Baselworld 2017 - nouveautés Rolex : quelques pistes possibles

Par Pierre Gisclard, le 20 mars 2017
Rolex compte au nombre de ses rares marques qui ont toujours su ménager le suspens quant aux nouveautés dévoilées à Bâle. Cette absence d'annonces pré-Bâle n'empêche pas d'émettre quelques hypothèses. Partager cette Actualité

Diaporama = 8 photos de quelques Rolex (actuellement en collection ou non)
+ Explorez le catalogue et les prix Rolex 2017 des montres neuves

Il est un sport bien connu dans l'univers de l'horlogerie dont l'imminence de la Foire de Bâle nous a prouvé une nouvelle fois qu'il était très prisé des marques : il s'agit du lancement d'annonces pré-Bâle - un événement à suivre tous les jours ici : Baselworld 2017 : Tout VOIR et tout SAVOIR des nouveautés.

Si la plupart des exposants s'y adonnent plusieurs mois en amont, certaines maisons ont quant à elles pour habitude de ménager le suspens jusqu'au dernier moment.

Les rumeurs allant bon train, Rolex ayant eu la bonne idée de les alimenter en mettant en ligne deux teasers vidéos sur YouTube, un concours de 'name dropping' s'est ouvert spontanément. On y voit régulièrement évoqué la possibilité d'une Cellini Chronographe ou d'un retour du Turn-O-Graph.

C'est le cas de Rolex dont, cette année encore, aucune nouveauté n'a filtré, laissant ainsi les aficionados des productions de la marque à la couronne y aller de leurs prévisions et autres espoirs.
Il est en effet possible d'émettre des hypothèses (en aucune manière confirmées par la marque) en s'appuyant sur deux éléments.

Le premier consiste à explorer l'histoire de la marque pour y localiser quelque éventuel anniversaire emblématique qui pourrait donner lieu à l'édition d'un nouveau modèle.
Procédant à cette immersion dans le passé de Rolex, il ressort au moins deux dates clés qui retiennent notre attention.

Ainsi, en 1967, Rolex dévoile une incroyable montre de plongée : l'Oyster Perpetual Sea-Dweller dont l'étanchéité atteint 610m.
Cette montre de sport taillée pour l'exploration des abysses se caractérise notamment par son boîtier doté d'une valve à hélium.
Célébrant ainsi cette année ses 50 ans, Rolex pourrait bien nous proposer de nouvelles versions de sa Sea-Dweller en jouant notamment sur les couleurs de cadran et de lunette : vert, bleu... ?

Autre date clé pour une autre montre Rolex entrée dans la légende et très prisée des collectionneurs de vintage : l'année 1977 qui voit l'arrivée au catalogue de la marque à la couronne de l'Oysterquartz.
Comme son nom l'indique, cette Rolex est une exception aux productions de la maison puisqu'elle est animée par un mouvement à quartz - mais un mouvement de manufacture Rolex quand même.
Produite pendant environ 25 ans au format Datejust et Day-Date, l'Oysterquartz de Rolex fête donc cette année ses 40 ans et pourrait voir à nouveau le jour compte tenu de ce petit regain pour le quartz qu'il est possible d'observer chez certaines maisons.
On pense bien entendu à Seiko et Grand Seiko, dont les montres à quartz n'ont jamais cessé de côtoyer les montres mécaniques au catalogue de la manufacture nippone.
On pense également à Longines qui vient tout juste de dévoiler en avant-première de Bâle 2017 ses nouvelles Conquest V.H.P.

Le quartz semblant avoir quelque peu le vent en poupe ces derniers temps, l'Oysterquartz dont Rolex fête cette année les 40 ans pourrait faire son retour au catalogue Rolex à l'occasion de Baselworld 2017.

L'autre méthode permettant d'imaginer les nouveautés Rolex de cette année consiste à se rendre sur son site pour y voir apparaître des teasers et d'extrapoler ce que vous avez sous les yeux.
Un exercice Ô combien compliqué !

Un premier teaser, sur fond noir, dévoile ce qui semble être un chronographe sans pour autant ressembler à une Rolex Daytona en raison, entre autres, de l'absence d'épaulement protecteur.
S'agit-il purement et simplement d'un nouveau modèle ?
Ou pourquoi pas d'une Cellini Chronographe ? L'idée paraît séduisante...
Sachant qu'en cette année des 60 ans de l'Omega Speedmaster, la sortie d'un nouveau chrono chez Rolex pourrait avoir du sens.

Rolex nous livre un autre teaser, sur fond blanc cette fois-ci, qui n'en dit pas beaucoup plus que l'autre : on y voit sans aucun doute le traditionnel cycloque pour une date et une lunette laissant apparaître quelques fines graduations...

Chacun peut y aller de son interprétation, Rolex ayant eu l'intelligence encore une fois de livrer quelques bribes visuelles qui stimulent l'imagination des amoureux de la marque.
Parmi en tout cas les autres modèles dont les amateurs évoquent de nouvelles versions, il y a la Datejust Turn-O-Graph, la Submariner ou encore la Yacht-Master.

Les jeux sont faits, rien ne va plus !
Résultats des courses dans 48h sur The Watch Observer bien sur...