Eterna Vaughan Big Date

Par Frédéric Duplantier, le 24 octobre 2011
Vaughan Big Date
Vaughan Big Date
Diaporama
Parmi les nombreuses pièces néo-vintage qui sortent actuellement, nous nous penchons aujourd'hui sur l'Eterna Vaughan Big Date. Une montre à la fois classique et élégante. TWO l'a testée pour vous.
Exclusivité ! Découvrez l'Essai de la Vaughan Big Date. Caractéristiques techniques, Photos, notes de la rédaction et prix du neuf.
L'avis de la rédaction
70/100
Note des internautes
80/100

Une silhouette tout en finesse et en courbes

Si Eterna produit depuis de nombreuses années des montres sportives comme la mythique Super KonTiki récemment rééditée, la marque s'est toujours en parallèle distinguée par des modèles dits "habillés".
La Vaughan Big Date s'inscrit dans cette parfaite lignée avec une silhouette tout en finesse et en courbes.

Ainsi, la lunette polie et incurvée prolonge les flancs arrondis de la boîte.
Les cornes s'inscrivent dans la continuité de ce profil en descendant plus bas que le fond de boîte. Elles permettent ainsi confort et bonne tenue au poignet, malgré un diamètre relativement important pour une montre habillée.

Sur cette Eterna, vous ne trouverez pas d'angles marqués, rien que des courbes.
L'extrémité des cornes en est d'ailleurs une bonne illustration.

Ce choix esthétique donne une grande douceur à l'ensemble de la montre.

Testée sur bracelet acier et sur bracelet alligator, c'est clairement cette seconde configuration (objet du présent Essai) qui emporte notre préférence, tant d'un point de vue esthétique que d'un point de vue confort de porté.
Le bracelet cuir permet en effet une belle mise en valeur du cadran (nous y reviendrons) tout en allégeant l'ensemble (56 grammes de moins pour la version sur cuir).

 

Vaughan Big Date : une montre harmonieuse

Un examen attentif prouve que les détails ont été mûrement réfléchis afin de proposer à l'amateur une montre cohérente et harmonieuse.

Les aiguilles dauphines simplement facettées épousent la courbure du cadran, tout comme la seconde centrale.

 

Ainsi, la couronne, frappée du logo Eterna symbolisant un roulement à billes, permet une bonne préhension grâce à son rainurage.

Comme elle est légèrement encastrée dans la carrure arrondie, elle se retrouve juste au rebord de la lunette : l'ensemble est discret, sécurisé et visuellement réussi, conjuguant côté pratique et esthétique.

Le cadran qui oscille entre le noir et l'anthracite est mat.
Pourtant, il attrape paradoxalement la lumière en raison de sa forme incurvée vers sa circonférence.

 

Les index appliqués en acier en forme de pointe de flèche, facettés et rainurés, captent efficacement la lumière – et le regard.
L'index à midi, par sa taille plus importante, équilibre discrètement l'ensemble, apportant une légère tonalité de style Art déco à cette Eterna.

Les aiguilles dauphines simplement facettées, s'allongent avec précision jusqu'à la graduation des heures et des minutes, épousant la courbure du cadran, tout comme la seconde centrale.

Enfin, pour notre bonheur, la littérature est réduite au minimum.

Malgré le festival de jeux de lumières créé par toutes les courbes qui se répondent – et qui compliquent la tâche du photographe (NDLR), vous ne pâtirez d'aucun reflet gênant qui viendrait perturber la lisibilité de l'ensemble.
Au contraire, ces éléments sobres et élégants permettent une excellente lecture de l'heure.

 

Un affichage spécifique de la date

Passons maintenant à la grande date, qui a donné son nom à ce modèle.

Une silhouette tout en finesse et en courbes : sur cette Eterna, vous ne trouverez en effet pas d'angles marqués...

Située à 3 heures, de couleur blanche sur fond noir, dans un guichet qui comporte un léger biseau couleur acier, elle se présente sans ostentation, à la place traditionnelle de la date sur une montre.

Pourtant, elle possède une spécificité.

