Alpina Extreme Diver 1000M

Par The Watch Observer, le 1 août 2011
Extreme Diver 1000M
Extreme Diver 1000M
Diaporama
Marque Genevoise ressuscitée en 2002, Alpina s'est fait une spécialité des montres sportives. The Watch Observer a essayé pour vous leur plongeuse extrême : l'Extreme Diver 1000M. Revue.
Exclusivité ! Découvrez l'Essai de la Extreme Diver 1000M. Caractéristiques techniques, Photos, notes de la rédaction et prix du neuf.
L'avis de la rédaction
61/100
Note des internautes
71/100

Alpina Extreme Diver : une montre... extrême !

Extrême, l'Alpina Extreme Diver 1000M l'est d'abord par ses dimensions.

48 mm de diamètre (51,55 mm avec la couronne) sur 15 mm de haut, cette Diver sera plus à l'aise avec un T-shirt manches courtes qu'avec une chemise aux manches boutonnées.

De fait, bien que jouant la carte de la sobriété des couleurs, vous ne la porterez pas vêtu d'un costume/cravate.

Extrême, elle l'est ensuite par son étanchéité.
1.000 mètres, c'est plus que suffisant pour le commun des mortels – qui ne s'aventure bien souvent même pas à 1.000 mètres du bord !

Extrême, l'Alpina Extreme Diver 1000M l'est d'abord par ses dimensions : 48mm de diamètre sur 15mm de haut !

Pourtant, ceux qui plongent au plus profond apprécieront de ne pas risquer de voir leur verre éclater lors d'une remontée en caisson grâce à la valve à hélium automatique dont la montre est pourvue.
Dommage cependant de l'avoir rendue si visible, à la manière d'une valve manuelle.

A l'inverse, la couronne est quant à elle idéalement proportionnée pour faciliter le remontage ou le réglage de l'heure de votre Alpina.
L'acier gainé de caoutchouc strié offre une préhension et une manipulation très agréables.

Dans la même veine, la lunette tournante unidirectionnelle est facilement préhensible et de fait parfaitement adaptée à un usage sous-marin, même quand vous portez des gants de plongée.

Les plongeurs regretteront néanmoins que seul le triangle à midi soit lumineux, pas les graduations.

 

Une très bonne lisibilité

Autre qualité nécessaire à toute plongeuse digne de ce nom : la lisibilité.

Avec ces grands index très bien pourvus en matière luminescente, cette Alpina offre une très bonne lisibilité, de jour comme de nuit.

A noter tout de même que ses index sont presque trop grands par rapport aux aiguilles qui peuvent paraître fluettes en comparaison.
A tel point que l'aiguille des heures est de la taille des index eux-mêmes...
A l'inverse, certains regretteront que l'aiguille des minutes n'arrive pas jusqu'aux graduations situées sur le réhaut interne.

Enfin, pour une montre dont la lecture rapide et instinctive de l'heure est primordiale, indiquer la date par un guichet élargi n'est sans doute pas très pertinent.

 

Une esthétique cohérente

Esthétiquement, cette Alpina est très bien proportionnée, le boîtier coussin se prêtant idéalement aux forts diamètres.

Le fond transparent de cette Alpina voit sa partie métallique en finition noire, répondant ainsi parfaitement à la lunette.

Elle s'avère confortable pour les poignets de fort diamètre.

En revanche, en raison de ses cornes peu plongeantes, cette Alpina ne conviendra pas aux poignets d'un diamètre inférieur à 17,5 cm – il est en tout cas vivement conseillé de l'essayer avant de l'acheter si vous avez un poignet de taille moyenne.

La lunette noire a une agréable finition polie sur la tranche / brossée sur le dessus et sa couleur permet de réduire un peu l'ouverture du cadran.

Le fond, transparent, voit lui aussi sa partie métallique en finition noire, répondant ainsi parfaitement à la lunette.

Il laisse apparaître le calibre, d'origine ETA
(2824-2), retravaillé par Alpina : rotor spécifique traité PVD et Côtes de Genève, platines perlées et vis bleuies.


Le mouvement est ainsi très agréable à regarder !
Sans être de la haute horlogerie, il assurera par ailleurs son office.

D'une manière générale, les finitions sont d'un très bon niveau pour cette gamme de prix.

Un mot pour finir concernant le bracelet.
En caoutchouc, il est tout à fait adapté à un usage marin.
Il est par ailleurs confortable et paraît solide.

Dommage simplement qu'il ne soit pas un peu plus long afin de pouvoir être porté au-dessus d'une combinaison de plongée !

 

Conclusion

Alpina nous propose avec son Extreme Diver une montre à la personnalité sportive affirmée et aux dimensions généreuses.
Si vous êtes adepte de montres imposantes et à la recherche d'une esthétique qui sorte de l'ordinaire, cette Alpina est faite pour vous !

