Bâle, son Tourbillon Souverain à force constante, sous le label F.P. Journe-Invenit et Fecit.

F.P. Journe se distingue aujourd’hui comme étant l’unique manufacture horlogère indépendante, ayant à sa tête un Maître Horloger.
Il se démarque en produisant tous ses mouvements en or rose 18 ct.
Chacun de ses calibres est entièrement conçu au cœur de Genève, dans la manufacture.
L’indépendance et la liberté de création sont les maîtres-mots de la marque.
L’inscription Invenit et Fecit désignait d’ailleurs au XVIIème siècle la marque apposée par l’Académie Royale des Sciences lorsqu’elle considérait certains modèles de montres comme étant originaux.

F.P. Journe s’est vu décerner de nombreux prix, tels que la Montre de l’Année au Japon lors des années 2003, 2004 et 2006 et en Chine en 2008 et 2010.

 

F.P. Journe à travers deux collections

- La Collection Souveraine se compose de montres bracelets très précises à remontage manuel. Leurs mécanismes sont pourvus de hautes complications horlogères innovantes.

- La Collection Octa est une ligne de montres bracelets mécaniques à remontage automatique. Ces montres disposent d’une réserve de marche d’une durée de plus de cinq jours.

 

Cette page a été réalisée à partir des informations fournies par la manufacture et disponibles sur son site Internet.

Montre FP Journe Chronomètre Bleu
Par Paul Ragiac, le 19 janvier 2012
L'avis de la rédaction
78/100
Note des internautes
83/100

TWO vous présente une F.P. Journe qui diffère esthétiquement des créations habituelles de la marque. Une montre habillée de tantale et dotée d'un hypnotique cadran : le Chronomètre Bleu. Revue.

Prix France au 19 janvier 2012 :
18,300.00 €
Chronomètre Souverain
Par Ed Lépicier, le 13 mai 2010
L'avis de la rédaction
79/100
Note des internautes
81/100

300 ans d'horlogerie et de chronométrie à votre poignet, la folie raisonnée de François Paul Journe. Dans la famille Souverain, je demande le Chronomètre, Grand prix de l'Horlogerie de Genève en 2005. 

Prix France au 13 mai 2010 :
24,480.00 €
Montres habillées : notre sélection
Par The Watch Observer, le 1 novembre 2012

Élégantes, les montres habillées sont là pour vous accompagner dans votre vie quotidienne voire professionnelle et parfois mondaine. Découvrez notre sélection de 20 montres testées par la rédaction.

Livre Montres Rares (Paul Miquel) - prix, où l'acheter, contenu, photos... Rolex, Audemars Piguet, Patek, Omega...
Par Pierre Gisclard, le 16 décembre 2016

Et si vous (vous) offriez un bel ouvrage pour Noël ? Paul Miquel, journaliste horloger et collectionneur de montres, vient d'éditer 'Montres Rares' - un très beau livre richement illustré pour rêver.

Salon Belles Montres - Catherine Faust-Tobiasse et Alain Faust
Par The Watch Observer, le 27 juin 2013

Le Salon Belles Montres, créé par Catherine Faust-Tobiasse et Alain Faust en 2007, vient d'être racheté par la maison mère du magazine Le Point, Le Point Communication - groupe Kering et ex PPR.

Salon Belles Montres - 5ème édition
Par The Watch Observer, le 15 novembre 2012

Le Salon Belles Montres ouvre ses portes pour la 6è année consécutive au Carrousel du Louvre. Rendez-vous devenu incontournable, il constitue une occasion unique de rencontrer 60 marques de montres.