La date s'affiche en effet au moyen de deux disques, l'un pour les unités, l'autre pour les dizaines.

Ils sont montés sur roulement à billes avec une denture intégrée : un disque entraîne l'autre.

Leur positionnement est décalé en hauteur en raison de la forme courbe du calibre.

L'utilisation de ces deux disques permet d'insérer une date dont la taille est plus importante que pour un affichage traditionnel.

Elle saute instantanément à minuit.

 


Enfin, les corrections – qui s'effectuent à la couronne, peuvent se faire quelle que soit l'heure.
Plus besoin d'éviter ainsi les dangereux abords de minuit, fatals traditionnellement pour ce type de mécanisme.

 

Côté mouvement : Calibre Eterna 3030

C'est le calibre maison Eterna 3030 qui permet cette complication.
Ce mouvement "in house", pour reprendre le jargon de la profession, fait renouer Eterna avec sa riche histoire horlogère et technologique.

Lors du regroupement des fabricants d'ébauches au sein d'ETA durant la crise qui a frappé l'industrie horlogère suisse avant la seconde guerre mondiale, Eterna avait apporté ses très nombreux mouvements.

Le calibre 3030 permet à Eterna de renouer avec sa riche histoire horlogère et technologique.

Sorti par la suite de ce regroupement "sans ses calibres" – que l'on retrouve aujourd'hui au catalogue ETA, passé depuis aux mains du Swatch Group – et après un bout de chemin avec Porsche Design, Eterna vient de passer sous capitaux chinois.
Mais avec un mouvement qui lui est propre – ce dont l'amateur ne peut que se réjouir !

L'Eterna 3030 est un calibre automatique à réglage fin dont la particularité est d'être en forme de lentille. Son centre (4,36 mm) est en effet plus épais que sa circonférence (1,81 mm).

Le cadran se doit ainsi d'être bombé afin d'épouser la forme convexe du mouvement.

 


Cette forme spécifique induit d'autre part le positionnement des deux disques de date sur deux niveaux, ainsi que nous l'avons vu.

Il utilise pour certains composants des alliages de nickel-phosphore, d'une dureté exceptionnelle.

La denture de la roue d'échappement fait l'objet d'un brevet spécifique lié au maintien de l'huile à ses extrémités.

De dimension moyenne comparé au diamètre de la boîte, le mouvement est maintenu par un cerclage brossé sur lequel est reporté avec bon goût la littérature absente du cadran.

Son rotor est gravé de la mention Eterna Calibre 3030. Il bénéficie d'une finition alternant côtes de Genève et surfaces brossées.
La platine et certains ponts sont perlés, d'autres soleillés. Les vis sont bleuies, y compris la fente.
Ces finitions sont de bonne facture et permettent une vue agréable sur le mouvement.

 

Conclusion

Eterna nous propose avec la Vaughan Big Date une montre classique et élégante qui parvient à mixer avec réussite tradition horlogère et modernité.
Son calibre innovant, muni de sa discrète et efficace complication, la rend encore plus intéressante.
Un retour aux sources de la manufacture qui ne manquera pas de séduire l'amateur éclairé.

 

Les + :

  • une élégance intemporelle
  • une montre polyvalente
  • un calibre innovant

 

Les – :

  • l'affichage de la date entre le 1er et le 10 du mois en 01, 02, 03... – mais c'est subjectif !
  • la configuration sur bracelet acier, moins élégante que sur bracelet alligator – mais c'est également subjectif !

 

Informations complémentaires :

  • l'Eterna Vaughan Big Date est disponible soit sur bracelet alligator (référence : 7630.41.50.1186 / prix public France = 6.960 euros) soit sur bracelet acier (référence : 7630.41.50.1227 / prix public France = 6.960 euros)
  • le prix affiché dans "Données constructeur" est le prix public de la montre en France à la date de publication de l'Essai
  • poignet du rédacteur/testeur = 17,5 cm
Diaporama
16 Photos pour voir cette montre sous toutes les coutures
Cliquez sur une Photo pour ouvrir le diaporama.
  • Vaughan Big Date
  • Vaughan Big Date
  • Vaughan Big Date
  • Vaughan Big Date
  • Vaughan Big Date
  • Vaughan Big Date
  • Vaughan Big Date
  • Vaughan Big Date
  • Vaughan Big Date
  • Vaughan Big Date
  • Vaughan Big Date
  • Vaughan Big Date
  • Vaughan Big Date
  • Vaughan Big Date
  • Vaughan Big Date
  • Vaughan Big Date

