B.R.M V12-44 Charles Pozzi

Par Frédéric Duplantier, le 31 janvier 2011
V12-44 Charles Pozzi
V12-44 Charles Pozzi
Diaporama
Quand la passion horlogère rejoint celle de l'automobile d'exception, la rencontre s'impose entre Bernard Richards, fondateur de B.R.M, et Charles Pozzi, importateur historique de Ferrari.
Exclusivité ! Découvrez l'Essai de la V12-44 Charles Pozzi. Caractéristiques techniques, Photos, notes de la rédaction et prix du neuf.
L'avis de la rédaction
64/100
Note des internautes
72/100

Une montre très typée course automobile

Tous les codes de la conception automobile tournée vers la performance sont réunis dans cette B.R.M V12-44 Charles Pozzi, série limitée à 16 pièces.
On y retrouve ainsi le boîtier bicolore en acier inox (acinox surfin 18/8) en forme de piston, les poussoirs rappelant les soupapes, le bracelet type rallye... etc.

Dans cette même logique de performance automobile, certaines parties de la montre sont percées pour gagner du poids.

Derrière la course des aiguilles en acier, également percées pour être allégées, le cadran noir est barré verticalement des couleurs du drapeau italien, tranchant ainsi nettement avec la minuterie blanche.
La lunette interne noire est sobrement marquée des indications "Charles Pozzi" et du numéro de série sur 16 exemplaires.

L'ensemble est ensuite équilibré par trois registres (deux compteurs pour le chronographe et un pour la petite seconde) et par les indications des heures (4, 8 et 12) en noir sur un cercle en acier, tels des numéros de voitures de course.
Ainsi dessiné, le cadran de cette B.R.M Charles Pozzi offre une très bonne lisibilité de l'heure.

 

La couronne et les poussoirs du chronographe, très largement dimensionnés, contribuent à cette impression d'efficacité orientée vers l'action.

 

Une conception tournée vers l'action

La couronne et les poussoirs du chronographe, très largement dimensionnés, contribuent à cette impression d'efficacité orientée vers l'action.

Ils s'avèrent de fait d'un usage facile - à tel point que leur manipulation avec des mains gantées ne pose aucun problème.

La pression devra être ferme, presque brutale, pour déclencher le chronométrage : les réactions du mouvement, un Valjoux 7753, rappellent ainsi la fermeté d'un châssis de compétition...

 


Ce calibre automatique, réputé pour sa solidité et sa fiabilité, saura être à la hauteur des efforts et des sollicitations qui seront sans doute son quotidien.

Pourtant, pas besoin de soulever un capot pour le voir à l'oeuvre : il apparaîtra en permanence derrière un fond saphir, dans une apparence que B.R.M a sans doute voulu la plus industrielle possible.

En effet, vous n'y retrouverez pas des travaux de finition propres à la haute industrie horlogère, comme les vis bleuies à la flamme, les décorations type Côtes de Genève, les anglages... etc.
Seul le rotor arbore simplement et fièrement les initiales B.R.M.

 

Une montre volumineuse mais confortable

Les tenants du conformisme horloger qui diront que la large lunette réduit le diamètre du cadran, que les choix esthétiques dans la composition de ce dernier obèrent la bonne lisibilité du chronométrage – en particulier les index 4, 8 et 12 qui recouvrent la minuterie, cette dernière n'étant d'ailleurs pas subdivisée en dessous de la minute – auront raison mais seront hors sujet...

 

Tous les codes de la conception automobile tournée vers la performance sont réunis dans cette B.R.M V12-44 Charles Pozzi, série limitée à 16 pièces.

En effet, voir dans la B.R.M V12-44 Charles Pozzi un simple chronographe serait se méprendre sur la philosophie qui le sous-tend.
Preuve en est, le décompte mécanique a déserté les circuits automobiles depuis longtemps, au profit de l'électronique : la question n'est donc vraiment pas là !

Non, avec cette B.R.M au poignet, vous arborerez un concentré de rêve, celui de la compétition automobile en permanence confronté à l'écoulement du temps, celui qui permet de gagner la course, associé au nom mythique de Ferrari par l'intermédiaire de son concessionnaire de toujours en région parisienne, Charles Pozzi.

 

Cette orientation course, elle se retrouve enfin dans la boucle du bracelet, en forme de pédalier.
Simple, confortable et efficace, elle met en valeur le bracelet cuir noir percé type rallye, rehaussé par les coutures noires et vertes et par le passant rouge.
L'ensemble, quoique volumineux, reste léger et confortable au poignet.

 

Conclusion

B.R.M nous propose ainsi, avec cette V12-44 Charles Pozzi, une montre très évocatrice de l'esprit de la course automobile qui ne laissera personne indifférent.
Dotée d'une forte personnalité, elle saura séduire les amateurs de performance et de vitesse ainsi que les collectionneurs de montres de pilote.

