Blancpain soutient l’expédition scientifique Gombessa dirigée par Laurent Ballesta

Par The Watch Observer, le 5 avril 2013
A l’origine de la première montre de plongée moderne, la Fifty Fathoms, la Manufacture Blancpain s’associe au projet Gombessa : 40 jours de plongée pour rencontrer le cœlacanthe, un animal mythique. Partager cette Actualité

Diaporama = 7 photos
+ partez à la découverte des collections et prix Blancpain

Ils partent pour 40 jours de plongée en Afrique du Sud à la rencontre d’une légende vivante qui vit à plus de 100 mètres de profondeur, le cœlacanthe.

Ils ? C’est une équipe composée de plongeurs professionnels entrainés aux grandes profondeurs, de 6 scientifiques du Muséum national d’Histoire naturelle et du CNRS et de chercheurs de l’institut sud-africain SAIAB, l’ensemble de cette équipe étant pilotée par le plongeur et naturaliste Laurent Ballesta, une Blancpain Fifty Fathoms au poignet.

Cœlacanthe ? Egalement appelé Gombessa, ce paisible géant sous-marin qui peut afficher 2 mètres de long a été redécouvert en 1938 alors qu’on le croyait disparu depuis 70 millions d’années.
Et alors même qu’il a été l’objet de multiples études, on ne sait pratiquement rien de lui si ce n’est - d’où l’énorme intérêt qu’il suscite auprès de la communauté scientifique - qu’il porte en lui les traces du passage des poissons aux premiers vertébrés terrestres munis de quatre pattes. Doté de nageoires pédonculées et d’un poumon primitif, le cœlacanthe est le témoin vivant de la sortie des eaux il y a quelque 370 millions d’années.

A l'origine de la première montre de plongée moderne, la Fifty Fathoms, la Manufacture de montres Blancpain a depuis décliné ce modèle icônique en de nombreuses versions. Ici, la Fifty Fathoms Tribute to Fifty Fathoms No Radiations.

L’expédition Gombessa, dont la préparation a requis 2 années de préparation, a ainsi pour ambition de réaliser pour la première fois des expériences scientifiques et des observations au contact de spécimens vivants dans leur milieu naturel.
Pour y accéder, le plongeur Laurent Ballesta et son équipe seront tenus de descendre chaque jour à une profondeur de -120m afin de rejoindre les grottes du Jesser Canyon - une profondeur où chaque minute passée requiert de la part des plongeurs de longues heures de décompression avant de remonter à la surface.
L’équipe pourra ainsi, au contact des cœlacanthes, mettre en œuvre les protocoles scientifiques qui ont été préalablement conçus par les chercheurs du Muséum national d’Histoire naturelle et du CNRS, sous la direction du Professeur Gaël Clément, paléonthologue, et par les biologistes sud-africains Angus Paterson et Kerry Sink du SAIAB (South African Institute for Aquatic Biodiversity).

 

L’engagement de Blancpain pour le monde sous-marin remonte à 1953, date de lancement de la première montre de plongée moderne : la Fifty Fathoms - qui fête cette année ses 60 ans !
Forte du succès rencontré par ce modèle devenue depuis un icône horlogère, la Manufacture fondée en 1753 et aujourd’hui propriété du Swatch Group a depuis multiplié avec bonheur les déclinaisons avec des modèles tels que la Fifty Fathoms Tribute to Fifty Fathoms Aqua Lung ou encore la Fifty Fathoms Tribute to Fifty Fathoms No Radiations.
Mais Blancpain ne se cantonne pas à la fabrication de montres de plongée prestigieuses. Son engagement se traduit également par une volonté de faire découvrir au grand public le vaste monde sous-marin. C’est à cet effet que la marque de montres de luxe soutient diverses expéditions scientifiques d’envergure à l’instar des Pristine Seas Expeditions with Blancpain de National Geographic et de l’expédition Gombessa dirigée par Laurent Ballesta - par ailleurs lauréat 2013 du Hans Hass Fifty Fathoms Award.