Roger Dubuis : Hommage (en images) à un Grand Monsieur

Par Pierre Gisclard, le 17 octobre 2017
Monsieur Roger Dubuis s'est éteint la semaine dernière. Fondateur de la Maison éponyme, ses créations, entre tradition et audace, sont uniques. Retour en images sur quelques modèles emblématiques. Partager cette Actualité

Diaporama = 30 photos Live des montres Roger Dubuis
+ Pensez également à nous suivre sur Instagram

Monsieur Roger Dubuis, fondateur de la Maison de Haute Horlogerie éponyme, s'est éteint la semaine dernière à l'âge de 79 ans.

Sa subite disparition, à quelques semaines de l'ouverture du SIHH 2018, mérite bien une rétrospective en images avec, dans notre diaporama, quelques-unes des créations Roger Dubuis que nous avons eu la chance de photographier.

Rappelons au préalable pour ceux qui connaissent peu voire pas du tout la production Roger Dubuis que 100% des montres qui sortent de ses ateliers sont certifiées du Poinçon de Genève - profitez-en pour explorer le catalogue et les prix Roger Dubuis.
Standard d’excellence et emblème de la haute horlogerie Genevoise, le Poinçon de Genève est l'une des plus prestigieuses certifications apportant à la fois une garantie de provenance, de bienfacture et de fiabilité.

Disparu à l'âge de 79 ans, Monsieur Roger Dubuis aura su créer une Maison véritablement à part dans l'univers de la Haute Horlogerie en proposant des modèles à la conception traditionnelle ultra haut de gamme mais au design audacieux et parfois même extravagant.

Pourtant, si les montres Roger Dubuis reprennent les codes traditionnels de l'horlogerie d'exception (l'Homme a fait une partie de sa carrière chez Patek Philippe), elles n'en restent pas moins techniquement innovantes et d'un style audacieux inimitable - et parfois extravagant - qui les rendent reconnaissables entre toutes - une stratégie insufflée par Monsieur Roger Dubuis dès le lancement de sa propre maison avec Carlos Dias, le 19 mai 1995, et soutenue tout au long de sa vie.

Au-delà de designs très forts et souvent clivants, la marque fait très vite le choix de l'indépendance industrielle et se lance dans le développement de ses propres mouvements. C'est ainsi quelle intègre très vite le cercle fermé des manufactures dès 1998, produisant en interne les composants nécessaires à la conception de ses mouvements - dont le crucial balancier-spiral.

Aujourd'hui propriété à 100% du Groupe Richemont (Cartier, Jaeger-LeCoultre, IWC, Panerai...) qui en fait l'acquisition en 2008, l'Homme avait quitté la Manufacture Roger Dubuis en 2003 (il avait alors 65 ans) pour y revenir en 2010.

Son rôle était celui à la fois de conseiller et d'ambassadeur de la Maison, Monsieur Roger Dubuis incarnant l'âme de la manufacture qu'il a créée.

Comme il l'exprimait lui-même en 2014 lors d'une interview, sa motivation, inchangé depuis ses débuts, pouvait se résumer ainsi : "une volonté de transmission, doublée d’une envie de partager ma passion pour l’exercice de ce métier, comme je l’ai toujours rêvé et comme je le rêve encore".