 

Les + :

  • une véritable série limitée (16 exemplaires)
  • une grande puissance d'évocation du mythe automobile

 

Les – :

  • une fonction chronographe, plus ludique qu'utile
  • le fond transparent, pas indispensable sur une telle montre

 

Informations complémentaires :

  • le prix affiché dans "Données constructeur" est le prix public de la montre à la date de publication de l'Essai
  • poignet du rédacteur / testeur = 17,5 cm
Diaporama
12 Photos pour voir cette montre sous toutes les coutures
Cliquez sur une Photo pour ouvrir le diaporama.
  • V12-44 Charles Pozzi
  • V12-44 Charles Pozzi
  • V12-44 Charles Pozzi
  • V12-44 Charles Pozzi
  • V12-44 Charles Pozzi
  • V12-44 Charles Pozzi
  • V12-44 Charles Pozzi
  • V12-44 Charles Pozzi
  • V12-44 Charles Pozzi
  • V12-44 Charles Pozzi
  • V12-44 Charles Pozzi
  • V12-44 Charles Pozzi

Données constructeur

Marque B.R.M
Modèle V12-44 Charles Pozzi
Référence constructeur V12-44 Charles Pozzi
Boîtier (matière) Acinox surfin 18/8
Diamètre boîtier (hors couronne) 44 mm
Diamètre boîtier (avec couronne) 49,31 mm
Mouvement Automatique
Calibre Valjoux 7753
Base calibre ETA
Fonctions Seconde
Minute
Heure
Date
Chronographe
Verre Saphir
Capacité de la réserve de marche 46h
Fond transparent OUI
Entre-cornes 21,93 mm
Longueur corne à corne 52,61 mm
Hauteur boîtier 14,55 mm
Etanchéité 100 m
Bracelet (matière) Cuir
Boucle (type) Ardillon
Boucle (matière) Acier inox
Poids total 130 grammes
Prix public conseillé en France au 31/01/2011 4,600.00 € calc

L'avis de la rédaction 64/100

Confort / Agrément (/15) 13
détail Mouvement (/20) 7
Optimisation / Décoration du mouvement (/5) 0.5
Agrément de manipulation et de réglage (/5) 4
Contrôle du mouvement par la Manufacture / distinctions diverses (/3) 0
Capacité de la réserve de marche (/2) 1
Complications (/5) 1.5
détail Finitions (/20) 12
Finitions cadran (/6) 3
Finitions boîtier (/6) 4
Qualité du travail de déco° / gravure du fond de boîte (/2) 1
Qualité du verre (/4) 2
Finitions de la boucle (interne et externe) (/2) 2
détail Fonctionnalité (/20) 13
Lisibilité diurne (/5) 4
Lisibilité nocturne (/4) 1
Etanchéité (/3) 1
Facilité de réglage et de changement du bracelet (/4) 3
Sécurité / solidité de la boucle (/4) 4
détail Bonus (/10) 7
Série limitée (/3) 3
Montre fournie avec plusieurs bracelets (/2) 0
Qualité de la boîte et de la sur-boîte (/1) 1
Portabilité avec manches de chemise fermées (/2) 1
Présence de "goodies" (/1) 1
Intelligibilité du booklet (/1) 1
Rapport qualité / prix (/15) 12
Pour quelles occasions ? Quand la porter ?
Pour assister au Grand Prix d'Italie !

Note des internautes 72/100

Confort / Agrément (/15) 11
Mouvement (/20) 14
Finitions (/20) 14
Fonctionnalité (/20) 13.5
Bonus (/10) 8
Rapport qualité / prix (/15) 11.5
Noter cette montre
  • Commentaires 6

    Posté par :
    agrotani

    Cadran illisible. Du grand n'importe quoi.

    Posté par :
    Snake17

    4600 euros pour un pauvre 7753 et des finitions de boitier à la truelle, tu parles d'un foutage de gueule... M'enfin, tant qu'il y a des pigeons pour payer...

    Posté par :
    IronWatch

    Ce n'est absolument pas mon genre. Mais je comprends très bien que cette BRM puisse plaire avec sa belle conception et sa véritable personnalité.

    Posté par :
    bruce64

    En tant que fan d'automobile, j'aime beaucoup BRM, marque française en plus ! Cette version Charles Pozzi me plait, je ne savais pas du tout que ça existait. Merci pour l'essai.

    Posté par :
    Guillaume140

    J'aime beaucoup BRM mais sur une série si ltd ! pourquoi ne pas avoir travaillé plus les boutons poussoirs et la finition acier ! j'aime la double couture du bracelet !

    Posté par :
    TotoPremier

    Je ne suis pas vraiment amateur de BRM par contre la version "italienne" est assez marrante je dois dire. j'ai manipulé une V12 sur Les Montres, le déclenchement du chrono est en effet viril mais les poussoirs larges atténuent la difficulté je trouve et, au final, le rendent assez agréable à utiliser.