Données constructeur

Marque Eterna
Modèle Vaughan Big Date
Référence constructeur 7630.41.50.1186
Boîtier (matière) Acier
Diamètre boîtier (hors couronne) 42 mm
Diamètre boîtier (avec couronne) 44,10 mm
Mouvement Automatique
Calibre Eterna 3030
Base calibre Manufacture
Fonctions Seconde
Minute

Heure
Verre Saphir bombé antireflets double face
Capacité de la réserve de marche 48h
Fond transparent OUI
Entre-cornes 22,01 mm
Longueur corne à corne 49,99 mm
Hauteur boîtier 9,60 mm
Etanchéité 50 m
Bracelet (matière) Alligator
Boucle (type) Ardillon
Boucle (matière) Acier
Poids total 84 grammes
Prix public conseillé en France au 24/10/2011 6,960.00 € calc

L'avis de la rédaction 70/100

Confort / Agrément (/15) 15
détail Mouvement (/20) 11.5
Optimisation / Décoration du mouvement (/5) 3
Agrément de manipulation et de réglage (/5) 4.5
Contrôle du mouvement par la Manufacture / distinctions diverses (/3) 1
Capacité de la réserve de marche (/2) 1
Complications (/5) 2
détail Finitions (/20) 14.5
Finitions cadran (/6) 5
Finitions boîtier (/6) 3.5
Qualité du travail de déco° / gravure du fond de boîte (/2) 1
Qualité du verre (/4) 4
Finitions de la boucle (interne et externe) (/2) 1
détail Fonctionnalité (/20) 12
Lisibilité diurne (/5) 4.5
Lisibilité nocturne (/4) 0
Etanchéité (/3) 0.5
Facilité de réglage et de changement du bracelet (/4) 3
Sécurité / solidité de la boucle (/4) 4
détail Bonus (/10) 4
Série limitée (/3) 0
Montre fournie avec plusieurs bracelets (/2) 0
Qualité de la boîte et de la sur-boîte (/1) 1
Portabilité avec manches de chemise fermées (/2) 2
Présence de "goodies" (/1) 0
Intelligibilité du booklet (/1) 1
Rapport qualité / prix (/15) 13
Pour quelles occasions ? Quand la porter ?
Le jour de votre mariage !

Note des internautes 80/100

Confort / Agrément (/15) 13.5
Mouvement (/20) 16.5
Finitions (/20) 17
Fonctionnalité (/20) 16
Bonus (/10) 6.5
Rapport qualité / prix (/15) 12
Noter cette montre
  • Commentaires 6

    Posté par :
    ArnoPro

    Très jolie pièce. Autant, je trouve la réédition de la Kontiki pas très heureuse et le Pulsomètre très moyen, autant je trouve cette Vaughan d'une élégance et d'un charme incroyables !

    Posté par :
    ninilovni

    Sobre cette Eterna, beaucoup de classe je trouve

    Posté par :
    starfishandcoffee

    Pour l'avoir vu chez un AD parisien le WE dernier, je confirme le choix de la rédaction : elle est bien plus belle sur bracelet cuir que sur bracelet acier !

    Posté par :
    IronWatch

    Magnifique de sobriété et d'élégance ! J'adore ;-)

    Posté par :
    Kiliwatch

    Comme Totopremier : je trouve cette Eterna très réussie - et pourtant, je ne suis pas fan des productions récentes de la marque ! Je la trouve très élégante et simple... Une vraie montre intemporelle !

    Posté par :
    TotoPremier

    J'aime beaucoup son look lorsqu'elle est montée sur alligator. J'aimerais pouvoir l'essayer et jeter un oeil au calibre maison. En tout cas, à 1ère vue, je dis oui !