 

Les + :

  • une montre au design sportif
  • étanchéité 1000m
  • son rapport qualité/prix

 

Les – :

  • ses dimensions imposantes
  • son bracelet trop court pour être utilisable sur une combinaison
  • ses cornes peu plongeantes qui réservent son port à des poignets d'un diamètre d'au
    moins 17,5 cm

 

Informations complémentaires :

  • poignet du rédacteur / testeur = 17,5 cm
  • le prix affiché dans "Données constructeur" est le prix public de la montre en France à la date de publication de l'Essai
Diaporama
15 Photos pour voir cette montre sous toutes les coutures
Cliquez sur une Photo pour ouvrir le diaporama.
  • Extreme Diver 1000M
  • Extreme Diver 1000M
  • Extreme Diver 1000M
  • Extreme Diver 1000M
  • Extreme Diver 1000M
  • Extreme Diver 1000M
  • Extreme Diver 1000M
  • Extreme Diver 1000M
  • Extreme Diver 1000M
  • Extreme Diver 1000M
  • Extreme Diver 1000M
  • Extreme Diver 1000M
  • Extreme Diver 1000M
  • Extreme Diver 1000M
  • Extreme Diver 1000M

Données constructeur

Marque Alpina
Modèle Extreme Diver 1000M
Référence constructeur AL-525LBB5FBAEV6
Boîtier (matière) Acier
Diamètre boîtier (hors couronne) 48 mm
Diamètre boîtier (avec couronne) 51,55 mm
Mouvement Automatique
Calibre AL-525
Base calibre ETA 2824-2
Fonctions Valve hélium
Seconde
Minute
Heure
Date
Verre Saphir antireflets 1 face
Capacité de la réserve de marche 42h
Fond transparent OUI
Entre-cornes 26,73 mm (largeur bracelet)
Longueur corne à corne 52,69 mm
Hauteur boîtier 16 mm
Etanchéité 1000 m
Bracelet (matière) Caoutchouc
Boucle (type) Ardillon
Boucle (matière) Acier
Poids total 164 grammes
Prix public conseillé en France au 01/08/2011 2,100.00 € calc

L'avis de la rédaction 61/100

Confort / Agrément (/15) 11
détail Mouvement (/20) 8
Optimisation / Décoration du mouvement (/5) 2
Agrément de manipulation et de réglage (/5) 4
Contrôle du mouvement par la Manufacture / distinctions diverses (/3) 0
Capacité de la réserve de marche (/2) 1
Complications (/5) 1
détail Finitions (/20) 11
Finitions cadran (/6) 4
Finitions boîtier (/6) 3
Qualité du travail de déco° / gravure du fond de boîte (/2) 1
Qualité du verre (/4) 2
Finitions de la boucle (interne et externe) (/2) 1
détail Fonctionnalité (/20) 16
Lisibilité diurne (/5) 5
Lisibilité nocturne (/4) 3
Etanchéité (/3) 3
Facilité de réglage et de changement du bracelet (/4) 2
Sécurité / solidité de la boucle (/4) 3
détail Bonus (/10) 2
Série limitée (/3) 0
Montre fournie avec plusieurs bracelets (/2) 0
Qualité de la boîte et de la sur-boîte (/1) 1
Portabilité avec manches de chemise fermées (/2) 0
Présence de "goodies" (/1) 0
Intelligibilité du booklet (/1) 1
Rapport qualité / prix (/15) 13
Pour quelles occasions ? Quand la porter ?
Pour une plongée dans le Lac Léman !

Note des internautes 71/100

Confort / Agrément (/15) 11.5
Mouvement (/20) 13
Finitions (/20) 14.5
Fonctionnalité (/20) 15.5
Bonus (/10) 5.5
Rapport qualité / prix (/15) 11.5
Noter cette montre
  • Commentaires 8

    Posté par :
    Kiliwatch

    @ ninilovni : qui peut porter des montres de 48 mm aujourd'hui ? Beaucoup de gens ! C'est juste une question d'habitude - et de look !

    Posté par :
    Thedude

    J'attends le jour où Alpina produira des montres aux dimensions humaines. J'aime un certain nombre de leurs modèles. Mais 48mm, ça n'a de sens à mes yeux que si on produit une pure toolwatch. Ce qui n'est pas le cas de cette plongeuse de salon !

    Posté par :
    Artygaby

    Au temps pour moi. Merci pour cette information Snake17!

    Posté par :
    Snake17

    Désolé de vous contredire Artygaby, mais c'est l'inverse! Il est bien plus facile d'assurer une résistance à la pression sur un plus petit diamètre, les porte-à-faux étant bien moins importants. L'ancienne Sea-Dweller en est d'ailleurs un très bon exemple: 1200m pour 40mm de diamètre. Après, pour la lisibilité, ok pour des diamètres importants, mais dans ce cas, comme le dit le journaliste, dommage d'avoir fait des aiguilles de la taille des index (ou inversement)...

    Posté par :
    Artygaby

    Outre le choix du design, je pense que l'imposante taille permet en partie de pallier au forte pression exercée en grande profondeure en offrant par ailleurs une meilleure lisibilitée, mais bon.. 48 mm quand meme... Quand on voit que Breitling avec sa SuperOcean affiche 1500m pour seulement 42 mm, et ce dans la meme gamme de prix..

    Posté par :
    IronWatch

    D'accord avec le 1er commentaire : Alpina fait des montres au design sympa. Mais pourquoi les faire toujours aussi grosses ??? Mystère !

    Posté par :
    ninilovni

    Elle a un look sympa cette montre... mais bon 48mm qui peux porter cela aujourd'hui ?!

    Posté par :
    starfishandcoffee

    J'ai eu l'occasion d'en passer une au poignet il y a quelques semaines. Et je partage l'avis du journaliste : look assez sympa mais dimensions inadaptées à mon poignet de 17 cm.